Bûche Coco Câline (noix de coco – banane – passion)

Share Button

Hello les gourmands,

J'espère que vous avez passez de bonnes fêtes de Noël. De mon côté, ces fêtes furent un moment de partage en famille, et surtout des repas copieux. Alors le dessert doit rester léger. J'ai d'ailleurs eu bcp de compliments sur mes bûches légères et très peu sucrées. Oui, depuis quelques temps, j'essaie vraiment de désucrer mes desserts le plus possible. Après, je ne dis pas que c'est light hein ! Mais je trouve que c'est bien meilleur.

Cette recette m'a donné énormément de réflexion quand à l'association et l'équilibre des saveurs. J'étais d'abord partie sur un crémeux banane, mangue, passion et une mousse caramel. Mais j'avais peur que cela apporte trop de sucre. J'ai d'autant été déçue par mon crémeux que j'ai trouvé sucré par l'apport de la banane, et finalement assez fade, sans pep's niveau gustatif. J'ai donc dû revoir toute ma recette.

Ma bûche Coco Câline se compose d'une bavaroise à la noix de coco toute en légèreté (ma belle-sœur l'a comparée à un nuage), d'une confit passion pour l'acidité et le pep's, d'une compotée de bananes caramélisées au rhum pour la douceur et la gourmandise, et enfin d'un biscuit madeleine citron pour le moelleux.

Ah oui, cette bûche devait être sans arachide, un des invités y étant allergique.

J'ai aussi longtemps hésité entre une mousse caramel ou une mousse coco. J'ai finalement opté pour les deux versions. Et c'est celle-ci qui a eu le plus de vote. 

Avec cette bûche toute de blanc vêtue, je participe au défi de Recettes.de. Le défi de ce mois de décembre 2019 a pour thème : Noël en blanc ou en vert.

 

  • Pour 1 gouttière ou moule à bûche de 30cm de longueur
  • Temps de préparation : 2 heures
  • Temps de cuisson : 15 minutes à 180°C
  • Temps de congélation : 1 nuit
  • Difficultés : intermédiaire
  • Temps de décongélation : idéalement 1 nuit, la veille du jour J.

Biscuit madeleine

  • 150g d’œufs
  • 150g de sucre
  • 10g de jus de citron vert
  • Zestes d’1 citron vert
  • 75g de beurre fondu
  • 38g de lait
  • 110g d’huile d’olive
  • 190g de farine
  • 8g de levure chimique
  1. Fouettez les œufs avec le sucre et les zestes jusqu’à ce que les œufs blanchissent et doublent de volume.
  2. Ajoutez le beurre fondu refroidi, le lait, le jus de citron et l’huile tout en fouettant à vitesse lente.
  3. Tamisez la farine et la levure.
  4. Versez les poudres dans la préparation, et mélangez délicatement à la maryse.
  5. Coulez la pâte sur un tapis à génoise et lissez afin d’égaliser la surface.
  6. Cuire 15 minutes à 180°C.
  7. Après refroidissement, détaillez un rectangle de la taille de votre moule à bûche.

PS : Vous aurez probablement bcp de restes. J'ai, personnellement, utilisé ce biscuit pour 2 bûches. Vous pouvez peut-être diviser les quantités par deux, par contre, essayez de garder une certaine épaisseur. Evitez de couler le biscuit sur toute la surface du tapis.

 

Confit passion

  • 150g de purée de passion
  • 2g de gélatine (1 feuille)
  • 20g de jus de citron
  1. Réhydratez la gélatine dans de l'eau bien froide.
  2. Chauffez la purée passion
  3. Ajoutez la gélatine essorée, et mélangez.
  4. Ajoutez le jus de citron.
  5. Coulez le confit dans un moule à insert, et congelez.

