Torche aux marrons clémentine (Mont blanc)

Share Button

Coucou les gourmands,

Aujourd'hui, je vous propose ma revisite de la torche aux marrons comme on l'appelle ici en Alsace. Pour le reste de l'Hexagone, vous connaissez sûrement ce dessert sous le nom de "Mont blanc".

J'ai décidé d'associer le marron avec la clémentine, histoire de lui donner du peps. Puis, cela permet de dé-sucrer le tout, et d'apporter un peu de légèreté. Car le marron est quand même assez lourd.

Et comme nous sommes en novembre, et que les fêtes approchent... Il faut le dire... Chez nous, à Strasbourg, on inaugure déjà le marché de Noël vendredi (le 23 novembre). J'ai donc eu envie que mes torches aux marrons ressemblent à des petits sapins.  Pour cela, j'ai inauguré mes nouveau moules  3D sapin de Silikomart. 

Malheureusement, le visuel ne fut pas ce que j'espérais... Je ne pensais pas que la pâte de marrons se pochait aussi difficilement. Le truc, c'est qu'elle ne n'adhérait pas et se décollait toute seule.  Alors bon j'ai fait de mon mieux pour une première. Mais quand même déçue... Et concernant le goût, le marron était très (trop) présent, et on ne sentait presque pas la clémentine. J'avais également réalisée une bavaroise vanille. Et finalement, l'insert clémentine avait disparu. C'est pourquoi, je vous propose une revisite de ma revisite : au lieu de ma bavaroise vanille, ce sera une mousse clémentine. Je compte sur vous pour me dire ce que ça donne. 

Avec ce dessert, je participe au défi cuisine de novembre : fruits d'automne de Recettes.de

 

image_pdfimage_print
  • Pour 6 torches aux marrons
  • Temps de préparation : 1 heure
  • Temps de repos :  3 heures
  • Temps de cuisson : 1h30
  • Difficultés : Intermédiaire

Meringue française 

  • - 3 blancs d'oeufs (100g)
  • - 100g de sucre semoule
  • - 100g de sucre glace
  • - zestes de clémentine
  1. Montez les blancs en neige, en ajoutant le sucre semoule en plusieurs fois. Attendez à chaque fois que le sucre se soit bien incorporé.
  2. Quand les blancs sont fermes, ajoutez le sucre glace en pluie. Mélangez délicatement à la maryse.
  3. Versez la meringue dans une poche munie d'une douille unie.
  4. Pochez 6 "boules" de 6cm de diamètre, ainsi que 6 meringuettes.
  5. Zestez la clémentine.
  6. Cuire 1h30 à 80°C. La meringue doit se décoller facilement de la plaque une fois cuite.
  7. Laissez séchez la meringue dans le four éteint.

Gelée de clémentine

  • - 150g de jus de clémentine
  • - 20g de sucre
  • - 1 feuille de gélatine
  1. Réhydratez la gélatine dans l'eau froide.
  2. Chauffez le jus de clémentine avec le sucre.
  3. Ajoutez la gélatine essorée. Mélangez.
  4. Versez dans 12 empreintes demi-sphères.
  5. Faites prendre au congélateur.

Mousse clémentine

  • - 200g de jus de clémentine
  • - 60g de sucre
  • - 250g de crème liquide entière
  • - 3 feuilles de gélatine
  1. Réhydratez la gélatine dans l'eau froide.
  2. Chauffez le jus de clémentine avec le sucre.
  3. Ajoutez la gélatine essorée et mélangez.
  4. Montez la crème en chantilly.
  5. Incorporez la crème en plusieurs fois dans le jus.
  6. Mettez dans une poche à douille.

Montage 

  1. Dans les moules sapins 3D, pochez un peu de mousse clémentine.
  2. Assemblez les demi-sphères de gelée pour avoir 6 sphères que vous allez insérer dans la mousse.
  3. Pochez le reste de mousse.
  4. Mettez quelques heures au congélateur.

Pâte de marrons

  • - 500g de marrons cuits
  • - 100g de beurre pommade
  1. Mixez les marrons avec le beurre.
  2. Mettez dans une poche munie d'une douille unie de 10mm de diamètre.

