Lammele ou agneau de Pâques

Share Button

Bonjour les gourmands,

J'espère que vous allez tous bien... Aujourd'hui, j'aimerais vous partager une tradition de ma région : L'Alsace, chère à mon coeur.

Comme vous le savez certainement, la fête de Pâques est dédiée au Christ. C'est en effet le dimanche de Pâques que le Christ ressuscite. Pour les Catholiques, ce jour est à la fête. Jésus Christ est revenu d'entre les morts, après avoir été crucifié le Vendredi Saint.

Le Carême est une période de jeûne et d'abstinence de 40 jours, faisant référence aux 40 jours de jeûne du Christ dans le désert. Autrefois, le Carême était plus respecté qu'aujourd'hui. Et il fallait écouler tous les oeufs accumulés durant cette période. L'oeuf étant également assimilé à la fécondité, à la vie.

C'est ainsi qu'en Alsace est née la tradition du lammele (agneau pascal en génoise). Le lammele était partagé en famille lors du petit déjeuner, le dimanche de Pâques. Encore un symbole, puisque l'agneau représente le Christ. Une autre façon de lui rendre hommage et de célébrer sa résurrection.

On retrouve l'Agneau Pascal sous différentes appellations : Osterlammele, lamele, ou lammele (prononcé "lamala dans le Haut Rhin). La tradition veut que cette pâtisserie en forme d'agneau soit offerte le matin de Pâques.

Bon, je crois que ça suffit pour le cours d'Histoire (je détestais déjà cette matière à l'école...).  Alors place à une recette bien gourmande. Une recette de Christophe Felder, pâtissier Alsacien. Son agneau Pascal est réalisé avec un pain de Gênes hyper parfumé. Il tout simplement à tomber.... Merci à lui pour le partage de sa recette.

Concernant le moule, je vous conseille un moule en terre cuite. Je trouve que la cuisson est plus homogène. Mais il existe aussi des moules en fibre de carbone

 

  • Pour 2 grands moules à agneaux 
  • Temps de préparation : 30 minutes
  • Temps de cuisson : 30 minutes à 160°C
  • Difficultés : facile

 

Ingrédients

  • 70g de beurre + 20g pour le moule
  • 400g d’œufs
  • 135g de sucre
  • 3g de sucre vanillé
  • 80g de pâte d’amande
  • 10g de miel d’acacia
  • 1g de sel fin
  • 2g de zeste de citron
  • 175g de farine + un peu pour le moule
  • 50g de Maïzena
  • Sucre glace

 

  1. Préchauffez le four à 160°C.
  2. Faites fondre le beurre et réservez.
  3. Versez ¼ des œufs dans le bol de votre robot, et mélangez à vitesse 2 avec le fouet.
  4. Ajoutez les sucres, la pâte d’amande, le miel, le sel et les zestes de citron.
  5. Fouettez à grande vitesse.
  6. Versez le reste des œufs, et fouettez encore quelques minutes.
  7. Placez le bol du robot dans la casserole au bain-marie.
  8. Fouettez quelques minutes (l’appareil ne doit pas être chaud, mais tempéré.).
  9. Replacez le bol sur votre robot, et fouettez énergiquement jusqu’à complet refroidissement. Un ruban doit se former lorsque vous soulevez la maryse.
  10. Tamisez la farine et la Maïzena.
  11. Versez-les en pluie, et mélangez délicatement avec une maryse.
  12. Puis, ajoutez le beurre fondu.
  13. À l’aide d’un pinceau, graissez généreusement vos moules de beurre fondu. N’hésitez pas à en mettre une bonne couche sur les oreilles (ces dernières ont tendance à attacher). Puis farinez légèrement.
  14. Tapotez doucement vos moules sur le plan de travail afin de faire tomber l ‘excédent de farine.
  15. Refermez les moules, puis versez la pâte.
  16. Faites cuire 30 minutes à 160°C.
  17. Démoulez dès la sortie du four et laissez refroidir.
  18. Saupoudrez de sucre glace.

2

7

11

14

3

8

12

15

4 - 5 - 6

9

13

JOYEUSES PÂQUES !!!!!!!!!!!!!!!!

Share Button

Galette des rois aux pommes

Share Button

Je vous présente une superbe galette composée d’une pâte feuilletée croustillante et d’une compotée de pommes vanillée. Elle est juste parfaite ! Pas trop lourde, au bon goût de fruits.

 

Ingrédients pour 1 galette

  • 3 rouleaux de pâte feuilletée de 230g ou 460g de pâte feuilletée maison
  • 1kg de pommes
  • 50g d’eau
  • 30g de miel
  • 10g de vanille liquide
  • 1 cs de cannelle
  • 1 oeuf + sel pour la dorure
  1. Pelez, épépinez et taillez vos pommes en brunoises.
  2. Réservez environ 250g de pommes.
  3. Mettez le reste dans une casserole avec l’eau, le miel, la vanille et la cannelle.
  4. Laissez mijoter à couvert pendant 10 à 12 minutes sur feu doux.
  5. Mixez si besoin.
  6. Rajoutez les pommes réservées, et laissez encore cuire 4-5 minutes. Les pommes doivent être fondantes, mais pas réduites en compote.
  7. Versez la compotée dans un cercle  plus petit que votre disque de pâte. C’est important pour la soudure. Moi, j’ai utilisé un cercle de 20cm de diamètre.
  8. N’oubliez pas la fève !!!! (Pas comme moi )
  9. Réservez au congélateur pendant 2 heures environ. (Cette étape n’est pas obligatoire. Vous pouvez très bien déposée la compote directement sur le disque de pâte feuilletée ou la pocher avec une poche à douille.)
  10. Pour les courageux, abaissez votre pâte à 2mm d’épaisseur environ. Puis avec un cercle de 24cm de diamètre, découpez 3 disques.
  11. A l’aide d’un rouleau « losanges« , réalisez des losanges sur un disque de pâte.
  12. Placez un disque de pâte feuilletée sur une plaque munie de papier sulfurisé, en le retournant. (Le dessous d’une abaisse est plus lisse et plus parfait que le dessus.)
  13. Avec un pinceau humidifiez le pourtour du disque avec de l’eau ou du jaune d’oeufs. Vous pouvez vous aider avec le cercle de 20cm, en laissant une légère empreinte. Attention de ne pas découper la pâte.
  14. Décerclez et déposez votre insert à la pomme bien au centre.
  15. Fermez avec votre 2ème disque en le retournant également.
  16. Appuyez sur les bords pour sceller la pâte. Puis chiquetez avec un couteau.
  17. Dorez avec un mélange oeuf/sel.
  18. Déposez délicatement le décors « losanges ». Puis faites des trous avec la pointe d’un couteau (cheminée) pour laisser passer l’air.
  19. Dorez à nouveau.
  20. Réservez 12 à 24h au frigo pour obtenir une galette parfaitement ronde. Mais cela n’est pas obligatoire. Si vous êtes pressés, une heure au frigo suffira.
  21. Dorez.
  22. Enfournez 40 minutes à 180°C.
  23. A la sortie du four, badigeonnez la galette de confiture de pommes (trouvée à Grand Frais pendant la période des fêtes) ou d’abricot.

Alors qui a eu la fève ????

Share Button