 

Bananes caramélisées

  • 2 bananes
  • 30g de sucre
  • 50g de beurre
  • ½ feuille de gélatine
  • 50g de rhum
  1. Réhydratez la gélatine dans de l’eau froide.
  2. Réalisez un caramel à sec avec le sucre.
  3. Lorsque le caramel devient ambré, ajoutez le beurre coupé en morceaux.
  4. Hors du feu ajoutez la gélatine essorée, puis les bananes coupées en rondelles.
  5. Faites-les revenir quelques minutes en mélangeant bien.
  6. Enfin, ajoutez le rhum.
  7. Versez les bananes caramélisées sur le confit passion, et congelez à nouveau.

 

Mousse coco

  • 250g de lait de coco
  • 30g de sucre
  • 100g de jaunes
  • 200g de crème fleurette
  • 50g de rhum blanc
  • 3 feuilles de gélatine (6g)
  1. Réhydratez la gélatine dans de l’eau froide.
  2. Chauffez le lait de coco, le sucre, et les jaunes jusqu’à ce que le mélange épaississe. N’oubliez pas de fouetter !
  3. Hors du feu, ajoutez la gélatine essorée et le rhum.
  4. Montez la crème en chantilly.
  5. Incorporez-la délicatement, en 3 fois, au mélange précédent, à l’aide d’une maryse.

 

Montage

  1. Pour le décor, j'ai utilisé un tapis relief en silicone "coeur". Si vous souhaitez utiliser un tapis, placez-le dans votre moule, côté relief vers l'intérieur.
  2. Coulez 2/3 de mousse coco
  3. Faites remonter la crème sur les bords avec une spatule.
  4. Démoulez votre insert et enfoncez-le dans la mousse.
  5. Recouvrez de mousse.
  6. Déposez votre biscuit, et lissez.
  7. Placez au congélateur pour la nuit.

 

Finitions 

  1. Démoulez votre bûche.
  2. Décongelez-la la veille du jour J.
  3. Décorez-la selon votre inspiration. Faites-vous plaisir ! Personnellement, j'ai décoré de physalis, et d'oursons guimauve au chocolat blanc. Je suis restée assez sobre. Je ne voulais pas trop chargé la bûche et je voulais qu'on puisse voir les "coeurs" en relief.  Pour les réaliser, j'ai utilisé un tapis relief en silicone. Ce dernier étant plus petit que mon moule à bûche, je l'ai bien centré, laissant les deux côtés "nus", que j'ai par la suite habillé de noix de coco râpée.

 

BONNE DEGUSTATION ET ENCORE BONNES FETES !!!!!!!!!!!!!!!!!!

Share Button

Entremet « La vie en Rose » (Rooibos/framboise)

Share Button

Coucou les gourmands,

Je vous propose aujourd'hui, un entremet réalisé pour la fête des mères. ( Je rattrape mon retard petit à petit...)

Je me suis largement inspirée de l'entremet "Camélia" de la maison Hugo & Victor. En cherchant des idées sur internet, je suis tombée sous le charme, autant sur le visuel que sur les saveurs...

Hugues Pouget a su marier, tout en délicatesse, le rooibos (thé rouge) avec la framboise. Cela révèle un entremet rose pastel tout en élégance, composé d'un biscuit financier framboise, d'un confit et d'un crémeux framboise, et d'une mousse rooibos.

N'ayant trouvé aucune recette, j'ai pioché ici et là, inventé à partir des bases de la pâtisserie... Et je dois dire que je suis conquise. Et surtout fière ! (C'est la 1ère fois que mon glaçage miroir est si bien réussi.).

Un entremet à la hauteur de mes espérances donc, aussi beau que bon. Un entremet élégant et girly que j'ai nommé "La Vie en Rose". (Je ne pouvais pas emprunter le nom donné à l'entremet d'Hugues Pouget, déjà car c'est ma propre recette, et ensuite parce que j'ai déposé une rose en sucre à la place du Camélia en chocolat blanc du pâtissier. ).

