Galette des rois Sur un air du Japon (Yuzu/praliné/sésame)

Share Button

Pour cette 3ème galette 2019, j’ai voulu associer les saveurs yuzu/praliné noisette/sésame, qu’on retrouve dans la fameuse bûche d’Eric Kayser « Sur un air du Japon », et qui a eu un énorme succès lors des fêtes… C’est limite, j’aurai dû en faire une 2ème tant elle était bonne. Les accords étaient parfait entre l’acidité du Yuzu et la douceur de la noisette, et le sésame qui vient s’inviter au palais en fin de bouche…

Pour rappel, le Yuzu est un « citron » Japonnais, croisement entre le citron et la mandarine. Il a un goût plus prononcé que le citron.

Bref, j’ai vraiment craqué sur cette bûche que je referais sans hésiter. Et si l’envie vous prenez de la tester, la recette est ici.

Malheureusement, la galette en son honneur fut un peu décevante… Je ne dis pas qu’elle n’était pas bonne, mais trop sucrée à mon goût, et un peu lourde aussi (trop d’appareil). Dans la recette que je vous propose, j’ai donc réduit le sucre, et les quantités. En fait, j’ai carrément enlevé le sucre du yuzu curd, vu que le reste en comporte déjà suffisamment. Je n’ai pas testé cette recette 2.0, et je compte sur vous pour me donner votre avis, vos suggestions d’améliorations…

1, 2, 3… Pâtissez et préparez vous pour le couronnement 

 

Pour une galette

Yuzu curd ou crème de yuzu

  • 200g de jus de Yuzu
  • 2 oeufs
  • 10g de sucre
  • 50g de beurre
  1. Chauffez le jus de yuzu avec le beurre à feux doux. Lorsque celui-ci est fondu, portez à ébullition.
  2. Mélangez les oeufs avec le sucre.
  3. Hors du feu, versez les oeufs dans le jus tout en fouettant.
  4. Portez à ébullition sans cesser de fouetter. La crème doit épaissir.
  5. Réservez au frigo dans un récipient filmé au contact.

Crème noisettes/sésame

  • 35g de beurre pommade (texture mayonnaise)
  • 45g de sucre
  • 35g d’oeufs (Battez un oeuf et prenez 35g. Gardez le reste pour la dorure)
  • 45g de poudre de noisette
  • 30g de sésame en poudre
  • 250g de crème de yuzu selon les goûts de chacun.
  1. Torréfiez le sésame et la poudre de noisettes environ 5 min à 180°C. Surveillez bien. (la torréfaction permet de relever les saveurs)
  2. Mixez le tout afin d’obtenir une poudre fine.
  3. Mélangez le beurre pommade avec le sucre.
  4. Ajoutez les oeufs et mélangez à nouveau. Ne vous inquiétez pas si les oeufs ne s’incorporent pas bien.
  5. Ajoutez le mélange noisette/sésame.
  6. Incorporez ensuite la crème yuzu
  7. Versez-la dans un cercle  plus petit que votre disque de pâte. C’est important pour la soudure. Moi, j’ai utilisé un cercle de 20cm de diamètre.
  8. N’oubliez pas la fève !!!!
  9. Réservez au congélateur pendant 2 heures environ. (Cette étape n’est pas obligatoire. Vous pouvez aussi bien pochez la crème directement sur votre disque de pâte feuilletée.)

