Torche aux marrons clémentine (Mont blanc)

Share Button

Coucou les gourmands,

Aujourd'hui, je vous propose ma revisite de la torche aux marrons comme on l'appelle ici en Alsace. Pour le reste de l'Hexagone, vous connaissez sûrement ce dessert sous le nom de "Mont blanc".

J'ai décidé d'associer le marron avec la clémentine, histoire de lui donner du peps. Puis, cela permet de dé-sucrer le tout, et d'apporter un peu de légèreté. Car le marron est quand même assez lourd.

Et comme nous sommes en novembre, et que les fêtes approchent... Il faut le dire... Chez nous, à Strasbourg, on inaugure déjà le marché de Noël vendredi (le 23 novembre). J'ai donc eu envie que mes torches aux marrons ressemblent à des petits sapins.  Pour cela, j'ai inauguré mes nouveau moules  3D sapin de Silikomart. 

Malheureusement, le visuel ne fut pas ce que j'espérais... Je ne pensais pas que la pâte de marrons se pochait aussi difficilement. Le truc, c'est qu'elle ne n'adhérait pas et se décollait toute seule.  Alors bon j'ai fait de mon mieux pour une première. Mais quand même déçue... Et concernant le goût, le marron était très (trop) présent, et on ne sentait presque pas la clémentine. J'avais également réalisée une bavaroise vanille. Et finalement, l'insert clémentine avait disparu. C'est pourquoi, je vous propose une revisite de ma revisite : au lieu de ma bavaroise vanille, ce sera une mousse clémentine. Je compte sur vous pour me dire ce que ça donne. 

Avec ce dessert, je participe au défi cuisine de novembre : fruits d'automne de Recettes.de

 

image_pdfimage_print
  • Pour 6 torches aux marrons
  • Temps de préparation : 1 heure
  • Temps de repos :  3 heures
  • Temps de cuisson : 1h30
  • Difficultés : Intermédiaire

Meringue française 

  • - 3 blancs d'oeufs (100g)
  • - 100g de sucre semoule
  • - 100g de sucre glace
  • - zestes de clémentine
  1. Montez les blancs en neige, en ajoutant le sucre semoule en plusieurs fois. Attendez à chaque fois que le sucre se soit bien incorporé.
  2. Quand les blancs sont fermes, ajoutez le sucre glace en pluie. Mélangez délicatement à la maryse.
  3. Versez la meringue dans une poche munie d'une douille unie.
  4. Pochez 6 "boules" de 6cm de diamètre, ainsi que 6 meringuettes.
  5. Zestez la clémentine.
  6. Cuire 1h30 à 80°C. La meringue doit se décoller facilement de la plaque une fois cuite.
  7. Laissez séchez la meringue dans le four éteint.

Gelée de clémentine

  • - 150g de jus de clémentine
  • - 20g de sucre
  • - 1 feuille de gélatine
  1. Réhydratez la gélatine dans l'eau froide.
  2. Chauffez le jus de clémentine avec le sucre.
  3. Ajoutez la gélatine essorée. Mélangez.
  4. Versez dans 12 empreintes demi-sphères.
  5. Faites prendre au congélateur.

Mousse clémentine

  • - 200g de jus de clémentine
  • - 60g de sucre
  • - 250g de crème liquide entière
  • - 3 feuilles de gélatine
  1. Réhydratez la gélatine dans l'eau froide.
  2. Chauffez le jus de clémentine avec le sucre.
  3. Ajoutez la gélatine essorée et mélangez.
  4. Montez la crème en chantilly.
  5. Incorporez la crème en plusieurs fois dans le jus.
  6. Mettez dans une poche à douille.

Montage 

  1. Dans les moules sapins 3D, pochez un peu de mousse clémentine.
  2. Assemblez les demi-sphères de gelée pour avoir 6 sphères que vous allez insérer dans la mousse.
  3. Pochez le reste de mousse.
  4. Mettez quelques heures au congélateur.

