Smoothie fraise – basilic

Share Button
image_pdfimage_print

 

Hello les gourmands,

Il fait super chaud ce weekend... A la météo, ils annoncent même la canicule... Du coup, il vaut mieux rester chez soi, ou dans un endroit climatisé. Privilégiez la fraîcheur, et pensez à bien vous hydrater.

Pour cela, rien de tel qu'une boisson rafraîchissante et fruitée. Un smoothie qui sent bon l'été avec ses saveurs de fraises et de basilic. Perso, j'adore ce mariage. Et c'est juste top quand il fait chaud.

Et comme j'avais la flemme de sortir, j'ai utilisé ce que j'avais à disposition : du basilic frais de ma terrasse, des fraises congelées (j'en ai aussi sur ma terrasse mais pas suffisamment pour faire un smoothie), du fromage blanc.  

L'idéal est de le déguster bien frais, avec des glaçons...  

Donc pour 1 verre, il vous faut : 

  • - 200g de fraises
  • - 20g de basilic frais
  • - 125g de fromage blanc
  • - Vous pouvez ajouter du lait si vous trouvez cela trop épais.

Mixez le tout et hop dans un verre !!!!!! 

Fraisier

Share Button
image_pdfimage_print

J'ai été très surprise ce matin. J'ai voulu acheter des fraises dans une grande surface. Et aucune fraise sur les étals. C'est pourtant la saison !!! Je rappelle que la saison des fraises se situe de mai à septembre.

Je suis finalement allée à Grand Frais où j'ai trouvé de belles Gariguettes.  Qu'est-ce qu'il ne faut pas faire lorsqu'une envie de fraise pointe le bout de son nez. Et qu'est-ce qu'il ne faut pas faire pour contenter mes chers lecteurs. 

Du coup, j'ai opté pour un bon fraisier, idéal pour un dessert en fin de repas, ou pour un tea time. En fait, les gourmands le dégustent à toute heure !!!!   

Petit clin d'oeil à une personne qui m'a demandée comment on faisait un fraisier. J'espère que mes explications dans cette recette seront suffisantes.

Et pour une fois, je reste dans le traditionnel avec un fraisier composé d'une génoise et d'une crème mousseline, sans oublier les fraises bien sûr. Difficile de faire un fraisier sans fraise. 

J'espère que ma recette vous plaira, et saura titiller vos papilles...

Bises les gourmands 

Fraisier

  • - Temps de préparation : 2 heures
    - Temps de repos : 2 heures
    - Temps de cuisson : 35 minutes
  • - Total : 4h35

- Difficultés : Intermédiaire

- Pour un cercle de 20cm de diamètre

La génoise

  • - 200g d'oeufs (4 oeufs)
  • - 120g de sucre
  • - 80g de farine
  • - 40g de fécule type Maïzena
  1. Montez les oeufs avec le sucre avec le fouet du robot jusqu'à ce que l'appareil double de volume, et qu'il fasse un "ruban" (lorsque la pâte retombe du fouet, elle doit former un ruban dont la trace reste à la surface). Il faut compter au moins 5 minutes.
  2. Tamisez la farine et la fécule.
  3. Incorporez-les au mélange oeufs-sucre à l'aide d'une maryse, bien délicatement pour ne pas faire retomber l'appareil.
  4. Graissez et farinez un moule à manquer ou un cercle.
  5. Versez la pâte à mi-hauteur pour éviter qu'elle ne déborde à la cuisson.
  6. Cuire 30 à 35 minutes à 200°C (cela dépend du four). Vérifiez la cuisson à l'aide d'un couteau.
  7. Réservez sur une grille le temps que votre génoise refroidisse.