Montage

  • 2 rouleaux de pâte feuilletée de 230g ou 460g de pâte feuilletée maison
  • Votre crème yuzu/noisette
  • Pâte de praliné (je dirais environ 50g, je n’ai pas pesé)
  • Oeuf + sel pour la dorure
  1. Pour les courageux, abaissez votre pâte à 2mm d’épaisseur environ. Puis avec un cercle de 24cm de diamètre, découpez vos disques.
  2. Placez un disque de pâte feuilletée sur une plaque munie de papier sulfurisé, en le retournant. (Le dessous d’une abaisse est plus lisse et plus parfait que le dessus.)
  3. Avec un pinceau humidifiez le pourtour du disque (avec de l’eau ou du jaune d’oeuf, au choix). Vous pouvez vous aider avec le cercle de 20cm, en laissant une légère empreinte. Attention à ne pas découper la pâte.
  4. Badigeonnez de pâte de praliné en faisant attention de ne pas en mettre sur les bords.
  5. Décercler et déposez votre crème yuzu/noisette.
  6. Fermez avec votre 2ème disque en le retournant également.
  7. Appuyez sur les bords pour sceller la pâte. Puis chiquetez avec un couteau.
  8. Dorez avec un mélange oeuf/sel.
  9. Réservez 12 à 24h au frigo pour obtenir une galette parfaitement ronde. Mais cela n’est pas obligatoire. Si vous êtes pressés, une heure au frigo suffira.
  10. Dorez à nouveau.
  11. Réalisez le décors avec le dos d’un couteau. Et faites des cheminées pour laisser passer l’air, et évitez que votre galette explose.
  12. Enfournez 40 minutes à 180°C.
  13. A la sortie du four, badigeonnez la galette dun sirop 30B : Portez 90g d’eau avec 100g de sucre à ébullition et cela jusqu’à ce que le sucre soit fondu. Vous pouvez utiliser ce sirop froid sans problème. Il se conserve quelques jours au frigo.

 

 

Alors qui a eu la fève ???? 

Share Button

Galette des rois aux pommes

Share Button

Je vous présente une superbe galette composée d’une pâte feuilletée croustillante et d’une compotée de pommes vanillée. Elle est juste parfaite ! Pas trop lourde, au bon goût de fruits.

 

Ingrédients pour 1 galette

  • 3 rouleaux de pâte feuilletée de 230g ou 460g de pâte feuilletée maison
  • 1kg de pommes
  • 50g d’eau
  • 30g de miel
  • 10g de vanille liquide
  • 1 cs de cannelle
  • 1 oeuf + sel pour la dorure
  1. Pelez, épépinez et taillez vos pommes en brunoises.
  2. Réservez environ 250g de pommes.
  3. Mettez le reste dans une casserole avec l’eau, le miel, la vanille et la cannelle.
  4. Laissez mijoter à couvert pendant 10 à 12 minutes sur feu doux.
  5. Mixez si besoin.
  6. Rajoutez les pommes réservées, et laissez encore cuire 4-5 minutes. Les pommes doivent être fondantes, mais pas réduites en compote.
  7. Versez la compotée dans un cercle  plus petit que votre disque de pâte. C’est important pour la soudure. Moi, j’ai utilisé un cercle de 20cm de diamètre.
  8. N’oubliez pas la fève !!!! (Pas comme moi )
  9. Réservez au congélateur pendant 2 heures environ. (Cette étape n’est pas obligatoire. Vous pouvez très bien déposée la compote directement sur le disque de pâte feuilletée ou la pocher avec une poche à douille.)
  10. Pour les courageux, abaissez votre pâte à 2mm d’épaisseur environ. Puis avec un cercle de 24cm de diamètre, découpez 3 disques.
  11. A l’aide d’un rouleau « losanges« , réalisez des losanges sur un disque de pâte.
  12. Placez un disque de pâte feuilletée sur une plaque munie de papier sulfurisé, en le retournant. (Le dessous d’une abaisse est plus lisse et plus parfait que le dessus.)
  13. Avec un pinceau humidifiez le pourtour du disque avec de l’eau ou du jaune d’oeufs. Vous pouvez vous aider avec le cercle de 20cm, en laissant une légère empreinte. Attention de ne pas découper la pâte.
  14. Décerclez et déposez votre insert à la pomme bien au centre.
  15. Fermez avec votre 2ème disque en le retournant également.
  16. Appuyez sur les bords pour sceller la pâte. Puis chiquetez avec un couteau.
  17. Dorez avec un mélange oeuf/sel.
  18. Déposez délicatement le décors « losanges ». Puis faites des trous avec la pointe d’un couteau (cheminée) pour laisser passer l’air.
  19. Dorez à nouveau.
  20. Réservez 12 à 24h au frigo pour obtenir une galette parfaitement ronde. Mais cela n’est pas obligatoire. Si vous êtes pressés, une heure au frigo suffira.
  21. Dorez.
  22. Enfournez 40 minutes à 180°C.
  23. A la sortie du four, badigeonnez la galette de confiture de pommes (trouvée à Grand Frais pendant la période des fêtes) ou d’abricot.