 

  • Pour 1 cercle de 20cm de diamètre
  • Temps de préparation : 3 heures
  • Temps de repos : 1 nuit
  • Temps de cuisson : 15 minutes à 175°C
  • Difficultés : intermédiaire

Framboise curd

  • 80g de purée de framboise
  • 100g d’œufs (2 œufs)
  • 30g de sucre
  • 60g de beurre
  • 1,5 feuille de gélatine (3g)
  • Framboises entières
  1. Réhydratez la gélatine dans de l'eau bien froide.
  2. Dans une casserole, chauffez la purée de framboise, le beurre, et 10g de sucre.
  3. Blanchissez les oeufs avec le restant de sucre à l'aide d'un fouet.
  4. Une fois le beurre fondu, ajoutez la gélatine essorée.
  5. Portez le tout à ébullition.
  6. Versez un peu de purée sur les oeufs tout en fouettant.
  7. Reversez le tout dans la casserole et faites cuire à feux doux sans cesser de fouetter. (On ne veut pas d'omelette).
  8. A la première ébullition (normalement la crème doit avoir épaissie), transvasez la crème dans un récipient.
  9. Sur une plaque munie de papier cuisson, étalez du film étirable.
  10. Placez un cercle à entremet de 18cm de diamètre.
  11. Calez le cercle avec le film afin que la préparation ne coule pas.
  12. Versez le curd et disposez les framboises fraiches.
  13. Réservez au congélateur pour une bonne heure. Il faut que l'insert soit bien congelé.

 

Coulis framboise

  • 150g de purée de framboises
  • 1,5 feuilles de gélatine (3g)
  • 5g de jus de citron
  1. Réhydratez la gélatine dans de l'eau bien froide.
  2. Chauffez la purée de framboises.
  3. Ajoutez la gélatine essorée, et mélangez.
  4. Ajoutez le jus de citron.
  5. Réservez un peu de coulis pour le décors.
  6. Coulez le coulis sur le curd framboise préalablement congelé.
  7. Congelez à nouveau.

Financier noisette  (recette de Cyril Lignac)

  • 137g de sucre glace
  • 75g de poudre de noisette
  • 40g de farine
  • 1g de levure chimique
  • 1 pincée de sel
  • 66g de beurre
  • 90g de blancs d’œufs (3 œufs)
  • Eclats de framboises
  1. Faites cuire le beurre dans une casserole jusqu’à obtenir une coloration noisette. Chinoisez et laissez tiédir.
  2. Dans un récipient, tamisez les matières sèches (sucre glace, la farine, la poudre de noisette.).
  3. Ajoutez-les blancs et le sel. Mélangez à l’aide d’une maryse.
  4. Enfin, ajoutez le beurre noisette en trois fois.
  5. Coulez dans un cercle de 20cm de diamètre, et ajoutez les éclats de framboises.
  6. Cuire 15 minutes à 175°C.

1

3

5

2

4

6

Mousse Rooibos

  • 200g de lait
  • 50g de crème entière
  • ½ gousse de vanille
  • 20g de Rooibos (thé rouge)
  • 50g de sucre
  • 60g de jaunes (3 œufs)
  • 2 feuilles de gélatine (6g)
  • 300g de crème entière
  1. Réhydratez la gélatine dans de l’eau bien froide.
  2. Faites chauffer le lait, les 50g de crème, la demie gousse de vanille fendue et grattée, ainsi que le rooibos.
  3. Laissez infuser selon la saveur que vous souhaitez, sur feu doux. Le lait ne doit pas bouillir. (15 minutes pour ma part).
  4. Pendant ce temps, faites blanchir les jaunes avec le sucre.
  5. Chinoisez le lait infusé, et versez-en un filet sur les jaunes. Bien mélanger au fouet.
  6. Reversez le tout dans la casserole. Faites cuire à la nappe en faisant des 8 avec la maryse. La crème est cuite lorsque vous pouvez former un trait sur la maryse et qu’il ne se referme pas. Ou alors, vous pouvez utiliser un thermomètre. La crème doit être entre 82°C et 85°C. Elle ne doit pas bouillir.
  7. Ajoutez la gélatine essorée et mélangez.
  8. Fouettez la crème en chantilly.
  9. Lorsque la crème anglaise est à environ 20°C, incorporez petit à petit la crème fouettée.
  10. Mélangez délicatement à la maryse.