 

Effet ruban

 

La crème pâtissière

  • - 500g de lait
  • - 1 gousse de vanille (ou extrait de vanille liquide)
  • - 80g de jaunes d'oeufs
  • - 120g de sucre
  • - 60g de fécule de maïs type Maïzena
  • - 100g de beurre
Un peu de théorieLe sucre dans le lait :
  • - Evite que le lait accroche à la casserole.
  • - Retarde la montée du lait.
  • - Evite qu'une pellicule se forme à la surface.
  1. Avant toute chose, il est important d'avoir un matériel propre (vous me direz c'est normal ! Oui, mais SURTOUT pour la crème pâtissière très propice au développement des bactéries).
  2. Dans une casserole, portez le lait à ébullition avec la gousse de vanille fendue et grattée, ainsi que la moitié du sucre.
  3. Dans un cul de poule, fouettez les jaunes avec le restant de sucre.
  4. Rajoutez la fécule et mélangez à nouveau.
  5. Retirez la gousse de vanille, et détendez ce mélange avec 1/3 du lait chaud.
  6. Reversez le tout dans la casserole et faites cuire jusqu'à ébullition sans cesser de mélanger au fouet. (On ne veut pas d'omelette hein !)
  7. A ébullition, comptez environ deux minutes supplémentaire afin de favoriser la destruction des bactéries. C'est ce qu'on appelle la pasteurisation. Votre crème doit avoir épaissit.
  8. Incorporez ensuite le beurre coupé en morceaux.
  9. Versez la crème dans un récipient assez large, (Plus la crème est étalée, plus elle va refroidir vite) et filmez au contact !!! 
  10. Ajoutez des pains de glace dans le récipients, et direct au frigo !!! Il est important que la crème pâtissière refroidisse rapidement pour éviter la prolifération des bactéries.
  11. Réservez au froid jusqu'à total refroidissement.

 

Lait + sucre

Jaunes + sucre

Crème pâtissière

Salade de fraises

  • - 500g de fraises
  • - 2 cs de jus/purée de fraises (si vous n'en avez pas, vous pouvez mixer et chinoiser quelques fraises)
  • - 2 cs de sucre
  • - 1 cs de vinaigre balsamique
  • - le jus d'un demi citron vert + les zestes du citron entier
  • - QS poivre de Timut

(Je m'excuse pour le peu de précisions des grammages, mais c'est une de mes créations, et j'ai fait ça au pif, ou plutôt au gout 🙂 )

  1. Réservez une dizaine de fraises que vous calibrerez pour le montage. Elles doivent être régulières, de la même hauteur. Ainsi que deux ou trois fraises pour le décor que vous ne couperez pas tout de suite.
  2. Coupez le reste en cubes.
  3. Ajoutez le jus de fraises, de citron, les zestes, le sucre et le vinaigre. Mélangez.
  4. Ajoutez en dernier le poivre selon votre convenance.
  5. Réservez au frais jusqu'à utilisation.

Personnellement, je trouve que les zestes de citron apporte de la fraicheur. Et en fin de bouche, on sent une pointe de poivre venant réveiller notre palais.

 

Sirop 30 Brix

  • - 140g d'eau
  • - 60g de sucre
  1. Portez l'eau et le sucre à ébullition.
  2. 100°C, c'est la température que vous devez atteindre pour votre sirop. Il doit avoir une teinte et une légère épaisseur.
  3. Quand il est froid, vous pouvez ajouter une pointe de rhum, mais cela est facultatif. Rassurez-vous, je ne veux pas vous souler 

 

 

 

Début du montage

  1. Votre génoise est maintenant refroidie.
  2. A l'aide d'un couteau scie, coupez votre génoise en trois parties à peu près égales. Il nous faudra que deux disques. Gardez les plus beaux et réservez le dernier pour le petit déjeuner. 
  3. Parez (coupez les bords) vos deux disques à l'aide de votre cercle de 20cm de diamètre. Les deux disques doivent être  plus petits que le cercle.
  4. Chemisez  votre cercle avec une bande de Rhodoïd.
  5. Déposez ensuite un premier disque de génoise à l'intérieur.
  6. Avec vos fraises calibrées, faites le tour du cercle, en plaçant bien vos tranches coupées vers l'extérieur, contre le Rhodoïd. N'hésitez pas à les retailler s'il le faut.
  7. Punchez la génoise avec le sirop 30 Brix à l'aide d'un pinceau large.

 

 

Rhodoïd Souvent vendu en rouleau, le rhodoïd est composé de matières plastiques transparentes. On le trouve dans les grandes surfaces. Il facilite le démoulage des entremets, et permet aussi de faire des décors en chocolat.