Finitions

  • - Quelques myrtilles
  • - 1 clémentine
  • - 6 meringuettes
  • - sucre glace
  1. Démoulez les sapins, et posez-les sur un "socle" de meringue.
  2. Pochez la pâte de marrons en suivant les lignes du sapin.
  3. Décorez avec les myrtilles, et des morceaux de clémentine (1 quartier coupé en 4).
  4. Placez une meringuette sur la pointe du sapin.
  5. Saupoudrez de sucre glace.

Bonne dégustation !!!!!! 

Share Button

Bûche « Fonte des glaces » (crème au lait d’amandes et coulis d’abricot)

Nous sommes mi-novembre et Noël approche à grands pas... Les boutiques s'agitent déjà, et s'emparent de la magie. Bientôt, on émerveillera devant les jolies vitrines...

Chez les pâtissiers aussi, ça s’accélère... Il faut se préparer aux fêtes de fins d'années, et pour cela, confectionner des gourmandises plus belles les unes que les autres.

C'est pourquoi je vous propose la recette d'une bûche que j'ai réalisé en décembre dernier lors de ma formation au Greta, et qui je dois dire était délicieuse.

Elle est composé d'un biscuit pain de Gènes pour le moelleux, d'une crème légère au lait d'amande pour la douceur, et d'un coulis d'abricot pour le côté frais et fruité. Oui, cette bûche est un véritable oasis de fraîcheur. Cela change du chocolat.

Après avoir hésité, puis lui donner divers noms, je l'ai finalement nommée "Fonte des glaces". Et cela pour plusieurs raisons : Pour commencer, oui cette bûche apporte de la fraîcheur. Puis, j'ai choisi une gouttière de forme triangulaire qui rappelle les montagnes. Enfin, une surprise à la découpe, ce coulis d'abricot, comme si la glace était en train de fondre.

Allez-vous fondre vous aussi pour cette bûche pleine de tendresse ?

 

image_pdfimage_print

 

  • Pour une bûche (gouttière de 30cm)
  • Temps de préparation : 1 heure environ sans la décoration
  • Temps de cuisson : 15 minutes
  • Temps de repos : 1 nuit
  • Difficultés : intermédiaire

 

Coulis d’abricot

  • - 250g de purée d’abricot
  • - 37g de glucose
  • - 12g de sucre
  • - 1g de pectine prise rapide
  1. Portez à ébullition l’ensemble des ingrédients, tout en mélangeant à la maryse.
  2. Versez le coulis dans un moule à insert.
  3. Faites prendre au congélateur

 

Biscuit pain de Gênes

  • - 200g de pâte d’amandes
  • - 150g d’œufs (environs 3 œufs moyens)
  • - 60g de beurre
  • - 50g de farine
  • - 2g de levure chimique
  1. Fouettez la pâte d’amandes et les oeufs jusqu’à blanchissement.
  2. Ajoutez le beurre préalablement fondu.
  3. Enfin ajoutez la farine et la levure.
  4. Coulez sur une plaque.
  5. Cuire à 180°C pendant 15 minutes environ.
  6. Laissez refroidir sur une grille.

 

Crème pâtissière au lait d’amande amère

  • - 135g de lait d’amande amère
  • - 14g d’œufs
  • - 16g de jaunes
  • - 13g de fécule
  • - 33g de sucre
  • - 1 gousse de vanille
  • - 5g de gélatine (2 feuilles et demies)
  1. Hydratez la gélatine dans l’eau froide.
  2. Dans une casserole, chauffez le lait d’amande avec la gousse de vanille fendue et grattée.
  3. Mélangez au fouet les œufs, les jaunes et le sucre jusqu’à blanchissement.
  4. Versez la fécule en pluie, tout en mélangeant.
  5. Une fois le lait à ébullition, retirez la gousse de vanille, et versez le lait sur les œufs.
  6. Remettez le tout sur le feu, et faites cuire jusqu’à épaississement.
  7. Continuez à fouetter pour éviter de cuire les œufs, et que la préparation n’attache à la casserole.
  8. Transvasez la crème dans un cul de poule ou autre récipient.
  9. Ajoutez la gélatine essorée et mélangez.
  10. Filmez au contact et réservez au frais.

Pour plus de détails pour réaliser une crème pâtissière, cliquez sur le lien.

 

Crème légère à l’amande amère

  • - 255g de crème fleurette
  • - 135g de crème pâtissière au lait d’amande amère
  1. Détendez la crème pâtissière au fouet.
  2. Montez la crème fleurette.
  3. Ajoutez une corne de crème fouettée à la crème pâtissière.
  4. Mélangez délicatement à la maryse.
  5. Ajoutez le tout à la crème fouettée et fouettez.