Pâte de marrons

  • - 500g de marrons cuits
  • - 100g de beurre pommade
  1. Mixez les marrons avec le beurre.
  2. Mettez dans une poche munie d'une douille unie de 10mm de diamètre.

Finitions

  • - Quelques myrtilles
  • - 1 clémentine
  • - 6 meringuettes
  • - sucre glace
  1. Démoulez les sapins, et posez-les sur un "socle" de meringue.
  2. Pochez la pâte de marrons en suivant les lignes du sapin.
  3. Décorez avec les myrtilles, et des morceaux de clémentine (1 quartier coupé en 4).
  4. Placez une meringuette sur la pointe du sapin.
  5. Saupoudrez de sucre glace.

Bonne dégustation !!!!!! 

Share Button

Bûche « Fonte des glaces » (crème au lait d’amandes et coulis d’abricot)

Nous sommes mi-novembre et Noël approche à grands pas... Les boutiques s'agitent déjà, et s'emparent de la magie. Bientôt, on émerveillera devant les jolies vitrines...

Chez les pâtissiers aussi, ça s’accélère... Il faut se préparer aux fêtes de fins d'années, et pour cela, confectionner des gourmandises plus belles les unes que les autres.

C'est pourquoi je vous propose la recette d'une bûche que j'ai réalisé en décembre dernier lors de ma formation au Greta, et qui je dois dire était délicieuse.

Elle est composé d'un biscuit pain de Gènes pour le moelleux, d'une crème légère au lait d'amande pour la douceur, et d'un coulis d'abricot pour le côté frais et fruité. Oui, cette bûche est un véritable oasis de fraîcheur. Cela change du chocolat.

Après avoir hésité, puis lui donner divers noms, je l'ai finalement nommée "Fonte des glaces". Et cela pour plusieurs raisons : Pour commencer, oui cette bûche apporte de la fraîcheur. Puis, j'ai choisi une gouttière de forme triangulaire qui rappelle les montagnes. Enfin, une surprise à la découpe, ce coulis d'abricot, comme si la glace était en train de fondre.

Allez-vous fondre vous aussi pour cette bûche pleine de tendresse ?

 

image_pdfimage_print

 

  • Pour une bûche (gouttière de 30cm)
  • Temps de préparation : 1 heure environ sans la décoration
  • Temps de cuisson : 15 minutes
  • Temps de repos : 1 nuit
  • Difficultés : intermédiaire

 

Coulis d’abricot

  • - 250g de purée d’abricot
  • - 37g de glucose
  • - 12g de sucre
  • - 1g de pectine prise rapide
  1. Portez à ébullition l’ensemble des ingrédients, tout en mélangeant à la maryse.
  2. Versez le coulis dans un moule à insert.
  3. Faites prendre au congélateur

 

Biscuit pain de Gênes

  • - 200g de pâte d’amandes
  • - 150g d’œufs (environs 3 œufs moyens)
  • - 60g de beurre
  • - 50g de farine
  • - 2g de levure chimique
  1. Fouettez la pâte d’amandes et les oeufs jusqu’à blanchissement.
  2. Ajoutez le beurre préalablement fondu.
  3. Enfin ajoutez la farine et la levure.
  4. Coulez sur une plaque.
  5. Cuire à 180°C pendant 15 minutes environ.
  6. Laissez refroidir sur une grille.

 

Crème pâtissière au lait d’amande amère

  • - 135g de lait d’amande amère
  • - 14g d’œufs
  • - 16g de jaunes
  • - 13g de fécule
  • - 33g de sucre
  • - 1 gousse de vanille
  • - 5g de gélatine (2 feuilles et demies)
  1. Hydratez la gélatine dans l’eau froide.
  2. Dans une casserole, chauffez le lait d’amande avec la gousse de vanille fendue et grattée.
  3. Mélangez au fouet les œufs, les jaunes et le sucre jusqu’à blanchissement.
  4. Versez la fécule en pluie, tout en mélangeant.
  5. Une fois le lait à ébullition, retirez la gousse de vanille, et versez le lait sur les œufs.
  6. Remettez le tout sur le feu, et faites cuire jusqu’à épaississement.
  7. Continuez à fouetter pour éviter de cuire les œufs, et que la préparation n’attache à la casserole.
  8. Transvasez la crème dans un cul de poule ou autre récipient.
  9. Ajoutez la gélatine essorée et mélangez.
  10. Filmez au contact et réservez au frais.