Alors qui a eu la fève ????

Share Button

Galettes des rois poire chocolat

Share Button

Hello les gourmands,

Nous voilà en 2019. J’espère que vous avez bien fêté. On continue les festivités la galette des rois. Alors qui sera le roi ou la reine cette année ?

Je dois dire que je suis fière de moi. D’habitude ma galette dégueule à la cuisson, mais là c’était parfait ! En plus c’était une tuerie !!!!!!!!!!!!!!  Trop, trop bonne !!!!

 

Ingrédients pour 1 galette

  • 2 rouleaux de pâte feuilletée de 230g ou 460g de pâte feuilletée maison
  • 1 boîte de poires au sirop
  • 100g de beurre pommade (texture mayonnaise)
  • 100g de sucre
  • 100g d’oeufs (2 oeufs) + 1 oeuf pour la dorure
  • 100g de poudre de noisette
  • 100g de gianduja (ou bien du chocolat noir)
  1. Mélangez le beurre pommade avec le sucre.
  2. Ajoutez les oeufs et mélangez à nouveau. Ne vous inquiétez pas si les oeufs ne s’incorporent pas bien.
  3. Ajoutez les noisettes en poudre et le gianduja fondu.
  4. Votre crème de noisette est prête.
  5. Versez-la dans un cercle  plus petit que votre disque de pâte. C’est important pour la soudure. Moi, j’ai utilisé un cercle de 20cm de diamètre.
  6. N’oubliez pas la fève !!!!
  7. Egouttez les poires au sirop et coupez les demies poires en tranches dans le sens de la largeur. Puis disposez-les en rosaces sur la crème, comme pour la tarte Bourdaloue. (Ou sinon, autre option, coupez les poires en dés et incorporez les directement dans la crème de noisettes.)
  8. Réservez au congélateur pendant 2 heures environ.
  9. Pour les courageux, abaissez votre pâte à 2mm d’épaisseur environ. Puis avec un cercle de 24cm de diamètre, découpez vos disques.
  10. Placez un disque de pâte feuilletée sur une plaque munie de papier sulfurisé, en le retournant. (Le dessous d’une abaisse est plus lisse et plus parfait que le dessus.)
  11. Décercler votre crème noisette/poires.
  12. Avec un pinceau humidifiez le pourtour du disque. Vous pouvez vous aider avec le cercle de 20cm, en laissant une légère empreinte. Attention de ne pas découper la pâte.
  13. Déposez votre insert crème noisette/poire.
  14. Fermez avec votre 2ème disque en le retournant également.
  15. Appuyez sur les bords pour sceller la pâte. Puis chiquetez avec un couteau.
  16. Dorez avec un mélange oeuf/sel.
  17. Réservez 12 à 24h au frigo pour obtenir une galette parfaitement ronde. Mais cela n’est pas obligatoire. Si vous êtes pressés, une heure au frigo suffira.
  18. Dorez à nouveau.
  19. Réalisez le décors avec le dos d’un couteau. Et faites des cheminées pour laisser passer l’air, et évitez que votre galette explose.
  20. Enfournez 40 minutes à 180°C.
  21. A la sortie du four, badigeonnez la galette d’un sirop 30B : Portez 90g d’eau avec 100g de sucre à ébullition et cela jusqu’à ce que le sucre soit fondu. Vous pouvez utiliser ce sirop froid sans problème. Il se conserve quelques jours au frigo.

 

Beurre pommade mélangé avec le sucre

Crème de noisette dressée en escargot + fève

Insert après congélation

Crème de noisette

Mise en place des poires

Finition de la galette avec la cuisson

Astuces de chef 

  • Cédric Grolet congèle son insert, cela évite que ça coule de partout lors de la soudure.
  • Le chef Dupont conseille de réserver la galette 24h au frigo pour qu’elle soit plus ronde, et ne se déforme pas à la cuisson.
  • Selon Pierre Hermé, il ne faut pas trop appuyer sur la soudure pour que la pâte feuilletée soit plus développée. Mais pas facile de trouver la juste mesure. Avec tous mes déboires de galettes lol, je préfère bien souder. 
  • Le dessous d’une abaisse est toujours plus lisse que le dessus.