 

Montage

  1. Détaillez un rectangle de la taille de votre moule à bûche dans votre biscuit.
  2. Versez une bonne moitié de votre crème au lait d’amande dans le moule.
  3. Enfoncez-y légèrement votre insert abricot.
  4. Recouvrez avec le reste de crème.
  5. Enfin, déposez votre biscuit en appuyant légèrement.
  6. Lissez à la spatule et faites prendre au congélateur au moins une nuit.

Décorez selon vos envies.

Pour ma bûche, j'ai réalisé des triangles en chocolat blanc que j'ai collé avec du glucose (vous pouvez utiliser du miel). Pour la couleur bleue (qui finalement n'est pas très jolie), j'ai appliqué du colorant en poudre avec un pinceau. Je n'avais pas de colorant liposoluble à ce moment-là, mais je conseille vivement de colorer de chocolat blanc directement. Ou alors d'utiliser un pistolet à flocage. 

Je m'excuse également de n'avoir aucune photo de la réalisation, mais comme je l'ai dit, j'ai fait cette bûche au cfa, et je n'ai pas pu prendre les photos que je voulais. Après la recette en elle-même n'a rien de compliqué. Mais si vous avez des question n'hésitez pas, je serais ravie de vous aider.

 

Voilà éclatez-vous avec la déco, et bonne dégustation. Et bonnes fêtes !!!!!!! 

Share Button

Caresse d’automne (Entremet chocolat-framboise)

Cet entremet a toute une histoire... Il est né lors de ma formation au Greta, même si au final, je n'ai rien inventé. Puis, je n'étais pas seule... Ce jour-là, on devait créer, en binôme, une tarte et un entremet à partir des recettes à notre disposition.

Avec ma collègue Nathalie, on est donc partie sur une dacquoise noisette, un insert framboise et une mousse au chocolat. Ce n'était rien d'original, mais il était délicieux.

Là où je me suis surtout amusée, c'est dans la déco bien sûr. Je me suis inspirée de l'entremet "Velours d'automne" de Grégory Quéré (vainqueur de l'émission "Qui sera le prochain grand pâtissier ?").

Puis, je lui ai cherché un nom... Je dois dire que "Velours d'automne" lui serait allé comme gant, mais mon entremet n'avait rien à voir avec celui de Grégory. Finalement, j'ai décidé de l'appeler "Caresse d'automne". 

 

image_pdfimage_print
  • Pour un cercle de 20cm de diamètre
  • Temps de préparation : 1h30
  • Temps de repos : 5 heures
  • Temps de cuisson : 15 minutes
  • Difficulté : intermédiaire

Insert framboise

  • - 300g de purée de framboises
  • - 3 feuilles de gélatine
  • - 10g de jus de citron
  • - 50g de framboises
  1. Réhydratez les feuilles de gélatine dans de l'eau bien froide.
  2. Faites tiédir la purée de framboises.
  3. Ajoutez la gélatine essorée, puis mélangez.
  4. Puis, ajoutez le jus de citron.
  5. Sur une plaque munie de papier cuisson, étalez du film étirable.
  6. Placez un cercle à entremet de 16cm de diamètre, chemisé avec un rhodoïd.
  7. Calez le cercle avec le film. Le but étant que la préparation ne coule pas en-dessous du cercle.
  8. Versez ensuite le coulis, et disposez les framboises.
  9. Réservez au congélateur pour une bonne heure. Il faut que l'insert soit bien congelé.

 

Dacquoise noisettes

  • - 125g de blancs d'oeufs (4 oeufs, sachant qu'un blanc = 30g)
  • - 50g de sucre
  • - 75g de sucre glace
  • - 125g de noisettes en poudre
  1. Sur une plaque munie d'un papier cuisson, préparez votre gabarit en prenant un cercle de 20cm de diamètre comme repère.
  2. Tamisez le sucre glace.
  3. Fouettez les blancs avec le sucre, jusqu'à former un bec d'oiseau en soulevant le fouet. Votre meringue est prête.
  4. Ajoutez le sucre glace en pluie, et mélangez délicatement à la maryse.
  5. Puis ajoutez, tout aussi délicatement, la poudre de noisettes. Faites attention à ce que tout soit bien incorporé, et qu'il ne reste pas de poudres au fond.
  6. Pochez la dacquoise en spirale.
  7. Cuire 20 minutes à 200°C