Pour plus de détails pour réaliser une crème pâtissière, cliquez sur le lien.

 

Crème légère à l’amande amère

  • - 255g de crème fleurette
  • - 135g de crème pâtissière au lait d’amande amère
  1. Détendez la crème pâtissière au fouet.
  2. Montez la crème fleurette.
  3. Ajoutez une corne de crème fouettée à la crème pâtissière.
  4. Mélangez délicatement à la maryse.
  5. Ajoutez le tout à la crème fouettée et fouettez.

 

Montage

  1. Détaillez un rectangle de la taille de votre moule à bûche dans votre biscuit.
  2. Versez une bonne moitié de votre crème au lait d’amande dans le moule.
  3. Enfoncez-y légèrement votre insert abricot.
  4. Recouvrez avec le reste de crème.
  5. Enfin, déposez votre biscuit en appuyant légèrement.
  6. Lissez à la spatule et faites prendre au congélateur au moins une nuit.

Décorez selon vos envies.

Pour ma bûche, j'ai réalisé des triangles en chocolat blanc que j'ai collé avec du glucose (vous pouvez utiliser du miel). Pour la couleur bleue (qui finalement n'est pas très jolie), j'ai appliqué du colorant en poudre avec un pinceau. Je n'avais pas de colorant liposoluble à ce moment-là, mais je conseille vivement de colorer de chocolat blanc directement. Ou alors d'utiliser un pistolet à flocage. 

Je m'excuse également de n'avoir aucune photo de la réalisation, mais comme je l'ai dit, j'ai fait cette bûche au cfa, et je n'ai pas pu prendre les photos que je voulais. Après la recette en elle-même n'a rien de compliqué. Mais si vous avez des question n'hésitez pas, je serais ravie de vous aider.

 

Voilà éclatez-vous avec la déco, et bonne dégustation. Et bonnes fêtes !!!!!!! 

Share Button

Retour sur le salon du chocolat à Paris

Share Button

Lire plus

Spider cookies (cookies araignées)

Hello les gourmands,

Alors aujourd'hui je vous retrouve pour des douceurs -oui mais effrayantes- d'Halloween. Mouahahahaha !!!!!!!!!!!!!!  😈

Je dois vous avouer que je ne suis pas trop Halloween. Je n'ai même jamais célébré cette fête. Mais comme toute fête ou événement, c'est une bonne occasion de pâtisser.

Pour cette recette, je suis partie sur l'invasion des araignées !!!! Eh oui qui aime les araignées ? Pas moi en tout cas !

En quête d'inspiration, je suis tombée (nez à nez avec une araignée  🙄 ) sur les délicieux spider cookies du site cookomix. Recette très simple, idéale à réaliser avec les enfants.

Autre recette d'halloween : mes tartelettes momies

image_pdfimage_print
  • Pour 20 cookies
  • Temps de préparation : 30 minutes
  • Temps de cuisson : 15 minutes
  • Difficultés : facile

Ingrédients : 

  • - 115g de beurre pommade
  • - 90g de sucre roux
  • - 1 oeuf
  • - 1 sachet de sucre vanillé
  • - 1 sachet de levure chimique
  • - 200g de farine
  • - 1 pincée de sel
  1. Préchauffez le four à 180°C.
  2. Fouettez le beurre pommade avec le sucre jusqu'à blanchissement.
  3. Ajoutez ensuite le sucre vanillé, l'oeuf, le sel, la farine et la levure chimique.
  4. Mélangez.
  5. Façonnez 20 boules de pâte, ou moins si vous voulez des cookies plus grands.
  6. Cuire 10 minutes à 180°C.
  7. Au bout de 10 minutes, sortez vos cookies du four. Enfoncez un petit rouleau à pâtisserie (j'ai utilisé un rouleau pour pâte à sucre) ou un objet rond de 2 cm environ, afin de réaliser "un trou".
  8. Remettez au four pour encore 5 minutes environ.
  9. Laissez refroidir.