2

6

4

8

Montage

  1. Parez votre biscuit afin qu’il soit légèrement plus petit que votre cercle de 20cm de diamètre.
  2. Déposez le cercle sur une plaque munie de papier cuisson.
  3. Chemisez-le avec du rhodoïd de 6cm de hauteur.
  4. Déposez le biscuit financier au fond.
  5. Coulez 2/3 de mousse rooibos.
  6. Ajoutez l’insert.
  7. Complétez avec la mousse restante et lissez à la spatule.
  8. Réservez au congélateur, idéalement une nuit.

Glaçage

  • 150g d’eau
  • 300g de sucre semoule
  • 300g de glucose
  • 200g de lait concentré sucré
  • 16g de gélatine en feuilles
  • 300g de chocolat blanc de couverture
  • 1 pointe de colorant rouge ou rose
  1. Réhydratez la gélatine dans de l'eau froide.
  2. Portez à ébullition l'eau, le sucre et le glucose.
  3. Ajoutez la gélatine essorée, et mélangez.
  4. Pesez le chocolat blanc (en pistoles, ou alors préalablement haché) dans un bec verseur.
  5. Versez le sirop sur le chocolat et mélangez avec une maryse.
  6. Ajoutez le lait concentré sucré, puis le colorant.
  7. Mixez avec un mixeur plongeant en évitant les bulles d’air. Sinon, passez au chinois.

2

6

5

Pour glacer votre entremet :

  1. Filmez une plaque avec du film étirable.
  2. Au centre déposez une grille, ou le mieux, un petit récipient sur lequel vous déposerez votre entremet.
  3. Utilisez le glaçage à 32°C sur l’entremet encore congelé.
  4. Coulez le glaçage au centre de l’entremet jusqu’à ce qu’il soit entièrement recouvert. Vérifiez bien partout.
  5. A l’aide de spatules, déposez votre entremet sur un plat de service et réservez au frigo. Ou si vous voulez le laisser au congélateur, placez-le plutôt sur une plaque munie de papier cuisson.
  6. « Enroulez » le film étirable. Et avec votre main, pressez tout le long afin de récupérer le glaçage.
  7. Vous pouvez congeler le glaçage sans soucis pour une future utilisation.

 

Pour le décor :

  1. Déposez une rose en sucre.
  2. Versez le coulis préalablement réservez dans un cornet, ou une poche à douille sans douille où vous couperez le bout de la pointe (le trou doit être vraiment étroit).
  3. Pochez des gouttes de tailles différentes.
  4. Enfin ajoutez une framboise.

 

Bonne dégustation !!!!!

Share Button

Tarte poires et gingembre de Nicolas Bacheyre

Share Button

Hello les gourmands,

J'étais à la recherche d'une recette d'automne, lorsque j'ai craqué sur cette jolie tarte aux poires, découverte dans le magasine Fou de Pâtisserie 100% fruits.  J'avoue que je n'avais jamais entendu parler de ce jeune pâtissier. Il a repris "Un dimanche à Paris" , crée par Pierre Cluizel.  Et je peux dire qu'il ne manque pas de talent. Encore un lieu à aller voir à Paris. 

Cette tarte est composée d'une pâte sablée amandes et noisettes, d'une ganache montée au gingembre, d'un confit de poires, d'un gel de poires, et de quartiers de poires.