 

Mousse au chocolat 

  • - 250g de chocolat au lait de couverture
  • - 375g de crème entière
  • - 80g de lait
  • - 20g de sucre
  • - 20g de jaunes (1 oeuf)
  1. Portez à ébullition le lait avec 10g de sucre.
  2. Blanchissez le jaune avec le restant de sucre à l'aide du fouet.
  3. Une fois le lait à ébullition, versez-en la moitié sur les jaunes, tout en fouettant.
  4. Reversez le tout dans la casserole, et remettre sur feux doux sans cesser de remuer.
  5. Cuire à la nappe, c'est-à-dire à 85°C.
  6. Réservez la crème anglaise.
  7. Faites fondre le chocolat au bain-marie à 45°C.
  8. Incorporez-le à la crème anglaise.
  9. Montez la crème entière en chantilly.
  10. Incorporez-la délicatement au chocolat.
  11. Votre mousse est prête.

 

Montage

  1. Parez les bords (coupez) de votre biscuit dacquoise à l'aide de votre cercle, ou d'un couteau scie.
  2. Placez un cercle de 20cm de diamètre sur une plaque munie de papier cuisson.
  3. Chemisez-le avec un rhodoïd.
  4. Déposez votre biscuit au fond.
  5. Versez la moitiez de la mousse au chocolat.
  6. Placez l'insert framboises.
  7. Et recouvrez du reste de mousse.
  8. Lissez avec une spatule.
  9. Et réservez au congélateur, minimum 4 heures...

 

 

Feuilles en chocolat 

  1. Tempérez du chocolat de couverture noire.
  2. Préparez une feuille guitare ou du papier cuisson fera très bien l'affaire.
  3. Trempez la pointe d'un couteau dans le chocolat, puis faites des "empreintes".
  4. Trempez le couteau à chaque nouvelle empreinte.
  5. Laissez cristalliser.

 

Chantilly cacao

  • - 300g de crème entière
  • - 30g de sucre
  • - 20g de cacao en poudre non sucré
  1. Montez la crème avec le sucre en chantilly bien ferme.
  2. Puis ajoutez le cacao. Fouettez à nouveau jusqu'à ce que le cacao soit bien incorporé.
  3. Versez la chantilly dans une poche munie d'une douille unie.

 

Finition

  • - 1 bombe de flocage velours brun
  • - Quelques framboises
  • - Votre chantilly
  • - Vos décors en chocolat
  1. Décerclez votre entremet, et remettez-le sur le papier cuisson.
  2. Floquez l'ensemble de l'entremet avec la bombe. Un conseil, placez un carton autour, histoire de ne pas en avoir partout.
  3. Pochez des petits dômes de chantilly.
  4. Déposez quelques framboises entre les dômes.
  5. Puis placez harmonieusement vos feuilles de chocolat.

 

Bonne dégustation !!!

 

Share Button

Macarons Mogador

Hello les gourmands,

J'adooore les macarons et vous ?

Je sais, ils sont capricieux... Mais franchement, ils valent le coup ! Ici, je vous présente la fameuse recette de Pierre Hermé : ses macarons Mogador composés d'une ganache chocolat au lait/passion. De la bombe à l'état pur !!!!! Je trouve cette association de saveurs topissime !!!!! Ce goût fruité et acidulé ressortant de la douceur du chocolat... Euh comment vous dire... Je suis fan !!! 

Je n'ai jamais eu l'occasion de goûter ceux de PH, mais j'adorerais. Dommage qu'il faille aller sur Paris. Et vous, vous avez déjà eu la chance d'en goûter ? Dîtes-moi tout ! Je suis curieuse. 

Bon allez, assez bavardé, on a du boulot...

 

  • Temps de préparation : 45 minutes
  • Temps de repos : Quelques heures à une nuit
  • Temps de cuisson : 25 minutes
  • Difficultés : intermédiaire
  • Pour 72 macarons

 

Les coques 

  • - 300g de poudre d'amandes
  • - 300g de sucre glace
  • - 220g de blancs d'oeufs (7 blancs)
  • - 300g de sucre semoule
  • - 75g d'eau
  • - 5g de colorant jaune citron
  • - 0,5g de colorant rouge (1/2 cc)
  • Recette expliquée ici
  • Avant d'enfourner, saupoudrez légèrement vos coques de cacao en poudre. Elles n'en seront que meilleures.