 

Montage 

  • - Pâte à sucre blanche ou pâte d'amande
  • - 50g de chocolat noir
  • - 20 boules de chocolat (Lindor de Lindt, Ferrero Rocher... )
  • - 1 feutre alimentaire noir (facultatif)
  1. Avec l'embout d'une petite douille, découpez 40 disques dans la pâte à sucre blanche. Cela servira à faire les yeux.
  2. Puis réalisez les pupilles avec le feutre noir. Si vous n'en avez pas, pas de panique, vous pouvez utilisez un cure-dent et du chocolat fondu.
  3. Réalisez un cornet avec du papier cuisson. Ou bien utilisez une poche à douille si vous ne maîtrisez pas l'art du cornet.  🙂
  4. Faites fondre votre chocolat au bain-marie ou au micro-onde.
  5. Remplissez votre cornet ou poche à douille de chocolat. Coupez le bout avec un ciseau.
  6. Déposez une pointe de chocolat dans chaque trou. Puis réalisez les 8 pattes de l'araignée.
  7. Enfoncez une boule de chocolat dans chaque trou.
  8. Enfin, collez les yeux avec une pointe de chocolat.

 

 

HAPPY HALLOWEEN !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Share Button

Caresse d’automne (Entremet chocolat-framboise)

Cet entremet a toute une histoire... Il est né lors de ma formation au Greta, même si au final, je n'ai rien inventé. Puis, je n'étais pas seule... Ce jour-là, on devait créer, en binôme, une tarte et un entremet à partir des recettes à notre disposition.

Avec ma collègue Nathalie, on est donc partie sur une dacquoise noisette, un insert framboise et une mousse au chocolat. Ce n'était rien d'original, mais il était délicieux.

Là où je me suis surtout amusée, c'est dans la déco bien sûr. Je me suis inspirée de l'entremet "Velours d'automne" de Grégory Quéré (vainqueur de l'émission "Qui sera le prochain grand pâtissier ?").

Puis, je lui ai cherché un nom... Je dois dire que "Velours d'automne" lui serait allé comme gant, mais mon entremet n'avait rien à voir avec celui de Grégory. Finalement, j'ai décidé de l'appeler "Caresse d'automne". 

 

image_pdfimage_print
  • Pour un cercle de 20cm de diamètre
  • Temps de préparation : 1h30
  • Temps de repos : 5 heures
  • Temps de cuisson : 15 minutes
  • Difficulté : intermédiaire

Insert framboise

  • - 300g de purée de framboises
  • - 3 feuilles de gélatine
  • - 10g de jus de citron
  • - 50g de framboises
  1. Réhydratez les feuilles de gélatine dans de l'eau bien froide.
  2. Faites tiédir la purée de framboises.
  3. Ajoutez la gélatine essorée, puis mélangez.
  4. Puis, ajoutez le jus de citron.
  5. Sur une plaque munie de papier cuisson, étalez du film étirable.
  6. Placez un cercle à entremet de 16cm de diamètre, chemisé avec un rhodoïd.
  7. Calez le cercle avec le film. Le but étant que la préparation ne coule pas en-dessous du cercle.
  8. Versez ensuite le coulis, et disposez les framboises.
  9. Réservez au congélateur pour une bonne heure. Il faut que l'insert soit bien congelé.