La crème mousseline

  • - votre crème pâtissière
  • - environ 100g de beurre (sachant qu'on a déjà mis 100g dans la crème pâtissière).
  • - QS kirch
  1. Crémez le beurre avec la feuille de votre robot. Il doit être pommade (texture d'une crème mayonnaise).
  2. Lissez votre crème pâtissière à l'aide d'un fouet. Les textures de la crème et du beurre doivent être similaires.
  3. Incorporez le beurre crémé et foisonnez la crème à l'aide du fouet de votre robot. Elle doit doubler de volume et blanchir, signe d'une incorporation d'air.
  4. Cornez les bords du bol de temps en temps afin que tout soit mélangé. Le beurre a tendance a rester sur les côtés.
  5. Attention si votre crème pâtissière est trop froide, le beurre risque de grainer.
  6. Mais pas de panique !!!! Si cela vous arrive, faites comme moi, et réchauffez votre crème à l'aide d'un chalumeau ou d'un bain-marie, tout en continuant à fouetter. La texture doit être lisse et crémeuse.
  7. Vous pouvez ensuite aromatiser votre crème mousseline, avec du kirch par exemple.
  8. Placez  votre mousseline dans une poche avec une douille.

 

Vocabulaire
  • Foisonner : Fouetter énergiquement une crème (ou liquide contenant de la matière grasse) afin d'incorporer de l'air, dans le but d'alléger et d'augmenter son volume.
  • Lisser la crème pâtissière : La fouetter afin qu'elle retrouve un aspect lisse et homogène.
Le bon équilibre !!!
  • Dans la crème mousseline classique : le poids du beurre correspond à la moitié du poids de la crème pâtissière.
  • Dans une mousseline allégée : le poids du beurre correspond à 1/3 du poids de la crème pâtissière.

Beurre crémé

Chalumeau

Crème grainée

Crème mousseline

Suite du montage

  1. A l'aide de votre poche à douille,  pochez votre mousseline. Commencez par le pourtour en vous assurant bien de boucher tous les trous au niveau des fraises. Puis pochez une fine couche sur le biscuit.
  2. Il est temps de sortir votre salade de fraises du frigo.  Placez vos fraises dans une passoire afin d'enlever le surplus de jus (le but était d'aromatiser les fraises). Personnellement, j'avais gardé le jus et je m'en suis servie pour puncher la génoise à la place du sirop 30B. Après vous faites comme vous voulez.
  3. Une fois les fraises égouttées, parsemez-les dans votre cercle.
  4. Couvrez de crème mousseline.
  5. Ajoutez le 2ème disque de génoise et punchez-le.
  6. Enfin, lissez votre entremet à la spatule avec le restant de crème mousseline.
  7. Réservez au frais pendant au moins deux heures.

 

 

Finition et décors

  1. Une fois que la crème mousseline est bien ferme, vous pouvez décercler votre entremet. N'enlevez pas le rhodoïd tout de suite. Si vraiment, vous sentez que ça part en vrille, remettez-le au frigo en quelques heures.
  2. C'est maintenant mon moment préféré : la touche déco !

Vous pouvez faire une déco classique avec un disque de pâte d'amandes que vous poserez délicatement sur le dessus. Vous pouvez également faire des fleurs en pâte d'amandes ou pâte à sucre. Et ajouter les fraises que vous avez réservées.

Ou alors choisir une déco un peu plus moderne comme je l'ai fait. J'ai ainsi poché une crème chantilly avec la douille Saint Honorée. Et j'ai ajouté des fraises au milieu.

Pour la recette de la crème chantilly : 

  • - 300g de crème entière
  • - 30g de sucre
  1. Fouettez la crème bien froide avec le sucre dans votre robot à vitesse moyenne. La crème doit être ferme mais pas trop. Attention à ne pas fouetter trop longtemps où votre crème deviendrait du beurre.

