Bûche Coco Câline (noix de coco – banane – passion)

Share Button

Hello les gourmands,

J'espère que vous avez passez de bonnes fêtes de Noël. De mon côté, ces fêtes furent un moment de partage en famille, et surtout des repas copieux. Alors le dessert doit rester léger. J'ai d'ailleurs eu bcp de compliments sur mes bûches légères et très peu sucrées. Oui, depuis quelques temps, j'essaie vraiment de désucrer mes desserts le plus possible. Après, je ne dis pas que c'est light hein ! Mais je trouve que c'est bien meilleur.

Cette recette m'a donné énormément de réflexion quand à l'association et l'équilibre des saveurs. J'étais d'abord partie sur un crémeux banane, mangue, passion et une mousse caramel. Mais j'avais peur que cela apporte trop de sucre. J'ai d'autant été déçue par mon crémeux que j'ai trouvé sucré par l'apport de la banane, et finalement assez fade, sans pep's niveau gustatif. J'ai donc dû revoir toute ma recette.

Ma bûche Coco Câline se compose d'une bavaroise à la noix de coco toute en légèreté (ma belle-sœur l'a comparée à un nuage), d'une confit passion pour l'acidité et le pep's, d'une compotée de bananes caramélisées au rhum pour la douceur et la gourmandise, et enfin d'un biscuit madeleine citron pour le moelleux.

Ah oui, cette bûche devait être sans arachide, un des invités y étant allergique.

J'ai aussi longtemps hésité entre une mousse caramel ou une mousse coco. J'ai finalement opté pour les deux versions. Et c'est celle-ci qui a eu le plus de vote. 

Avec cette bûche toute de blanc vêtue, je participe au défi de Recettes.de. Le défi de ce mois de décembre 2019 a pour thème : Noël en blanc ou en vert.

 

  • Pour 1 gouttière ou moule à bûche de 30cm de longueur
  • Temps de préparation : 2 heures
  • Temps de cuisson : 15 minutes à 180°C
  • Temps de congélation : 1 nuit
  • Difficultés : intermédiaire
  • Temps de décongélation : idéalement 1 nuit, la veille du jour J.

Biscuit madeleine

  • 150g d’œufs
  • 150g de sucre
  • 10g de jus de citron vert
  • Zestes d’1 citron vert
  • 75g de beurre fondu
  • 38g de lait
  • 110g d’huile d’olive
  • 190g de farine
  • 8g de levure chimique
  1. Fouettez les œufs avec le sucre et les zestes jusqu’à ce que les œufs blanchissent et doublent de volume.
  2. Ajoutez le beurre fondu refroidi, le lait, le jus de citron et l’huile tout en fouettant à vitesse lente.
  3. Tamisez la farine et la levure.
  4. Versez les poudres dans la préparation, et mélangez délicatement à la maryse.
  5. Coulez la pâte sur un tapis à génoise et lissez afin d’égaliser la surface.
  6. Cuire 15 minutes à 180°C.
  7. Après refroidissement, détaillez un rectangle de la taille de votre moule à bûche.

PS : Vous aurez probablement bcp de restes. J'ai, personnellement, utilisé ce biscuit pour 2 bûches. Vous pouvez peut-être diviser les quantités par deux, par contre, essayez de garder une certaine épaisseur. Evitez de couler le biscuit sur toute la surface du tapis.

 

Confit passion

  • 150g de purée de passion
  • 2g de gélatine (1 feuille)
  • 20g de jus de citron
  1. Réhydratez la gélatine dans de l'eau bien froide.
  2. Chauffez la purée passion
  3. Ajoutez la gélatine essorée, et mélangez.
  4. Ajoutez le jus de citron.
  5. Coulez le confit dans un moule à insert, et congelez.

 

Bananes caramélisées

  • 2 bananes
  • 30g de sucre
  • 50g de beurre
  • ½ feuille de gélatine
  • 50g de rhum
  1. Réhydratez la gélatine dans de l’eau froide.
  2. Réalisez un caramel à sec avec le sucre.
  3. Lorsque le caramel devient ambré, ajoutez le beurre coupé en morceaux.
  4. Hors du feu ajoutez la gélatine essorée, puis les bananes coupées en rondelles.
  5. Faites-les revenir quelques minutes en mélangeant bien.
  6. Enfin, ajoutez le rhum.
  7. Versez les bananes caramélisées sur le confit passion, et congelez à nouveau.

 

Mousse coco

  • 250g de lait de coco
  • 30g de sucre
  • 100g de jaunes
  • 200g de crème fleurette
  • 50g de rhum blanc
  • 3 feuilles de gélatine (6g)
  1. Réhydratez la gélatine dans de l’eau froide.
  2. Chauffez le lait de coco, le sucre, et les jaunes jusqu’à ce que le mélange épaississe. N’oubliez pas de fouetter !
  3. Hors du feu, ajoutez la gélatine essorée et le rhum.
  4. Montez la crème en chantilly.
  5. Incorporez-la délicatement, en 3 fois, au mélange précédent, à l’aide d’une maryse.