 

Dacquoise noisettes

  • - 125g de blancs d'oeufs (4 oeufs, sachant qu'un blanc = 30g)
  • - 50g de sucre
  • - 75g de sucre glace
  • - 125g de noisettes en poudre
  1. Sur une plaque munie d'un papier cuisson, préparez votre gabarit en prenant un cercle de 20cm de diamètre comme repère.
  2. Tamisez le sucre glace.
  3. Fouettez les blancs avec le sucre, jusqu'à former un bec d'oiseau en soulevant le fouet. Votre meringue est prête.
  4. Ajoutez le sucre glace en pluie, et mélangez délicatement à la maryse.
  5. Puis ajoutez, tout aussi délicatement, la poudre de noisettes. Faites attention à ce que tout soit bien incorporé, et qu'il ne reste pas de poudres au fond.
  6. Pochez la dacquoise en spirale.
  7. Cuire 20 minutes à 200°C

 

Mousse au chocolat 

  • - 250g de chocolat au lait de couverture
  • - 375g de crème entière
  • - 80g de lait
  • - 20g de sucre
  • - 20g de jaunes (1 oeuf)
  1. Portez à ébullition le lait avec 10g de sucre.
  2. Blanchissez le jaune avec le restant de sucre à l'aide du fouet.
  3. Une fois le lait à ébullition, versez-en la moitié sur les jaunes, tout en fouettant.
  4. Reversez le tout dans la casserole, et remettre sur feux doux sans cesser de remuer.
  5. Cuire à la nappe, c'est-à-dire à 85°C.
  6. Réservez la crème anglaise.
  7. Faites fondre le chocolat au bain-marie à 45°C.
  8. Incorporez-le à la crème anglaise.
  9. Montez la crème entière en chantilly.
  10. Incorporez-la délicatement au chocolat.
  11. Votre mousse est prête.

 

Montage

  1. Parez les bords (coupez) de votre biscuit dacquoise à l'aide de votre cercle, ou d'un couteau scie.
  2. Placez un cercle de 20cm de diamètre sur une plaque munie de papier cuisson.
  3. Chemisez-le avec un rhodoïd.
  4. Déposez votre biscuit au fond.
  5. Versez la moitiez de la mousse au chocolat.
  6. Placez l'insert framboises.
  7. Et recouvrez du reste de mousse.
  8. Lissez avec une spatule.
  9. Et réservez au congélateur, minimum 4 heures...

 

 

Feuilles en chocolat 

  1. Tempérez du chocolat de couverture noire.
  2. Préparez une feuille guitare ou du papier cuisson fera très bien l'affaire.
  3. Trempez la pointe d'un couteau dans le chocolat, puis faites des "empreintes".
  4. Trempez le couteau à chaque nouvelle empreinte.
  5. Laissez cristalliser.

 

Chantilly cacao

  • - 300g de crème entière
  • - 30g de sucre
  • - 20g de cacao en poudre non sucré
  1. Montez la crème avec le sucre en chantilly bien ferme.
  2. Puis ajoutez le cacao. Fouettez à nouveau jusqu'à ce que le cacao soit bien incorporé.
  3. Versez la chantilly dans une poche munie d'une douille unie.

 

Finition

  • - 1 bombe de flocage velours brun
  • - Quelques framboises
  • - Votre chantilly
  • - Vos décors en chocolat
  1. Décerclez votre entremet, et remettez-le sur le papier cuisson.
  2. Floquez l'ensemble de l'entremet avec la bombe. Un conseil, placez un carton autour, histoire de ne pas en avoir partout.
  3. Pochez des petits dômes de chantilly.
  4. Déposez quelques framboises entre les dômes.
  5. Puis placez harmonieusement vos feuilles de chocolat.

 

Bonne dégustation !!!

 

Share Button

Pâte à tartiner maison

Hello les gourmands,

Je reviens vers vous avec une nouvelle recette ultra gourmande et chocolatée. Elle ravira petits et grands, idéale pour le petit déjeuner ou pour le goûter.

Vous l'aurez deviné, il s'agit de la pâte à tartiner !!!!!!!!!!!!!! Tadaam !!!!!!!!!!! 

Attention, pas la industrielle avec de l'huile de palme, et plein de cochonneries... non une pâte à tartiner artisanale HOME MADE !!!!!!

J'ai pioché la recette chez Christophe Michalak...

La recette en elle-même n'est pas bien compliquée. Par contre, il va falloir vous armer d'un bon robot-coupe, ou d'un thermomix comme moi. 

Noisettes : on vous aura un jour... On vous aura !!!! Hahaha !!!