 

La ganache Mogador

  • - 10 fruits de la passion (250g de jus)
  • - 550g de chocolat au lait à 40% de cacao (Jivara de Valrhona)
  • - 150ml de crème entière à 30% de MG
  • - 100g de beurre à température ambiante
  1. Coupez les fruits de la passion en deux, et videz-les à l'aide d'une petite cuillère. Tamisez la chair afin d'obtenir 250g de jus. (Personnellement, j'ai acheté de la purée de passion toute prête. Je peux vous dire que c'est bien plus économique. Vous pouvez en trouver sur internet. Je l'ai acheté chez Alice Délice).
  2. Hachez le chocolat, et faites-le fondre à moitié au bain-marie.
  3. Portez le jus de passion à ébullition, et versez-le en 3 fois sur le chocolat. Mélangez à la maryse.
  4. A 60°C, incorporez petit à petit le beurre coupé en morceaux.
  5. Mélangez jusqu'à ce que la ganache soit lisse.
  6. Filmez au contact et réservez au frais 4 heures, voire une nuit dans l'idéal.
  7. Le lendemain, triez vos coques par deux, selon leur taille. Puis pochez la ganache à l'aide d'une poche munie d'une douille de 12mm environs (la douille que vous utiliserez n'a pas d'importance. Prenez ce que vous avez sous la main.)

Les macarons sont meilleurs le lendemain, si vous arrivez à résister jusque-là. 

 

Bonne dégustation !!!!!! 

 

Share Button

Tiramisu poire/caramel

Bonjour les gourmands,

Je ne sais pas vous, mais je n'aime pas du tout le café, et cela quelque soit sa forme. C'est pourquoi j'ai revisité le tiramisu.

Ce weekend, j'ai fait des verrines pour le dessert. Un tiramisu composé de palets breton, de poires et de caramel au beurre salé. Un délice !!!

 

image_pdfimage_print
  • Pour 6 verrines
  • Temps de préparation : 15 minutes
  • Temps de repos : 2 heures
  • Temps de cuisson : 15 minutes
  • Difficultés : facile

 

Poires au sirop

  • - 2 poires
  • - 500g d'eau
  • - 125g de sucre
  • - 1 gousse de vanille
  1. Portez l'eau, le sucre, et la gousse de vanille fendue et grattée, à ébullition.
  2. Epluchez, épépinez et coupez les poires en deux.
  3. Placez les poires dans le sirop, et laissez cuire 15 minutes.
  4. Egoutez puis laissez refroidir.

 

Sauce caramel au beurre salé

  • - 100g de sucre
  • - 150g de crème liquide entière
  • - 20g de beurre demi-sel
  1. Dans une casserole cuire le sucre à sec jusqu'à l'obtention d'un caramel.
  2. Ajoutez le beurre coupé en morceaux. Et mélangez.
  3. Versez la crème et mélangez au fouet. Laissez bouillir pendant 1 minute.
  4. Laissez refroidir à température ambiante.

 

Préparation au mascarpone

  • - 250g de mascarpone
  • - 2 oeufs
  • - 80g de sucre
  1. Séparez le blanc des jaunes.
  2. Dans la cuve du robot, fouettez ensemble les jaunes et le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse.
  3. Ajoutez le mascarpone, et fouettez à nouveau.
  4. Transvasez dans un récipient, et lavez le bol du robot.
  5. Fouettez les blancs en neige. Et incorporez-les à la 1ère préparation à l'aide d'une maryse.
  6. Réservez.

 

Montage

  • - 2 poires au sirop
  • - 12 palets breton émiettés
  • - Sauce caramel au beurre salé
  • - Préparation mascarpone
  1. Coupez les poires en brunoise.
  2. Dans 6 verrines, déposez une couche de biscuits, une couche de poires, un filet de caramel, une couche de préparation mascarpone, et ainsi de suite jusqu'à épuisement des ingrédients.
  3. Réservez 2 heures au frigo avant la dégustation.

 

Share Button

Brownies

Hello les gourmands,

Un moment déjà que j'ai une folle envie de chocolat ... et de brownies.  

Et finalement, le 1er octobre, journée mondiale du chocolat, était l'occasion idéale.

Fondant, gourmand, chocolaté, croquant... c'était exactement ce qu'il me fallait en cet période de grisaille. Une petite douceur pour un instant cocooning. 