 

Share Button

Jus d’orange chaud aux épices de Noël

Share Button

Hello les gourmands,

A Strasbourg, le marché de Noël est déjà en place depuis deux semaines. J’adore sentir ces bonnes odeurs de Noël : l’odeur du sapin, mais aussi des beignets, des bredeles, du vin chaud, et autres douceurs.

Parmi elles, il y a le jus d’orange chaud… Pour les enfants et ceux qui n’apprécient pas l’alcool, le jus d’orange sent bon les épices. Acidulé et légèrement sucré, il est parfait pour se réchauffer lorsqu’il fait froid l’hiver. Et le soir, lorsque la nuit commence à tomber, c’est encore mieux. On est transporté par la magie, la féerie de Noël avec les illuminations, les décorations, les couleurs, les saveurs… Le marché de Noël de Strasbourg vaut clairement le détour.

Mais revenons à nos moutons… J’ai imaginé pour vous une recette de jus d’orange chaud. Je sais qu’on en trouve plein sur les blogs, et j’espère que le mien fera la différence.

Avec cette recette, je participe au calendrier de l’Avent gourmand du site recettes.de avec Catalina du Le blog de Cata, Hélène du blog Keskonmangemaman?, et Christine du blog Les secrets de cuisine de Christine. Pour ce 9 décembre, le thème est « les boissons de Noël« . J’espère vraiment vous transporter aux pays du père Noël avec ce jus d’orange.

 

  • [bws_pdfprint display= »pdf,print »]
  • Pour 4 grands verres/tasses
  • Temps de préparation : 10 minutes
  • Temps de repos : 15 minutes
  • Difficultés : facile

 

 

Ingrédients 

  • – 1 litre de jus d’orange pur jus
  • – 1 mangue (environ 300g)
  • – 1 demi citron
  • – 40g de miel (de sapin ou de châtaigne de préférence)
  • – 20g de sucre
  • – 20g de thé de Noël (facultatif)
  • – 3 bâtons de cannelle
  • – 100g de mélange spécial vin chaud : badiane, cannelle, gingembre, macis, clous de girofle, coriandre, piment de Jamaïque  (vous en trouvez facilement dans les grandes surface, style Auchan, en période de Noël)
  • – 1 pointe de piment d’Espelette
  1. Couper la mangue et le demi citron en morceaux.
  2. Mettez tous les ingrédients dans une grande casserole.
  3. Chauffez légèrement et laissez infuser 15 minutes.
  4. Filtrez le jus d’orange.
  5. Réchauffez légèrement (le jus d’orange doit être tiède)
  6. Et servir immédiatement avec une rondelle d’orange.

 

Bonne dégustation et bonnes fêtes !!!!!!!!!

Share Button

Chocolat chaud de Noël

Share Button

Demain, c'est la Saint-Nicolas, et j'avais envie d'un goûter gourmand. Rien de tel lorsqu'il fait froid dehors, et lorsque les enfants rentrent de l'école...

Dans mon article précédent, je vous ai donné ma recette des fameuses brioches alsaciennes en forme de bonhomme : les mannele 

Et pour aller avec les brioches, qui diriez-vous d'un bon chocolat chaud de Noël ?

  • [bws_pdfprint display="pdf,print"]
  • Pour deux tasses
  • Temps de préparation : 10 minutes
  • Difficultés : facile

Ingrédients 

  • - 300g de lait
  • - 200g de crème
  • - 90g de chocolat au lait ou noir
  • - 4 bâtons de cannelle
  • - 1 pointe de piment d'Espelette
  • - 1 gousse de vanille
  • - Guimauves, chantilly, billes de chocolat... (facultatif)
  1. Dans une casserole, faites chauffer le lait, la crème, la cannelle, la gousse de vanille fendue et grattée, et le piment d'Espelette.
  2. Laissez infuser 5 minutes, et remettre la casserole sur le feu.
  3. Retirez la gousse de vanille en l'essorant avec vos doigts et la cannelle.
  4. Ajoutez le chocolat concassé, et mélangez.
  5. Servez avec des guimauves, de la chantilly... ou simplement comme ça.