Bon assez plaisanté, au boulot !

  • Pour un pot d'environ 200g 
  • Temps de préparation : 2 heures
  • Temps de cuisson : 20 minutes
  • Temps de repos : Heu... ça va dépendre de votre degré de gourmandise 
  • Difficultés : facile

Ingrédients : 

  • - 135g de noisettes
  • - 60g de sucre
  • - 70g de sucre glace
  • - 50g de chocolat au lait (Jivara de Valrhona pour moi)
  • - 25g de chocolat noir (Caraïbe de Valrhona pour moi)
  • - 5g de cacao en poudre non sucré (Van Houten)
  • - 20g de lait en poudre
  • - 5g de sel

Praliné

  1. Torréfiez vos noisettes au four pendant 20 minutes environs à 150°C. Elles doivent avoir une teinte brun foncé, presque noire.
  2. Placez-les ensuite dans un torchon, et frottez-les entre elles afin d'enlever la peau.
  3. Pesez 75g que vous réserverez.
  4. Disposez les 60g de noisettes restantes sur une plaque munie de papier cuisson.
  5. Mettez 60g de sucre dans une petite casserole, et faites cuire un caramel à sec. Attention à ne pas mélanger avec une maryse. Vous pouvez éventuellement tournoyer la casserole pour aider le sucre à fondre. Ayez à côté de vous un pinceau humide, afin de "nettoyer" les bords de la casserole (cristaux de sucre qui n'auraient pas fondu). Votre caramel doit avoir une jolie couleur ambrée. S'il est trop foncé, il risque d'être amer. (Le mien l'était un peu)
  6. Versez le caramel sur les noisettes, et attendez qu'il refroidisse.
  7. Coupez le caramel en morceaux en faisant attention de ne pas vous couper.
  8. Mettez les morceaux dans un robot-coupe et mixez. Vous devez obtenir une pâte onctueuse : le praliné.
  9. Réservez. Puis nettoyez le bol de votre robot.

Noisettes entières

Noisettes émondées

On mixe

Noisettes torréfiées

On verse le caramel

Praliné

On frotte les noisettes...

On coupe des morceaux

Pâte à tartiner

  1. Mixez les noisettes restantes avec le sucre glace jusqu'à ce que ça devienne une pâte. Je ne l'ai pas dit avant, mais les noisettes libèrent de l'huile sous l'action de la chaleur. Cela permet à la pâte de se former.
  2. Faites fondre le chocolat au bain-marie. Puis ajoutez-le à la pâte de noisettes. Mélangez. C'est ce qu'on appelle le Gianduja.
  3. Ajoutez ensuite le cacao, le lait en poudre, et le sel et le praliné.
  4. Mélangez. Votre pâte à tartiner est prête !

Et pour encore plus de gourmandise, vous pouvez ajoutez 100g de crêpes dentelles grossièrement mixées. C'est troooop bon !!!!!!!!!! 

 

Notes : le lait en poudre améliore la conservation, mais aussi l'onctuosité et la douceur de la pâte à tartiner.

Pâte de noisettes

Ajout des poudres

Gianduja

Pâte à tartiner maison

Ajout du praliné

 

Pour le petit déjeuner, ou le brunch du dimanche, que diriez-vous d'accompagner cette pâte à tartiner avec une bonne brioche ?

Le recette, c'est par ici : http://www.lentracte-gourmand.fr/index.php/2018/10/13/pate-levee-briochee/

Share Button

Macarons Mogador

Hello les gourmands,

J'adooore les macarons et vous ?

Je sais, ils sont capricieux... Mais franchement, ils valent le coup ! Ici, je vous présente la fameuse recette de Pierre Hermé : ses macarons Mogador composés d'une ganache chocolat au lait/passion. De la bombe à l'état pur !!!!! Je trouve cette association de saveurs topissime !!!!! Ce goût fruité et acidulé ressortant de la douceur du chocolat... Euh comment vous dire... Je suis fan !!! 