 

  • Pour 8/10 personnes
  • Temps de préparation : 10 minutes
  • Temps de cuisson : 25 minutes
  • Difficultés : facile

Ingrédients :

  • - 150g de chocolat noir
  • - 100g de chocolat au lait
  • - 200g de sucre
  • - 6 oeufs
  • - 1 pincée de fleur de sel
  • - 60g de farine
  • - 90g de poudre de noisettes
  • - 220g de beurre
  • - 50g de noix de pécan
  • - 50g de noisettes
  • - 50g de pralin
  1. Préchauffez votre four à 180°C. Et beurrez un moule rectangulaire.
  2. Faites fondre le chocolat au bain-marie.
  3. Ajoutez le beurre coupé en morceaux. Mélangez à la maryse.
  4. Hachez légèrement les noix, noisettes et pralin.
  5. Dans le bol de votre robot, mélangez ensemble le sucre, les oeufs, le sel, la farine, la poudre de noisettes, le chocolat fondu, et les fruits secs.
  6. Versez la préparation dans le moule.
  7. Cuire 25 minutes à 180°C.
  8. Saupoudrez de sucre glace et de pralin.

 

Bonne dégustation !!! 

 

Share Button

Poème : un éclair

Bonjour les gourmands,

Petit poème qui vous fera chavirer j'espère... Vous ne verrez plus les éclairs de la même façon après ça croyez-moi !  J'avoue, je me suis lâchée... à la limite de l'érotisme. Mais finalement, la pâtisserie n'a t-elle pas un côté sensuel ? Vous m'en direz des nouvelles...

Prêt pour un coup de foudre ???  ça devient chaud bouillant !!!! 

Clin d'oeil à mon poème préféré "A une passante" de Baudelaire.

 

UN ECLAIR...

 

 

Un éclair… puis l’envie,

Le plaisir assassin

La douceur qui séduit.

Mais pour l’heure, qu’une envie :

Le toucher à deux mains,

Tâter son acabit,

Toujours avec envie.

Sentir son parfum,

Et perdre ses moyens.

Lécher son apprêt,

Avoir l’eau à la bouche,

Et l’œil un peu farouche.

Envie de le croquer,

De fourrer dans ma bouche

Son grand corps allongé,

D’apprécier son crémeux

Subtil et audacieux,

Son chou alvéolé,

Croquant comme jamais,

Puis fondant au palais.

Un éclair… puis l’envie,

L’envie d’avoir envie,

Et la faim qui me prend,

Mon éclair… Mon amant.

 

 

Tous droits réservés ©– Le 26/07/18

Share Button

Cake citron/fruits rouges

Hello les gourmands,

Par cette chaleur, je vous avouerai que c'est dur de rester enfermée en cuisine. Du coup, j'ai opté pour la simplicité : un bon cake, parfait pour un petit pique-nique...

En feuilletant le magazine "Fou de pâtisserie" (hors-série 100% fruits), j'ai eu le coup de foudre pour un cake de Christophe Adam : le cake marbré citron/framboises (fruits rouges pour moi). Je dois dire qu'il est hyper moelleux. L'astuce du chef est de rajouter du beurre en début de cuisson. Bon par contre, il est super friable (en tout cas le mien, je n'ai pas eu l'occasion de goûter celui du chef ). Donc pour le pique-nique, on repassera...  Et je trouve le mien, pas si marbré. Mais, il reste quand même délicieux.

 

  • image_pdfimage_print
  • Pour 1 cake de 8 à 10 personnes
  • Temps de préparation : 45 minutes
  • Temps de repos : 1 nuit
  • Temps de cuisson : 45 minutes
  • Difficultés : facile

 

Pour la pâte à cake 

  • - 50g de beurre + un peu pour le moule
  • - 50g de beurre pommade
  • - 220g de farine
  • - 12g de levure chimique
  • - 4 oeufs moyens
  • - 280g de sucre semoule
  • - 1g de sel
  • - 120g de crème liquide entière
  1. Faites fondre 50g de beurre et laissez refroidir.
  2. Réservez 50g de beurre (afin qu'il devienne pommade).
  3. Battez les oeufs dans le bol de votre robot.
  4. Ajoutez le sucre et le sel. Et laissez la préparation blanchir et doubler de volume.
  5. Versez la crème liquide tout en continuant de battre.
  6. Ajoutez le mélange farine/levure tamisé.
  7. Et enfin, le beurre fondu.