 

 

Mannele ou Mannala

Share Button

Hello les gourmands,

Demain c'est la Saint Nicolas. Alors qui a été sage ? 

Je me souviens, petite, notre ville organisait un après-midi pour les enfants avec un goûter composé d'un mannele, d'une clémentine et d'un chocolat chaud. Ensuite, le Saint-Nicolas distribué des cadeaux.

Donc comme le veut la tradition chez nous en Alsace, je vais vous livrer ma recette de Mannele (Bas-rhin) ou Mannale (Haut-rhin).

Mais avant laissez-moi vous conter son histoire (d'après Alsace actu) :

Ces brioches sont liés à la Saint-Nicolas, et représentent soit Saint-Nicolas, soit les trois enfants qu’il a sauvés du boucher. 

« La légende du Saint Nicolas raconte que, dans la région Lorraine, entre Nancy et Metz, l’hiver approchant, trois enfants, partis glaner dans les champs, se perdirent sur le chemin du retour. Attirés par la lumière filtrant des fenêtres d’une maison, ils s’approchèrent et frappèrent à la porte.

L’homme qui leur ouvrit, Pierre Lenoir ( Peter Schwartz, dans la culture germanique), boucher de son état, accepta de leur donner l’hospitalité pour la nuit. En fait, sitôt les enfants entrés, il les tua, puis à l’aide de son grand couteau, les coupa en petits morceaux, pour finalement les mettre dans son saloir (un grand baquet empli de sel), afin d’en faire du petit salé.

Saint Nicolas, chevauchant son âne, vint à passer par là et frappa à son tour à la porte du boucher. L’homme, n’osant pas rejeter un évêque, le convia à dîner. Son invité lui demandant du petit salé, le boucher comprit qu’il était découvert et, pris au piège, avoua tout. Le saint homme étendit alors trois doigts au dessus du tonneau de petit salé, reconstituant et ressuscitant ainsi les trois enfants.

Saint Nicolas enchaîna le boucher à son âne et le garda auprès de lui pour le punir. Il devint le père Fouettard, être mauvais, dont le rôle est de réprimander les enfants désobéissants et les cancres, fort de son caractère violent et irascible. » 

Cette tradition pâtissière est encore vivace en Alsace, en Moselle et en Allemagne (Weckmann) ou en Suisse (Grittibänz). En Franche-Comté, dans le Nord de la région, on trouve une tradition similaire avec les « Jean Bonhomme ».

Ainsi, on offrait aux enfants sages cette viennoiserie pour les récompenser. Mais cette tradition est peut-être plus ancienne que celle de Saint-Nicolas : « autrefois des pains d’épices, des brioches en forme d’escargot (Schnekerle) ou d’autres animaux (cheval, lapin…) étaient offerts et dégustés pour chasser les menaces de l’hiver dans l’Est de la France. »

Donc si vous aussi vous rêvez d'un petit goûter sympa, ou si vous voulez faire plaisir à vos enfants, je vous laisse à vous fourneaux. Et pour la recette du chocolat chaud maison, c'est par ici : chocolat chaud de Noël

  • [bws_pdfprint display="pdf,print"]
  • Pour 8 à 9 mannele 
  • Temps de préparation : 35 minutes
  • Temps de repos : 1h10
  • Temps de cuisson : 12 minutes
  • Difficultés : facile

 

 

Ingrédients 

  • - 200g de lait
  • - 25g de levure de boulanger fraîche
  • - 1 cc de bicarbonate (facultatif)
  • - 120g de beurre mou
  • - 120g de sucre
  • - 2 oeufs + 1 pour la dorure
  • - 10g de sel
  • - 650g de farine
  • - Pépites de chocolat ou raisins secs (facultatif)
  1. Faites tiédir le lait et y émiettez la levure. Laissez agir 10 minutes environ. Des bulles doivent remonter à la surface, signe que la levure libère du CO2.
  2. Dans le bol de votre robot, mettez dans l'ordre : le sucre, le sel, le bicarbonate, les oeufs, la farine, et le mélange lait/levure.
  3. Pétrissez 1 minute (avec le crochet).
  4. Ajouter le beurre coupé en morceaux.
  5. Pétrissez encore 4 minutes.
  6. Laissez lever la pâte durant 30 minutes environ à température ambiante.
  7. Dégazez en rabattant la pâte sur elle-même.
  8. Abaissez la pâte à 1cm environ (la pâte ne doit pas être trop fine).
  9. Détaillez vos mannele avec un emporte-pièce. (Avec le reste de pâte, je me suis amusée à faire des petits sapins )
  10. Posez-les sur une plaque munie de papier sulfurisé.
  11. Dorez une 1ère fois avec la dorure (1 oeuf entier battu avec 1 pincée de sel)
  12. Laissez levez 40 minutes.
  13. Dorez à nouveau. Ajoutez des pépites de chocolat ou raisins sec pour former les yeux et les boutons.
  14. Cuire 12 à 18 minutes à 180°C (selon la puissance de votre four.)