Je n'ai jamais eu l'occasion de goûter ceux de PH, mais j'adorerais. Dommage qu'il faille aller sur Paris. Et vous, vous avez déjà eu la chance d'en goûter ? Dîtes-moi tout ! Je suis curieuse. 

Bon allez, assez bavardé, on a du boulot...

 

  • Temps de préparation : 45 minutes
  • Temps de repos : Quelques heures à une nuit
  • Temps de cuisson : 25 minutes
  • Difficultés : intermédiaire
  • Pour 72 macarons

 

Les coques 

  • - 300g de poudre d'amandes
  • - 300g de sucre glace
  • - 220g de blancs d'oeufs (7 blancs)
  • - 300g de sucre semoule
  • - 75g d'eau
  • - 5g de colorant jaune citron
  • - 0,5g de colorant rouge (1/2 cc)
  • Recette expliquée ici
  • Avant d'enfourner, saupoudrez légèrement vos coques de cacao en poudre. Elles n'en seront que meilleures.

 

La ganache Mogador

  • - 10 fruits de la passion (250g de jus)
  • - 550g de chocolat au lait à 40% de cacao (Jivara de Valrhona)
  • - 150ml de crème entière à 30% de MG
  • - 100g de beurre à température ambiante
  1. Coupez les fruits de la passion en deux, et videz-les à l'aide d'une petite cuillère. Tamisez la chair afin d'obtenir 250g de jus. (Personnellement, j'ai acheté de la purée de passion toute prête. Je peux vous dire que c'est bien plus économique. Vous pouvez en trouver sur internet. Je l'ai acheté chez Alice Délice).
  2. Hachez le chocolat, et faites-le fondre à moitié au bain-marie.
  3. Portez le jus de passion à ébullition, et versez-le en 3 fois sur le chocolat. Mélangez à la maryse.
  4. A 60°C, incorporez petit à petit le beurre coupé en morceaux.
  5. Mélangez jusqu'à ce que la ganache soit lisse.
  6. Filmez au contact et réservez au frais 4 heures, voire une nuit dans l'idéal.
  7. Le lendemain, triez vos coques par deux, selon leur taille. Puis pochez la ganache à l'aide d'une poche munie d'une douille de 12mm environs (la douille que vous utiliserez n'a pas d'importance. Prenez ce que vous avez sous la main.)

Les macarons sont meilleurs le lendemain, si vous arrivez à résister jusque-là. 

 

Bonne dégustation !!!!!! 

 

Share Button

Tarte fine aux pommes

Octobre est là. ça m'a donné envie de tartes aux pommes. Il existe de nombreuses variantes comme la tarte alsacienne composée d'un flan, la tarte normande avec du calvados, ou bien encore la tarte tatin, avec des pommes caramélisées.

Aujourd'hui, je vous propose une tarte composée d'une pâte feuilletée croustillante, de pommes fondantes, et d'une compote vanillée.

A la fois sucrée et acidulée, j'ai choisi la pomme Antarès, qui se prête très bien à la confection de compotes et de tartes.

 

  • Pour 6 personnes
  • Temps de préparation : 30 minutes
  • Temps de cuisson : 1 heure
  • Difficulté : facile

 

Pâte feuilletée 

  • - 250g de farine T55
  • - 5g de sel
  • - 115g d'eau
  • - 25g de beurre
  • - 200g de beurre de tourage

Vous trouverez le procédé ici : pâte feuilletée 

Compote de pommes

  • - 4 pommes
  • - 15g de sucre
  • - 1 filet de jus de citron
  • - 1/2 gousse de vanille fendue et grattée
  1. Pelez, épépinez et coupez vos pommes en morceaux.
  2. Mettez-les dans une casserole avec le sucre, le jus de citron et la vanille.
  3. Cuire 20 minutes environs, à couvert, sur feu doux.
  4. Mixez, et laissez refroidir.

