Schwowebredele (biscuits aux épices)

Share Button

En Alsace, la tradition est que pendant la période de l’Avent, on confectionne des biscuits appelés bredele (Bas-rhin) ou bredala (Haut-rhin).

Il en existe de toutes sortes… Certains sont même revisités. Les traditionnels sont évidemment les butterbredele, les schwowebredele, les anisbredele, les kipferle, les spritzbredele, les zimmetsterne…

Les recettes viennent du livre de Suzanne Roth.

Retrouvez toutes mes recettes de fête ici : Noël

[bws_pdfprint display= »pdf,print »]
  • Temps de préparation : 30 minutes
  • Temps de repos : 1 nuit
  • Temps de cuisson : 12 minutes à 180°C

 

Ingrédients (à faire la veille)

  • 500g de farine
  • 270g de beurre tempéré
  • 250g de sucre
  • 2 oeufs (+1 pour la dorure)
  • 150g de noisettes en poudre
  • 10g de cannelle
  • 10g de 4 épices
  • 1 pincée de sel
  • Zestes d’un citron
  1. Sablez le beurre mou et la farine avec le crochet du robots, ou vos petites mains.
  2. Ajoutez le reste des ingrédients.
  3. Travaillez la pâte jusqu’à obtenir un mélange homogène.
  4. Enveloppez la pâte dans du film alimentaire, et réservez-la au frigo durant une nuit.
  5. Le lendemain, sortez la pâte 1/2 heure avant.
  6. Abaissez-la à 4mm d’épaisseur environ, et détaillez des formes à l’aide d’emportes-pièces.
  7. Dorez avec un oeuf battu et laissez sécher.
  8. Dorez une nouvelle fois.
  9. Enfournez 12 minutes environ à 180°C.

Glaçage royal (facultatif)

  • 1 blanc d’oeuf
  • 100g de sucre glace
  • Quelques gouttes de jus de citron en fonction de la texture que vous souhaitez
  • Colorants alimentaires
  • Décors en sucre, vermicelles en chocolat, bonbons…
  1. Mélangez ensemble le blanc, le sucre glace et le jus de citron.
  2. Ajoutez du colorant si vous le souhaitez.
  3. Pour décorez vos biscuits, vous pouvez utilisez une poche à douille munie d’une douille à décors Wilton ou bien utiliser des ustensiles pour pâte à sucre (ça marche assez bien), un cure-dent…
  4. Il vous faudra surtout de la patience et de l’imagination, mais ça vaut la peine. 

JOYEUSES FÊTES !!!!!!!!!!!!!!!

Share Button

Langhopf : brioche traditionnelle alsacienne

Share Button

Hello les gourmands,

Aujourd’hui, je vous présente la recette du Langhopf, brioche traditionnelle alsacienne. Le langhopf est un cousin méconnu du Kouglof. Je trouve cela bien dommage car il est bien meilleur.

Cette brioche est composée d’amandes, de noix, de noisettes, de fruits secs et d’épices. Elle est ensuite badigeonnée d’un mélange beurre/sucre/cannelle pour encore plus de gourmandise. Le langhopf est façonné dans un moule allongé en terre cuite, fabriqué à l’origine par le pâtissier colmarien Jean Deutschmann. Il est aujourd’hui fabriqué par la poterie Henri Siegfried à Soufflenheim en Alsace. (Source : bredele-alsace ).

J’ai découvert le langhopf lors de ma formation au Greta. Et je détiens cette précieuse recette de mon formateur.

N’ayant pas de moule à Langhopf (il faudrait vraiment que je m’en procure un), j’ai réalisé cette délicieuse brioche dans un moule à kouglof.

 

[bws_pdfprint display= »pdf,print »]
  • Temps de préparation : 30 minutes
  • Temps de repos : 2 heures
  • Temps de cuisson : 45 minutes
  • Difficultés : facile
  • Matériel nécessaire : un moule à langhopf ou kouglof

 