Fantastik « Comme un jardin »

Share Button
image_pdfimage_print

 

Aujourd’hui, je vous présente mon petit jardin. Une tarte façon Fantastik de Christophe Michalak. Pour cette recette, je me suis inspirée des recettes de son livre « Michalak Masterbook ». Un joli dessert de saison qui j’espère vous plaira. Ce Fantastik est composé d’un confit de fruits rouges, d’un crémeux citron/menthe, d’une ganache vanille, de meringues, d’un biscuit citron et d’une pâte sablée.

 

Mais en faites, savez-vous ce qu’est un Fantastik ?

C’est une création de Christophe Michalak. Dans son livre, le chef raconte :

« Il m’est souvent arrivé de réaliser des gâteaux pour des commandes extérieures. Pour les livrer, je les confiais à un de mes commis qui prenait un taxi, et je le suivais en moto pour être sûr que tout arrive intact… Une vraie mission !!!

1ère règle : Je me suis promis de créer un gâteau qu’il soit possible de transporter sans pour autant être contraint de le surcharger de gélatine, de sucre et de beurre.

J’ai ensuite pris un pied à coulisse, et j’ai mesuré la largeur de ma bouche… 2,5cm à 3cm.

2ème règle : le Fantastik ne doit pas dépasser cette hauteur afin que l’on puisse le déguster facilement.

Mon souhait était d’assouvir ma créativité en proposant un gâteau unique qui se renouvellerait chaque jour. Je n’utilise que des produits frais et de saison.

Le Fantastik est un hybride qui se situe entre l’entremet et la tarte. C’est un gâteau croustillant, fondant et onctueux… Bref, il doit exploser en bouche ! »

Pour la petite histoire, mon Fantastik a failli ne pas voir le jour.

En effet, mon crémeux citron a coulé (j’ai rajouté une feuille de gélatine dans la recette) et du coup, j’ai dû « colmater » avec les meringues tout autour du biscuit. Mais ça n’a pas suffi, alors j’ai disposé des fraises, et pochez de la ganache. Mdr… C’était la galère !!! Ce n’était pas le visuel que je voulais au départ, mais au final ça rend plutôt bien.

 

 

Fantastik "Comme un jardin"

  • - Temps de préparation : 2 heures
    - Temps de repos : 1 nuit
    - Temps de cuisson : 1 heure et 53 minutes
  • Difficultés : facile
  • Pour un cadre de 36x18cm

Confit  fruits rouges (à faire la veille)

  • - 500g de purée de fruits rouges
  • - 50g de sirop de glucose
  • - 5g de pectine NH
  1. Versez la purée de fruits rouges, le glucose et la pectine dans une casserole. (Vous pouvez aussi utilisez des fruits congelés que vous aurez préalablement chauffés et mixés).
  2. Mélangez et portez le tout à ébullition.
  3. Mixez au mixeur plongeant et versez le confit dans une poche sans douille.
  4. Réservez au frais.

 

Crémeux citron /menthe

  • - 3 Œufs
  • - 150 g de sucre semoule
  • - 150 g de jus de citron + zeste de 3 citrons
  • - 2 feuille de gélatine
  • - 130 g de beurre
  • - Menthe fraiche
  1. Réhydratez la gélatine dans de l'eau froide.
  2. Dans une casserole, portez le jus de citron, les zestes et la moitié du sucre à ébullition.
  3. Ajouter la menthe et laisser infuser 10 minutes environ (selon votre convenance).
  4. Passer au tamis. Et reportez le tout à ébullition.
  5. Fouettez les œufs avec l’autre moitié du sucre.
  6. Versez le jus de citron sur les œufs sans cesser de battre.
  7. Remettez le tout dans la casserole et portez à ébullition.
  8. Hors du feu, ajoutée la gélatine essorée.
  9. Laisser refroidir. Lorsque que la préparation atteint 40°C, ajoutez le beurre en plusieurs fois.
  10. Mixez au mixeur plongeant afin de créer une émulsion.
  11. Filmez au contact et réservez au frais pendant quelques heures, l’idéal une nuit.