 

Pour la pâte au citron

  • - 15g de jus de citron vert
  • - 25g de zeste de citron vert (1 citron)
  • - 15g d'huile de tournesol

Dans un bol, mélangez tous les ingrédients.

 

Pour la pâte fruits rouges

  • - 50g de framboises fraîches
  • - 30g de purée de fruits rouges maison (Dans une casserole, chauffez 50g de fruits rouges surgelés. Puis mixez. )
  • - 15g d'huile de tournesol
  • - 10g d'arôme naturel de framboise (je n'en ai pas mis)
  • - 1 pointe de colorant rose

Dans un bol, mélangez tous les ingrédients. Ecrasez légèrement les framboises fraîches.

 

Pour l'effet marbré

  1. Beurrez un moule à cake.
  2. Divisez la pâte en deux : mélangez une moitié avec la pâte framboise, et l'autre avec la pâte citron.
  3. Versez chaque préparation dans une poche à douille.
  4. Réservez au moins 45 minutes au frigo : le froid facilitera l'effet marbré.
  5. Préchauffez votre four à 175°C.
  6. Puis, pochez les deux pâtes ,côte à côte, dans le sens de la longueur.
  7. Continuez ainsi en alternant les deux pâtes. Pochez-les dans différents sens.
  8. Faites cuire 10 minutes.
  9. Mettez vos 50g de beurre (qui devrait être pommade désormais) dans une poche à douille.
  10. Après 10 minutes de cuisson, sortez votre cake du four, et pochez le beurre pommade au milieu, sur toute la longueur.
  11. Remettez au four pour 35 minutes.
  12. A la sortie du four, démoulez-le, et emballez-le dans du film étirable afin de préserver son moelleux.
  13. Laissez-le reposer jusqu'au lendemain (enfin si vous y arrivez ), il n'en sera que meilleur.

 

Bonne dégustation !!!!!!

Share Button

Smoothie yellow

Share Button
image_pdfimage_print

 

Hello les gourmands,

Je vous retrouve pour une autre recette de smoothie toute aussi rafraichissante. Oui c'est ma journée smoothie  Il y a des jours comme ça que voulez-vous... Puis bon par celle chaleur, je trouve qu'il n'y a rien de meilleur... à part peut-être une bonne glace. Je n'ai pas encore de sorbetière. Snif !!!!!!

Donc un autre smoothie qui sent bon l'été, et qui porte les couleurs du soleil. Il est composé de melon, de nectarines, de zestes de citron vert, d'une goutte de lavande (je précise parce que j'en ai mis trop et c'est très vite écoeurant ! Donc tout doux avec la lavande )...

L'idéal est de le déguster bien frais, avec des glaçons...   A siroter à toute heure !!!! 

Donc pour 1 verre, il vous faut : 

  • - 150g de melon bien sucré
  • - 150g de nectarine
  • - le zeste d'un citron vert
  • - 125g de fromage blanc
  • - 1 cs de miel
  • - 2 gouttes d'arôme de lavande
  • - Vous pouvez ajouter du lait si vous trouvez cela trop épais.
  • - une touche de menthe pour la déco.

Mixez le tout et hop dans un verre !!!!!! 

Smoothie fraise – basilic

Share Button
image_pdfimage_print

 

Hello les gourmands,

Il fait super chaud ce weekend... A la météo, ils annoncent même la canicule... Du coup, il vaut mieux rester chez soi, ou dans un endroit climatisé. Privilégiez la fraîcheur, et pensez à bien vous hydrater.

Pour cela, rien de tel qu'une boisson rafraîchissante et fruitée. Un smoothie qui sent bon l'été avec ses saveurs de fraises et de basilic. Perso, j'adore ce mariage. Et c'est juste top quand il fait chaud.

Et comme j'avais la flemme de sortir, j'ai utilisé ce que j'avais à disposition : du basilic frais de ma terrasse, des fraises congelées (j'en ai aussi sur ma terrasse mais pas suffisamment pour faire un smoothie), du fromage blanc.  

L'idéal est de le déguster bien frais, avec des glaçons...  

Donc pour 1 verre, il vous faut : 

  • - 200g de fraises
  • - 20g de basilic frais
  • - 125g de fromage blanc
  • - Vous pouvez ajouter du lait si vous trouvez cela trop épais.

Mixez le tout et hop dans un verre !!!!!!