Ingrédients 

  • 500g de farine
  • 10g de sel
  • 15g de sucre
  • 40g de glucose (facultatif : il permet simplement d’améliorer la conservation, et donc le moelleux.)
  • 25g de levure fraîche
  • +/- 150g de lait tempéré
  • 2 oeufs
  • 150g de beurre
  • 25g de kirsch (facultatif)
  • 25g de rhum (facultatif)
  • 2 cc de cannelle
  • 1 pincée de gingembre moulu
  • 1 cc de badiane en poudre
  • 100g de raisins secs (je n’en ai pas mis car je n’aime pas ça, du coup j’ai mis plus d’amandes et noisettes.)
  • 25g d’amandes hachées
  • 25g de noisettes hachées
  • 50g de noix hachées
  • 50g de pruneaux haché (remplacé par de l’orange confite)
  1. Mettez dans le bol de votre robot : la levure émiettée, la farine, le sucre, le glucose, les oeufs et le sel.
  2. Pétrir 5 minutes en 1ère vitesse.
  3. Ajoutez le lait à la fin, afin d’ajuster la consistance.
  4. Pétrir en 2ème vitesse pendant 7 minutes et ajoutez le beurre une fois que la pâte est lisse et élastique. Elle doit se décoller des parois du bol. Pour plus d’informations sur le procédé de la brioche, je vous conseille de consulter mon article sur la pâte levée briochée.
  5. Ajoutez le reste des ingrédients (noix, noisettes…) et pétrir jusqu’à que tout soit mélangé.
  6. Laissez pousser (c’est le pointage) 1 heure à température ambiante.
  7. Dégazez en rabattant la pâte et mettez la pâte dans le moule préalablement beurré.
  8. Laissez à nouveau pousser 1 heure (on appelle cette étape l’apprêt).
  9. Cuire 45 minutes environ à 180°C (selon votre four).

Enrobage (à la sortie du four)

  • 40g de beurre fondu
  • 60g de sucre semoule
  • 2 cc de cannelle
  1. A l’aide d’un pinceau, badigeonnez de beurre fondu. (N’hésitez pas à en mettre une bonne couche pour que le sucre puisse se coller.)
  2. Mélangez le sucre avec la cannelle et saupoudrez le langhopf (plus il y en a, meilleur c’est. )
  3. Laissez refroidir.
Share Button

Rochers pralinés

Share Button

Bonjour tout le monde !!!!

Je reviens aujourd'hui avec une recette de rochers pralinés. Je voulais "imiter" les Ferrero Rocher® et je dois dire qu'ils ne sont pas si mal ! Ce n'est évidemment pas les vrais mais j'ai été séduite par cette recette dénichée sur le blog : La cuisine de Bernard. Merci à lui pour cette merveilleuse idée. Je dois dire que j'ai été surprise en croquant dans un rocher. Le coeur n'est pas compact comme dans les "pralinés", mais coulant. J'adooooore !!!!! 

En même temps, j'aurai pu m'en douter puisque les rochers ne sont pas fourrés avec une ganache mais avec un croustillant praliné. Vous savez, la recette du Royal. Je peux vous dire que j'en bave devant mon écran, en ayant encore le souvenir de cette douceur sur ma langue. C'est coulant, fondant, et croustillant tout ça en même temps...  ça a un goût de trop peu. Et c'est tellemeeeeeennnntttt boooon !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Bon ok j'arrête, et je vous laisse découvrir la recette. Vous me direz ce que vous en avez pensé. J'attends vos commentaires avec impatience. En parlant de ça, on est le 2 décembre... Hihihi !!!! J'ai le droit à un chocolat...      (Je crois qu'on ne peut plus rien pour moi... ça me fait un drôle d'effet les fêtes. Ou alors c'est le chocolat !???)

Vous pouvez également retrouver mes chocolats et desserts de fêtes ici

 

[bws_pdfprint display="pdf,print"]

 

  • Pour 25 rochers  (Je ne comprends pas, Bernard en a fait 64 . Les miens doivent être plus gros... )
  • Temps de préparation : 1 heure
  • Temps de repos : 2 heures
  • Difficultés : Facile 

 

Ingrédients 

  • - 220g de noisettes 
  • - 200g de praliné (Vous pouvez retrouver le procédé dans ma recette de pâte à tartiner. Ou si vous avez la flemme, vous pouvez en trouver à Auchan.) 
  • - 140g de couverture lactée 
  • - 60g de chocolat au lait
  • - 60g de crêpes dentelles 
  1. On va commencer par faire la pâte de noisettes. Pour cela, mixez les noisettes jusqu'à obtenir une pâte plus ou moins crémeuse. En fait, c'est sous l'action de la chaleur, que l'huile des noisette va se libérer pour former une pâte.
  2. Réservez dans un cul de poule, et ajoutez le praliné.
  3. Faites fondre le chocolat au bain-marie ou au micro-onde par séquence de 30 secondes. Ajoutez-le à la préparation précédente et mélangez.
  4. Enfin ajoutez les crêpes dentelles émiettées.
  5. Mettez la préparation dans une poche à douille. Et pochez dans des empreintes demi-sphères de 4 cm environ. (j'ai utilisé un moule à pop cakes)
  6. Réservez au congélateur pendant une petite heure.
  7. Démoulez les demi-sphères et assemblez-les avec un pique pour former une sphère. Remettez-les au congélateur.