Avec cette recette, je participe au défi cuisine du mois de novembre Fruits d'automne, de Recettes.de

 

[bws_pdfprint display="pdf,print"]
  • Pour une tarte de 22cm de diamètre
  • Temps de préparation : 1h15
  • Temps de repos : 2h30
  • Temps de cuisson : 15 minutes
  • Difficultés : intermédiaire

Pâte sablée amandes et noisettes sans gluten

  • - 130g de beurre pommade
  • - 33g de poudre d'amandes
  • - 97g de poudre de noisettes
  • - 108g de farine de riz
  • - 1,5g de fleur de sel
  • - 130g de cassonade
  1. Crémez le beurre avec la cassonade et le sel, avec la feuille de votre robot.
  2. Ajoutez les poudres de noisettes et d'amandes. Mélangez doucement.
  3. Puis ajoutez la farine.  Mélangez jusqu'à obtenir une pâte homogène.
  4. Réservez 15 minutes au frigo afin qu'elle soit plus facile à travailler. Inutile de la faire reposer plus longtemps, sans gluten, elle ne se rétractera pas à la cuisson.
  5. Une fois la pâte suffisamment froide, abaissez-la entre deux feuilles de papier cuisson.
  6. Détaillez avec deux cercles de 22cm et 6cm de diamètre afin de réaliser un anneau.
  7. Enlevez le surplus de pâte. Ainsi que les cercles : ne les gardez pas à la cuisson. J'ai fait ces deux erreurs.
  8. Cuire 15 minutes à 170°C. Réservez.

 

Ganache montée au gingembre 

  • - 5g de gingembre en poudre
  • - 140g de crème liquide entière (1)
  • - 200g de crème liquide entière (2)
  • - 75g de chocolat blanc (j'ai utilisé Ivoire de Valrhona)
  • - 2g d'agar agar  ou 1 feuille de gélatine
  • - 10g d'eau froide
  1. Mettez l'agar agar dans les 10g d'eau froide (c'est 5 fois son volume d'eau). Ou si vous utilisez la gélatine en feuille, réhydratez-là dans de l'eau froide (mais là peu importe le volume d'eau).
  2. Portez à ébullition les 140g de crème avec le gingembre.
  3. Laissez infusez 10 minutes à couvert.
  4. Réchauffez la crème et filtrez au chinois.
  5. Ajoutez la gélatine. et mélangez.
  6. Versez en 3 fois sur les pistoles de chocolat (ou chocolat haché).
  7. Ajoutez les 200g de crème froide. Et mixez.
  8. Filmez au contact. Et réservez au frigo.

 

Confit de poires

  • - 570g de purée de poires
  • - 14g de pectine NH
  • - 53g de sucre
  • - 10g de jus de citron
  1. Chauffez la purée jusqu'à 60-70°C.
  2. Ajoutez en pluie le mélange sucre/pectine tout en fouettant.
  3. Faites bouillir pour activer la pectine.
  4. Ajoutez le jus de citron.
  5. Maintenez l'ébullition une trentaine de secondes.
  6. Coulez entre 2 cercles de 18cm et 10cm de diamètre. (Je me suis trompée, j'ai utilisé les mêmes cercles que pour le sablé.)
  7. Placez au congélateur.

Gel de poires

  • - 90g de purée de poires
  • - 7g de sucre
  • - 2g de pectine NH
  • - 1,5g d'agar agar
  1. Mélangez ensemble le sucre, la pectine, et l'agar agar.
  2. Chauffez la purée de poires à 60°C.
  3. Ajoutez le mélange sucre/pectine/agar agar tout en fouettant.
  4. Portez à ébullition, et gardez l'ébullition 1 minute.
  5. Versez sur une plaque, ou un grand récipient de façon à étaler la préparation et de le faire refroidir plus rapidement.
  6. Congelez et mixez jusqu'à obtenir une texture de gel.
  7. Placez en poche, et réservez au frigo.

Montage

  • - 1 à 2 poires
  • - Vanille en poudre
  1. Posez délicatement le confit de poire sur l'anneau de pâte cuite.
  2. Coupez les poires en quartiers.
  3. Montez la ganache. Et pochez des pointes en quinconce avec les douilles n°15, n°12, n°6.
  4. Saupoudrez de vanille en poudre.
  5. Ajoutez des pointes de gel.
  6. Enfin déposez de façon harmonieuse les quartiers de poires.

Bonne dégustation !!!! 