 

Montage

  1. Pour le décor, j'ai utilisé un tapis relief en silicone "coeur". Si vous souhaitez utiliser un tapis, placez-le dans votre moule, côté relief vers l'intérieur.
  2. Coulez 2/3 de mousse coco
  3. Faites remonter la crème sur les bords avec une spatule.
  4. Démoulez votre insert et enfoncez-le dans la mousse.
  5. Recouvrez de mousse.
  6. Déposez votre biscuit, et lissez.
  7. Placez au congélateur pour la nuit.

 

Finitions 

  1. Démoulez votre bûche.
  2. Décongelez-la la veille du jour J.
  3. Décorez-la selon votre inspiration. Faites-vous plaisir ! Personnellement, j'ai décoré de physalis, et d'oursons guimauve au chocolat blanc. Je suis restée assez sobre. Je ne voulais pas trop chargé la bûche et je voulais qu'on puisse voir les "coeurs" en relief.  Pour les réaliser, j'ai utilisé un tapis relief en silicone. Ce dernier étant plus petit que mon moule à bûche, je l'ai bien centré, laissant les deux côtés "nus", que j'ai par la suite habillé de noix de coco râpée.

 

BONNE DEGUSTATION ET ENCORE BONNES FETES !!!!!!!!!!!!!!!!!!

Share Button

Ma soeur, mon amie (poésie)

Share Button

Encore un poème triste… et pourtant je lui trouve un certain espoir à la fin. Pour ce poème, j’ai à nouveau été inspirée par les chansons de Patrick Bruel qui me renvoient beaucoup d’émotions. Ce sont des textes forts et bien interprétés. J’ai notamment été touchée par la chanson « Louise » qui parle du « jeu du foulard ». Patrick Bruel parle à Louise et tente de lui venir en aide, de comprendre… Puis j’ai imaginé ma soeur à l’époque où je me faisais du mal. J’ai essayé de retranscrire ce qu’elle a pu ressentir. En fait, dans ce poème, c’est comme si ma soeur me parlait. Ce poème est peut-être plus une chanson. Je ne sais pas trop… Je l’ai écrite avec le rythme d’une autre chanson de Bruel « L’amour est un fantôme ». En tout les cas, j’espère que cet écrit vous touchera. N’hésitez pas à me laisser des commentaires. Bises

 

 

Oh ma sœur, mon amie,

Pourquoi toutes ces lignes,

Ces larmes couleur rubis ?

Oh dis-moi, je t’en prie,

Qui dirige ta vie ?

Mon amie, ma sœur,

Conte-moi tes malheurs,

Raconte-moi tes peurs

Qui t’enferment ailleurs…

Où es-tu ma sœur ?

Je ne t’entends plus,

Dis-moi que fais-tu

Avec cette lame au fond du cœur ?

Oh ma sœur, mon amie,

Dis-moi quelles sont ces lignes

Que tu dessines sur ta vie ?

Parle-moi,

Fais-moi un signe,

Peins-moi ta prison,

Celle qui te détiens,

Toi et ta raison.

Mon amie, ma sœur,

Dis-moi quelles souffrances,

Renferment ton cœur,

Tu tais tes errances,

Mais je te connais ma sœur.

Tu pleures en silence,

Tu crois qu’on n’les voit pas,

Ces larmes sur tes bras ?

Oh ma sœur, mon amie,

Arrête, je t’en prie !

Arrête de jouer ainsi avec ta vie.

Cesse de regarder en arrière,

N’entretiens pas le passé,

Il a un goût amer,

Ce n’est pas bon, tu le sais.

Mon amie, ma sœur,

Conte-moi ta douleur,

Raconte-moi tes peurs

Qui t’enferment ailleurs…

Dis-moi quels sont ces mots

Que tu graves sur ta peau ?

Vas-tu jouer encore longtemps,

Avec la mort ? Avec la vie ?

Viens je t’en prie,

Je suis là, je t’attends,

Viens mon amie,

Accepte la main qu’on te tend.

Cesse un peu ta fuite

Pour une main qui s’invite.

Oh ma sœur, mon amie,

Ne fais pas la gueule,

Tu n’es plus toute seule,

Donne-moi ta peine,

Je te donne ma joie,

Je ne te promets pas la scène,

Je ne te mentirais pas,

Il y aura des joies et des combats,

Des histoires qui ne comptent pas…

Et puis un jour tu feras la tienne,

Un destin où tu seras reine.

Oh ma sœur, mon amie,

Dis-moi si tu es toujours en vie,

J’ai peur pour toi tu sais,

J’ai peur qu’une nouvelle étoile ne brille,

Alors reste, je t’en prie…

Je ne te promets pas l’éclat,

Je ne te promets pas la joie,

Non je ne te promets rien de tout ça…

Juste que je t’aime,

Oh oui ma sœur, je t’aime,

Je t’aime.

 

Tous droits réservés © – Le 22/11/18

 

Share Button