 

 

Pour ceux qui ne possèdent pas d'emporte-pièce, pas de panique ! Il est tout à fait possible de le faire sans. Pour cela suivez le guide  :

  • A l'étape 8, au lieu d'abaisser la pâte comme précédemment, vous allez diviser la pâte en 12 pâtons.
  • Formez un boudin avec chaque pâton.
  • Puis à l'aide d'un ciseaux, coupez au milieu du pâton jusqu'à mi-hauteur pour former les jambes. Puis incisez de chaque côté pour les bras. Et légèrement au dessus pour la tête.
  • Ensuite repassez à l'étape 10.

 

Bonne Saint-Nicolas à tous !!!!!!!! 

Share Button

DIY Mon calendrier de l’Avent

Share Button

Lire plus

Technique : tempérer le chocolat

Share Button
[bws_pdfprint display="pdf,print"]

Nous sommes fin novembre, et je suis en pleine préparation des douceurs de Noël... 

Aujourd'hui, je vais vous apprendre à bien tempérer votre chocolat afin de faire de beaux bonbons (se dit pour les chocolats moulés), mais aussi des décors. Le chocolat tout le monde aime ça !  Et c'est tellement mieux de pouvoir les faire soi-même, de pouvoir choisir les ingrédients, les saveurs...

Donc revenons au tempérage : c'est une technique de chocolatier (et pâtissier) afin de rendre le chocolat brillant, cassant, croquant, et facile à démouler.

 

Quel chocolat utiliser ?

Il faut bien choisir son chocolat. Il est important d'utiliser un chocolat dit de couverture. La différence avec les tablettes des commerces : le taux de beurre de cacao qui est plus élevé. Ce dernier permet de rendre le chocolat plus fluide. Il est composé par de nombreuses molécules, chacune bien différentes, et qui ne fondent pas à la même température. C'est pourquoi il est important de respecter la courbe de température.

Il existe des couvertures noires (chocolat noir), des couvertures ivoires (chocolat blanc), et des couvertures lactées (chocolat au lait).

 

  • Le chocolat noir se compose de : fêves de cacao, beurre de cacao, sucre.
  • Le chocolat au lait se compose de : fêves de cacao, beurre de cacao, sucre, et lait.
  • Le chocolat blanc se compose de : beurre de cacao, sucre, et lait.

Le tempérage c'est quoi ?

Il s'agit d'une technique consistant à respecter une courbe de température. Cette courbe diffère selon la couverture utilisée. En général, elle est inscrite sur le paquet. Je dis, en général, car sur les miens, ce n'est pas noté. J'utilise le chocolat Valrhona, paquet de 1kg.

Exemple pour le chocolat noir, il faut chauffer le chocolat de sorte qu'il atteigne la température de 45-50°C. Puis, il faut le faire redescendre à 28-29°C. Et enfin le rechauffer à 30-31°C. Cela a l'air compliqué comme ça, mais c'est en fait très simple. Il suffit juste d'avoir une bonne couverture, de la patience, et un bon thermomètre.

Bien tempérer son chocolat permet de conserver des qualités organoleptiques. Il permet d'avoir un chocolat brillant (et non terne), cassant, de ne pas devenir blanc, et de se démouler facilement.