 

Ganache montée vanille (à faire la veille aussi)

  • - 1 gousse de vanille
  • - 100g + 180g de crème liquide entière
  • - 200g de chocolat blanc
  1. Versez 100g de crème dans une casserole.
  2. Fendez et grattez la gousse de vanille que vous ajouterez à la crème.
  3. Faites chauffer, puis laissez infuser 30min hors du feu.
  4. Ôtez la gousse de vanille et refaites chauffer la crème.
  5. Versez la crème sur le chocolat en 3 fois, tout en mélangeant avec une maryse.
  6. Ajoutez ensuite 180g de crème bien froide tout en mélangeant.
  7. Filmez au contact et réservez au moins 2 heures au frais, l’idéal une nuit.
  8. Montez ensuite votre ganache avec le robot muni du fouet.

 

Meringue italienne (à faire la veille)

  • - 2 blancs d’œuf
  • - 120 g de sucre
  • - 40 g d'eau
  1. Versez les blancs d’œufs dans la cuve du robot.
  2. Portez l'eau et le sucre à ébullition
  3. A 110°C environs, commencez à monter les blancs.
  4. A 120°C, versez le sirop tout en continuant de battre. La meringue doit être brillante et doit former un « bec d’oiseau » en soulevant le fouet.
  5. A l’aide d’une poche à douille, dressez des bâtonnets (douille uni 10mm), et des petites meringues (douille cannelée), sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. (Je me suis amusée à colorer une partie de la masse en jaune pour les petites meringues.)
  6. Mettez au four 1h30 à 100°C.
  7. Laissez refroidir dans le four éteint.

 

Pâte sablée

  • - 230g de beurre pommade
  • - 90g de sucre glace
  • - 2g de sel
  • - 200g de farine
  1. Crémez le beurre avec le sucre glace.
  2. Ajoutez la farine et le sel. Mélangez bien.
  3. Remplissez une poche à douille sans douille et versez la préparation dans votre cadre.
  4. Lissez à l’aide d’une spatule coudée.
  5. Cuire 8 min à 180°C

 

Biscuit citron

  • - 127g d’oeufs
  • - 204g de sucre semoule
  • - Zestes d’un citron vert
  • - 100g de crème épaisse
  • - 50g d’huile d’olive
  • - 150g de farine
  • - 2g de levure chimique
  1. Baissez la température du four à 170 °C.
  2. Faites blanchir les œufs avec le sucre et les zestes dans un robot muni d’un fouet jusqu’à ce que l’appareil double de volume.
  3. Ajoutez la crème épaisse.
  4. Tamisez la farine avec la levure chimique et ajoutez-les au mélange précédent.
  5. Ajoutez l’huile d’olive.
  6. Placez la préparation en poche, et versez-la sur la pâte sablée.
  7. Cuire environ 15min jusqu’ à obtenir une coloration blonde.

 

Montage 

  • - 250g de fraises et autres fruits rouges
  • - Fleurs comestibles
  • - Feuilles de menthe
  1. Une fois le biscuit refroidi, pochez une couche de confit sur toute la surface du biscuit.
  2. Mettez en poche le crémeux citron avec une douille unie, et pochez des « boules » de différentes tailles un peu partout sur le biscuit.
  3. Idem pour la ganache vanille, mais cette fois avec une douille cannelée (enfin je dis ça, mais vous faites comme vous voulez…).
  4. Disposez ensuite vos fraises et autre fruits rouges, feuilles de menthe, fleurs comestibles, meringues… Laissez libre cours à votre imagination…
  5. En gros, éclatez-vous !

Un été

Été 2018

Share Button

Couronne de fruits rouges

 

Hello les gourmands !!!!!! 

Alors pour ma 1ère recette (publiée sur le blog hein ! Pas la 1ère que j’ai réalisée 🙂 ), j’ai décidé de vous présenter ma couronne de fruits rouges. Une recette pleine de fraîcheur et de couleurs comme on les aime. Une jolie tarte printanière !!!!! J’espère que vous allez l’aimer.  Je l’ai réalisée pour Pâques et comme en plus c’était mon anniversaire, c’était l’occasion idéale. Et comme en ce moment, les beaux jours reviennent…. (Il était temps, car marre de la grisaille). Cette tarte est faite pour vous !

Cette tarte est composée d’une crème mousseline, d’un confit de fruits rouges, de fruits rouges frais, d’un sablé breton, de fleurs comestibles.

Bisous les gourmands 

Share Button