Catégories

Comment bien cuire la truffe blanche ?

Comment bien cuire la truffe blanche ?

La truffe blanche est un aliment sacré que l’on adore cuisiner, mais parfois, nous avons peur de choisir les mauvaises recettes. Riche en goût, cette truffe agrémente de nombreuses préparations culinaires dont l’omelette. Voyons comment rehausser ses saveurs une fois encore.

Attention à la saison

La truffe fraîche est nettement meilleure que celle qui est en conserve. Certes, elle a beaucoup de saveur. Cependant, une truffe en conserve n’a pas forcément mauvais goût. En effet, elle peut donner de très bons résultats. La truffe fraîche est à utiliser rapidement. Elle ne pourra être conservée que pendant quelques jours.

A découvrir également : Recette gratin dauphinois individuel : astuces avec moule silicone

Notez que les truffes fraîches dépendent de la saison. Une fois qu’elles sont mises en conserve, elles seront à déguster tout au long de l’année. Voyons ensuite comment utiliser la truffe blanche dans vos recettes gastronomiques.

Comment conserver la truffe fraîche ?

La truffe est aussi un superbe réservoir d’arômes d’exception, mais ces dernières sont très volatiles. Il est important de prendre des précautions pour retenir les senteurs. Dans un premier temps, on évite de laisser la truffe à l’air libre. Il vaut mieux la garder au réfrigérateur dans un récipient hermétique. On ajoutera dedans, une feuille de papier absorbant. En remplaçant la feuille tous les jours, on peut garder la truffe durant toute une semaine.

A lire en complément : Recette aubergines laquées au miso : saveurs asiatiques par Marc-Amaury

Pour conserver une truffe pendant 6 mois, il vaut mieux la congeler. Ne vous en faites pas, le goût et le parfum resteront aussi délicats que comme lorsqu’elle est fraîche.

Parfumer les ingrédients avec la truffe blanche

La truffe blanche est souvent mélangée avec d’autres ingrédients comme :

Les pommes de terre ;

Le riz ;

Les œufs ;

 

Posez vos œufs dans le même bocal que la truffe ou encore, posez du riz dans un bocal en verre et ajoutez quelques morceaux de truffe. Laissez le tout se parfumer. Pendant la dégustation du riz, vous sentirez encore mieux le parfum de la truffe.

La truffe crue au lieu de la truffe cuite

Généralement, il vaut mieux éviter de trop faire cuire la truffe. Certes, elle est sensible à la cuisson. Pour une truffe d’été ou Tuber Aestivum et pour une truffe de Bourgogne, on optera pour une consommation crue. À défaut, on peut lui administrer une cuisson brève et légère.

La truffe noire d’hiver ou tuber Melanosporum se déguste crue et cuite. Même quand la cuisson est longue, cela ne change pas les saveurs.

La truffe blanche d’Alba ou Tuber Magnatum ne supporte pas la cuisson. Il est de rigueur de la consommer crue. Ajoutez-la quelques minutes avant de servir le plat à vos convives.

Attention à ne pas peler la truffe

La truffe est donc un mets d’exception qui est très riche. Son écorce est nettement moins goûteuse, mais pour autant, on ne l’épluche pas. Certes, l’intérieur et l’écorce ont grandi ensemble et c’est cela qui donne de belles saveurs et de belles odeurs à la truffe. Cependant, quand on épluche une truffe, on ne jette pas les épluchures. Il vaut mieux les conserver dans le bocal d’huile. Elles agrémenteront une salade.

 

Articles similaires

Lire aussi x