 

Les courbes de température

Le matériel

  • - un bon thermomètre
  • - spatules et racloirs
  • - des moules en polycarbonates : le chocolat se démoule plus facilement, et gros avantage : les moules sont transparents, et on peut donc bien vérifier que les empreintes soient bien remplies.
  • - fourchettes à chocolat pour les chocolats à enrober.
  • - Cadres pâtissiers
  • - Grille
  • - une poche à douille
  • - Pinceaux
  • - Colorants liposolubles
  • - Feuilles de cuisson pour faire des cornets éventuellement
  • - des gants
  • - Feuilles guitare ou rhodoïd pour les décors
  • - Feuilles de transfert pour décorer vos bonbons en chocolat.
  • - Un bain-marie pour maintenir le chocolat à bonne température. Les professionnels utilisent une tempéreuse.
  • - une balance
  • - une balance cuillère de précision

 

Les méthodes de tempérage

Il existe plusieurs méthodes pour tempérer le chocolat :

  • - Le tablage au marbre : consiste à refroidir le chocolat sur le marbre.
  • - Le bain-marie : fonte du chocolat au bain-marie
  • - Le micro-onde : 30 secondes par 30 secondes
  • - Par ensemencement : méthode qui consiste à rajouter des pistoles de chocolat pour faire descendre en température.
  • - Avec le mycryo : le mycryo est un beurre de cacao cryogénisé et réduit en poudre. Il évite de suivre la courbe de température (ou presque). Je dirais que c'est la méthode la plus simple, avec le mico-onde. 

Autres conseils

Le chocolat n'aime pas l'eau ! 

Moins il y a d'eau, plus le chocolat se conserve.

  • - Ne jamais mettre d'eau le chocolat : il durcira et sera impossible à travailler.
  • - Bien nettoyer et sécher ses moules.
  • - Travailler dans une pièce fraîche.
  • - Utilisez des gants si vous avez les mains chaudes.
  • - Concernant les intérieurs : préférez les ganaches ou les caramels. Evitez les recettes avec des oeufs qui se conservent mal.
  • - Vous avez du chocolat fondu "en trop" : Versez le sur une plaque munie d'un papier cuisson et laissez cristalliser. Vous pourrez le réutiliser sans soucis.
  • - Conservation des bonbons dans un endroit frais et sec pendant environ un mois.
Share Button

Tartelettes momies

Halloween c'est dans 3 jours... Il est temps de songer à ce que vous allez mettre sur la table du goûter, ou pour la fête épouvante que vous organisez.

Rassurez-vous, j'ai ce qu'il vous faut : des tartelettes momies à en avoir des sueurs froides...  Et si vous manquez toujours d'inspiration,  venez jeter un oeil sur mes spider cookies.

Ces merveilles feront fureur à coup sûr ! Elles sont composée de pommes et de poires légèrement acidulées et fondantes, d'une compote, et d'une pâte feuilletée pour le côté croustillant, et de supers yeux globuleux hahaha !!!!

Et comme je n'ai rien inventé, j'ai trouvé l'inspiration sur le blog de Del. Merci à elle.

Alors si vous aussi, vous voulez vous momifier, suivez-moi !!! 

 

[bws_pdfprint display="pdf,print"]

  • Pour 8 tartelettes
  • Temps de préparation : 30 minutes
  • Temps de cuisson : 20 minutes
  • Difficultés : facile

Ingrédients : 

  • - 2 rectangles de pâte feuilletée  (recette fait maison par ici
  • - 1 à 2 pommes
  • - 2 poires
  • - 200g de compote de pommes (recette ici)
  • - colorant rouge
  • - 4 cc de cassonade
  • - 2 cc de cannelle
  • - 1 blanc d'oeuf
  1. Abaissez votre pâte feuilletée. Et découpez 8 rectangles de 4cm x 12cm. Avec le reste de pâte, découpez des bandes de largeurs différentes.
  2. Placez vos rectangles de pâte sur une plaque munie de papier cuisson. Piquez la pâte avec une fourchette ou un pique-vite.
  3. Colorez la compote de pommes avec le colorant rouge. Puis disposez 1 à 2 cuillères à soupe au centre des rectangles. Attention de ne pas en mettre sur les bords.
  4. Lavez, épluchez, et coupez les fruits en lamelles. Disposez-les sur la compote en alternant pomme et poire.
  5. A l'aide d'un pinceau, badigeonnez les bords de blanc d'oeuf.
  6. Disposez harmonieusement les bandes de pâte de sorte à former la momie. Puis coupez ce qui dépasse.
  7. Mélangez la cassonade avec la cannelle.
  8. Badigeonnez l'ensemble des tartelettes de blanc d'oeuf. Et saupoudrez du mélange sucre/cannelle.
  9. Enfournez 20 minutes à 180°C.
  10. Laissez refroidir.