Enrobage

  • - 400g de couverture lactée (j'ai utilisé Jivara de Valrhona)
  • - 4g de beurre de cacao Mycryo
  • - 80g de pralin
  1. Il va maintenant falloir tempérer le chocolat. (Voir mon article sur la technique)
  2. Faites fondre le chocolat entre 40-45°C. 
  3. A 35°C, ajoutez le Mycryo et mélangez.
  4. Lorsque le beurre de cacao est incorporé, ajoutez le pralin. Et mélangez.
  5. Sortez vos sphères du congélateur.
  6. Une fois le chocolat à 31°C, enrobez les rochers et "piquez-les" dans un moule à pop cake, si vous en possédez un, ou du polystyrène. Sinon, posez-les simplement sur du papier cuisson.
  7. Une fois cristallisés, enlevez les piques qui devraient normalement s'enlever tout seul.
  8. Réservez une heure au frigo.

 

Bonne dégustation et bonnes fêtes !!!!!!

Share Button

Cake butternut aux épices

Hummm ça sent bon l'automne... Vous ne trouvez pas ?

Bon ok pas tout à fait, d'autant qu'aujourd'hui encore, il a fait super beau. Mais dans ma cuisine, je peux vous assurer que ça sent l'automne. Je peux même vous dire que ça sent la courge... et la cannelle.

Que diriez-vous d'un cake aux légumes pour le goûter. Je sais, ça ne fait pas envie comme ça... et pourtant c'est délicieux. Ma mère, réticente au début, en raffole.

Un cake à la courge butternut ultra fondant, aux notes de noisettes et de cannelle... Ou comment faire manger des légumes aux enfants !!! 

J'ai déniché la recette sur le blog "Il était une fois la pâtisserie". J'ai été agréablement surprise par cette recette. Elle est vraiment top ! Merci à Christelle pour le partage.  https://www.iletaitunefoislapatisserie.com/2015/12/cake-au-butternut.html#.W7dJJ2gzaM9

Avec mon cake, nous participons pour la 1ère fois au défi cuisine organisé par recettes.de. Espérons qu'il va me porter chance... Ce mois-ci, le thème est "légumes d'automne".

 

  • Pour un cake
  • Temps de préparation : 15 minutes
  • Temps de cuisson : 50 minutes
  • Difficultés : facile

Ingrédients :

  • - 200g de chair de courge butternut
  • - 2 oeufs
  • - 100g de cassonade
  • - 60g de sucre semoule
  • - 1/2 cc de 4 épices
  • - 1/2 cc de cannelle
  • - 1 gousse de vanille fendue et grattée
  • - 80g de beurre fondu
  • - 60g de crème fraîche
  • - 1/2 cc de bicarbonate alimentaire
  • - 1 sachet de levure chimique
  • - 65g de farine
  • - 70g de poudre de noisettes
  • - 1 pincée de sel (j'ai mis de la fleur de sel)
  1. Pelez et coupez la courge en morceaux. Si vous avez du mal à l'éplucher, faîtes-la cuire d'abord, ce sera plus facile.
  2. Placez la courge dans une casserole remplie d'eau et faites cuire une 30aine de minutes. La chair doit être fondante. Vous devez pouvoir enfoncer la pointe d'un couteau facilement.
  3. Une fois cuite et épluchée, mixez 200g. Vous pouvez utiliser le reste pour faire une purée par exemple. 
  4. Préchauffez votre four à 180°C.
  5. Fouettez les oeufs avec le sucre et la cassonade jusqu'à blanchissement de l'appareil.
  6. Ajoutez le beurre fondu, la cannelle, le 4 épices, la crème fraîche, et la vanille. Et mélangez.
  7. Ajoutez ensuite la farine, le sel, la poudre de noisettes, la levure et le bicarbonate. Le bicarbonate va aider la levure. Il va permettre au cake de mieux monter, et surtout d'avoir une texture plus aérienne.
  8. Mélangez.
  9. Enfin, ajoutez la chair de butternut. Mélangez une dernière fois.
  10. Versez l'appareil dans un moule à cake préalablement beurré.
  11. Faîtes cuire 40 à 50 minutes à 180°C.

 

Share Button