 

Share Button

Forêt Noire individuelle

La chaleur est épuisante, mais j'ai quand même pris le temps pour vous aujourd'hui. 

Je sais que certaines attendaient cette recette avec impatience... et gourmandise. 

Lundi, c'était l'anniversaire de ma grand-mère, et pour cette occasion spéciale, j'ai eu envie de revisiter la Forêt Noire, de lui donner un autre look, plus contemporain. De plus, la Forêt Noire est tout un symbole en Alsace .

Puis, c'était aussi l'occasion d'utiliser mon nouveau moule "Dada" de Pavoni.  J'ai craqué pour ce moule très élégant. Je trouve qu'il sied très bien à la Forêt Noire. Il l'embellit.   Il permet de faire aussi bien des entremets individuels, qu'un grand entremet familiale en joignant les empreintes entre elles.  Il y a 5 empreintes de 36 x 4,2 x ht 3,7cm.

Mes Forêts Noires individuelles sont composées d'un biscuit cuillère cacaoté, d'une mousse chocolat/cerise, d'une compotée de cerises au kirch, et d'une chantilly vanillée. Rien de bien nouveau concernant les saveurs.  Concernant la compotée, finalement c'était plus des cerises écrasées... Un peu déçue à ce niveau-là. Je pense que la prochaine fois, je ferai une gelée de cerises en insert, avec des cerises entières. Ah oui et concernant la mousse, j'ai rajouté de la gélatine dans la recette, car chez moi, elle tenait limite. Heureusement qu'il y avait le glaçage craquant qui tenait un peu le tout. Surtout que la chaleur n'aide pas...

Mes Forêts Noires individuelles

  • [bws_pdfprint display="pdf,print"]
  • Temps de préparation : 3 heures
  • Temps de cuisson : 12 minutes
  • Temps de repos :  4 heures environs
  • Difficulté : intermédiaire
  • Pour 20 personnes (ou 10 gourmands :)!)

 

Biscuit cuillère cacaoté :

  • - 120g de blancs d'oeufs
  • -100g de sucre
  • - 80g de jaunes
  • - 100g de farine
  • - 20g de cacao en poudre non sucré
  • - sucre glace
  1. Tamisez la farine avec le cacao.
  2. Clarifiez vos oeufs (séparez les blancs des jaunes).
  3. Fouettez légèrement les jaunes avec 10g de sucre afin d'éviter qu'ils coagulent.
  4. A l'aide de votre robot, montez les blancs avec le reste de sucre. Attention, la meringue ne doit pas être trop ferme, mais pas liquide non plus. (la mienne n'était pas assez ferme).
  5. Incorporez les jaunes à l'aide d'une maryse, puis la farine/cacao en 3 fois.
  6. Versez la pâte dans une poche munie d'une douille unie, et pochez 5 cartouchières de 3cm de largeur sur un papier cuisson.  (Comme vous pouvez le voir sur la photo, mon appareil était un peu liquide -> meringue pas assez ferme. Les "stries" du pochage sont en train de s'effacer. Pour notre entremet, ce n'est pas très grave. Mais ça le serait plus pour une Charlotte.)
  7. Saupoudrez de sucre glace.
  8. Cuire 12 minutes environ à 180°C.
  9. Réservez sur grille.

 

 

Meringue française avec bec d'oiseau

Incorporation de la farine et du cacao

Incorporation des jaunes

Incorporation de la farine et du cacao

Incorporation des jaunes

Cartouchières

Purée de cerises 

  • - 200g de cerises noires ou griottes

Mixez et chinoisez les cerises.

Compotée de cerises : 

  • - 100g de cerises
  • - QS kirch
  1. Équeutez et dénoyautez les cerises.
  2. Faites les "compoter" dans une casserole sur feu doux. Les cerises doivent se ramollir un peu, être moins fermes.
  3. Écrasez-les légèrement avec une fourchette.
  4. Enfin, égouttez-les et réservez.