 

 

Pour les yeux : 

  • - Pâte à sucre blanche ou pâte d'amande
  • - Feutres alimentaires 
  1. Formez 16 petites boules de pâte à sucre.
  2. Avec un feutre noir, réalisez la pupille de l'oeil.
  3. Puis avec un feutre rouge, réalisez les traits formant l'iris. (Cf photos)

PS : Vous pouvez tout aussi bien utilisez des bonbons, du chocolat, des morceaux de fruits pour réaliser les yeux. Laissez parler votre imagination...

 

Share Button

Spider cookies (cookies araignées)

Hello les gourmands,

Alors aujourd'hui je vous retrouve pour des douceurs -oui mais effrayantes- d'Halloween. Mouahahahaha !!!!!!!!!!!!!!  😈

Je dois vous avouer que je ne suis pas trop Halloween. Je n'ai même jamais célébré cette fête. Mais comme toute fête ou événement, c'est une bonne occasion de pâtisser.

Pour cette recette, je suis partie sur l'invasion des araignées !!!! Eh oui qui aime les araignées ? Pas moi en tout cas !

En quête d'inspiration, je suis tombée (nez à nez avec une araignée  🙄 ) sur les délicieux spider cookies du site cookomix. Recette très simple, idéale à réaliser avec les enfants.

Autre recette d'halloween : mes tartelettes momies

[bws_pdfprint display="pdf,print"]

  • Pour 20 cookies
  • Temps de préparation : 30 minutes
  • Temps de cuisson : 15 minutes
  • Difficultés : facile

Ingrédients : 

  • - 115g de beurre pommade
  • - 90g de sucre roux
  • - 1 oeuf
  • - 1 sachet de sucre vanillé
  • - 1 sachet de levure chimique
  • - 200g de farine
  • - 1 pincée de sel
  1. Préchauffez le four à 180°C.
  2. Fouettez le beurre pommade avec le sucre jusqu'à blanchissement.
  3. Ajoutez ensuite le sucre vanillé, l'oeuf, le sel, la farine et la levure chimique.
  4. Mélangez.
  5. Façonnez 20 boules de pâte, ou moins si vous voulez des cookies plus grands.
  6. Cuire 10 minutes à 180°C.
  7. Au bout de 10 minutes, sortez vos cookies du four. Enfoncez un petit rouleau à pâtisserie (j'ai utilisé un rouleau pour pâte à sucre) ou un objet rond de 2 cm environ, afin de réaliser "un trou".
  8. Remettez au four pour encore 5 minutes environ.
  9. Laissez refroidir.

 

Montage 

  • - Pâte à sucre blanche ou pâte d'amande
  • - 50g de chocolat noir
  • - 20 boules de chocolat (Lindor de Lindt, Ferrero Rocher... )
  • - 1 feutre alimentaire noir (facultatif)
  1. Avec l'embout d'une petite douille, découpez 40 disques dans la pâte à sucre blanche. Cela servira à faire les yeux.
  2. Puis réalisez les pupilles avec le feutre noir. Si vous n'en avez pas, pas de panique, vous pouvez utilisez un cure-dent et du chocolat fondu.
  3. Réalisez un cornet avec du papier cuisson. Ou bien utilisez une poche à douille si vous ne maîtrisez pas l'art du cornet.  🙂
  4. Faites fondre votre chocolat au bain-marie ou au micro-onde.
  5. Remplissez votre cornet ou poche à douille de chocolat. Coupez le bout avec un ciseau.
  6. Déposez une pointe de chocolat dans chaque trou. Puis réalisez les 8 pattes de l'araignée.
  7. Enfoncez une boule de chocolat dans chaque trou.
  8. Enfin, collez les yeux avec une pointe de chocolat.

 

 

HAPPY HALLOWEEN !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Share Button