Montage

  • - 3 à 4 pommes
  • - 1 pâte feuilletée (vous pouvez suivre la recette ici ou acheter une pâte toute faite dans le commerce.)
  • - Compote de pommes
  • - 1 noisette de beurre
  • - 1 pincée de sucre et de cannelle
  1. Abaissez votre pâte et foncez un cercle/moule à tarte.
  2. Tapissez de compote.
  3. Pelez, épépinez et coupez les pommes en fines lamelles (j'ai utilisé une mandoline pour cette tarte. Les lamelles sont ainsi super fines et ultra fondantes à la cuisson.)
  4. Disposez soigneseument vos pommes en rosace.
  5. Saupoudrez de sucre et de cannelle. Et déposez une noisette de beurre.
  6. Enfournez 30 minutes à 180°C.
  7. Abricotez la tarte : avec un pinceau large, nappez votre tarte d'un nappage blond ou faites chauffer une gelée de fruits avec un peu d'eau. Le but est de faire briller, et de protéger de l'oxydation. Sur les photos, je ne l'ai pas fait. J'ai simplement saupoudrer de sucre glace. Après, elle n'a pas eu le temps de s'oxyder. Il y avait des gourmands à la maison. 

 

Bonne dégustation !!!!

Share Button

Zoom sur le chocolat !!!

On craque !!!!

Saviez-vous que le 1er octobre était la journée mondiale du chocolat 🍫 ?
J'ai réalisé un petit shooting gourmand et très chocolaté à cette occasion… 😋
Bises les gourmands !!!

Share Button
Share Button

Glace yaourt/fraise

Hello les gourmands,

ça y est, Septembre est arrivé. C'est fou ce que le temps passe vite. Heureusement, il fait encore beau. Alors on en profite avec une nouvelle recette de glace Thermomix, et encore une fois adaptable sans.

Aujourd'hui, je vous propose une superbe glace au yaourt marbrée à un sorbet fraise. En fait, ça fait un peu comme une glace italienne.

Je dois dire qu'elle est excellente !!!!

 

  • Temps de préparation : 15 minutes
  • Temps de repos : 4 heures au minimum
  • Difficulté : facile
  • Pour 6 personnes 

 

 

Glace au yaourt 

  • - 100g de sucre en poudre
  • - 350g d'eau
  • - Le jus d'1 citron
  • - 350g de yaourt Greque

Avec thermomix : 

  1. Mettez l'eau, le sucre et le citron dans le bol. Chauffez à 100°C pendant 5 minutes en vitesse 1.
  2. Ajoutez le yaourt, et mixez 30 secondes en vitesse 5.
  3. Versez la glace dans des bacs à glaçons et réservez au congélateur pendant minimum 4 heures.
  4. Ensuite, mettez les glaçons de glace au yaourt dans le bol, et mixez 40 secondes en vitesse 5.
  5. Mettez la préparation dans une poche à douille et réservez.

 

Sans thermomix :

  1. Réalisez un sirop : Faites chauffer à 100°C l'eau, le sucre et le jus de citron.
  2. Pesez le yaourt dans un récipient.
  3. Versez le sirop sur le yaourt et mélangez.
  4. Réservez au congélateur pendant minimum 4 heures, en mélangeant toutes les heures environs.

 

 

 

Sorbet fraises

  • - 400g de fraises surgelées
  • - 70g de sucre glace

Avec thermomix : 

  1. Après avoir mixé la glace au yaourt, lavez le bol.
  2. Mettez les fraises et le sucre dans le bol. Mixez 40 secondes en vitesse 5.
  3. Raclez les bords avec la spatule.
  4. Insérez le fouet. Et fouettez 30 secondes en vitesse 4.
  5. Mettez la préparation dans une 2ème poche à douille.

 

Sans thermomix :

  1. Mixez les fraises avec le sucre.
  2. Transvasez dans un récipient, et réservez au congélateur pour minimum 4 heures. Mélangez toutes les heures, comme pour la glace au yaourt.

 

Montage

  1. Après avoir mis vos deux préparations dans des poches, coupez le bout. Et placez les 2 poches dans une 3ème poche munie d'une douille cannelée.
  2. Pochez les deux glaces dans des coupes.
  3. Dégustez aussitôt !!!

 

Share Button