Mousse chocolat/cerise

  • - 500g de crème fleurette entière bien froide
  • - 250g de chocolat noir (Caraïbes de Valhrona pour moi)
  • - 1 feuille de gélatine
  • - 150g de purée de cerises

Hydratez la gélatine dans de l'eau froide.

Faites fondre le chocolat au bain-marie, ou au micro-onde (attention si vous prenez cette option de ne pas brûler le chocolat. Mettez 30 secondes à chaque fois, et mélangez.)

Chauffez la purée de cerises et ajoutez la gélatine essorée.

Incorporez la purée au chocolat.

Montez la crème entière bien froide. Attention, elle ne doit pas être trop ferme.

Vérifiez la température de votre chocolat. Il doit être entre 35 et 40°C. (Sinon votre mousse sera granuleuse. En effet, la crème étant froide, le chocolat va cristalliser s'il est trop froid).

Incorporez votre crème en 3 ou 4 fois à la maryse.

Mettez dans une poche à douille.

Chocolat fondu + purée de cerise

Ajout de la crème fouettée

Crème fouettée

Mousse au chocolat

Sirop d'imbibage

  •  - 35g d'eau
  • - 35g de sucre
  • - 60g de kirch
  1. Portez l'eau et le sucre à ébullition. 
  2. Laissez refroidir, puis ajoutez le kirch.
  3. Réservez.

 

Montage

  1. Coupez vos biscuits cuillères de façon à ce qu'ils rentrent dans chaque empreinte du moule.
  2. Pochez un peu de mousse au chocolat dans chaque empreinte. 
  3. Ajoutez le confit de cerises, puis recouvrez de mousse.
  4. Imbibez les biscuits avec le sirop. Et placez-les dans chacune des empreintes. 
  5. Lissez. Et réservez quelques heures au congélateur. 

Glaçage craquant au chocolat

  • - 500g de chocolat au lait (Jivara de Valrhona pour moi)
  • - 90g d'huile de pépins de raisins (huile neutre)
  1. Faites fondre le chocolat dans un récipient (j'utilise un bec verseur), et ajoutez l'huile de pépins de raisins.
  2. Prenez un plat creux et placez du film alimentaire.
  3. Mettez une grille au dessus.
  4. Démoulez et coupez chaque empreinte en 4.
  5. Glacez vos entremets.
  6. Aidez-vous d'une spatule pour les manipuler.
  7. Réservez au frais sur une plaque recouverte de papier cuisson.

Chantilly vanillée et finitions 

  • - 300g de crème fleurette entière bien froide
  • - 30g de sucre
  • - 1 gousse de vanille
  • - 20 cerises
  • - Copeaux de chocolat
  1. Montez la crème en chantilly ferme avec le sucre et la gousse de vanille fendue et grattée.
  2. Mettez la crème dans une poche munie d'une douille Saint-Honorée.
  3. Pochez la chantilly sur vos entremets. L'ouverture de la douille doit être sur le dessus.
  4. Parsemez de copeaux de chocolats.
  5. Dénoyautez et coupez les cerises en deux.
  6. Placez deux moitiés de cerises sur chaque entremet.

 

Bonne dégustation !!!!!!!!!!!!!!!!!!

Share Button

Couronne de fruits rouges

 

Hello les gourmands !!!!!! 

Alors pour ma 1ère recette (publiée sur le blog hein ! Pas la 1ère que j’ai réalisée 🙂 ), j’ai décidé de vous présenter ma couronne de fruits rouges. Une recette pleine de fraîcheur et de couleurs comme on les aime. Une jolie tarte printanière !!!!! J’espère que vous allez l’aimer.  Je l’ai réalisée pour Pâques et comme en plus c’était mon anniversaire, c’était l’occasion idéale. Et comme en ce moment, les beaux jours reviennent…. (Il était temps, car marre de la grisaille). Cette tarte est faite pour vous !

Cette tarte est composée d’une crème mousseline, d’un confit de fruits rouges, de fruits rouges frais, d’un sablé breton, de fleurs comestibles.

Bisous les gourmands 

Share Button