Esquimaux à la pastèque

Share Button

Nous sommes début Août, et on a encore de belles journées ensoleillées devant nous.

Et pour faire face à la chaleur, ou juste par gourmandise, une jolie recette rafraîchissante et fruitée. Les bâtonnets glacées ont la côte auprès des enfants, alors pourquoi ne pas organiser un petit atelier "esquimaux". Ils sont facile à faire, pas besoin de sorbetière, un congélateur suffira. Et vous bouts de choux seront très fiers d'avoir fait leurs glaces eux-même.

La pastèque, fruit phare de l'été, difficile d'y échapper. Peu sucrée et gorgée d'eau, elle est parfaite pour se désaltérer. Voici donc une recette d'esquimaux à la pastèque, tirée du livre Bâtonnets glacée de Cesar et Nadia Roden. Le livre est bien expliqué, avec des astuces, des conseils, et des recettes parfois surprenantes et originales.

J'ai utilisé le moule à esquimaux de la marque Izndeal chez Amazon. Ce n'est pas Silikomart, malgré tout, le moule est de très bonne qualité, pour un petit prix (du coup j'ai acheté 2 moules). Je ne regrette pas mon achat. Le moule en silicone est composé de 4 cavités de 48 x 92mm. La taille est parfaite !

 

  • Pour 8 esquimaux 
  • Temps de préparation : 45 minutes
  • Temps de congélation : 5 heures, dans l'idéal 1 nuit.
  • Difficultés : facile

Ingrédients : 

  • 70g de miel
  • 60g de jus de citron vert
  • 60g d'eau
  • 700g de chair de pastèque épépinée et coupée en morceaux
  • 1 pincée de sel
  • 2 citrons verts en quartiers pour arroser le bâtonnet pendant que vous le mangez (facultatif)
  1. Portez à ébullition l'eau avec le miel. Laissez refroidir quelques minutes
  2. Dans un blender, mixez la pastèque.
  3. Ajoutez le jus de citron, le sel, et le sirop refroidi.
  4. Mixez encore un coup.
  5. Chinoisez pour être sûr qu'il ne reste pas de pépins.
  6. Versez la préparation dans les moules.
  7. Réservez 1 heure au congélateur, puis insérez les bâtonnets (si on les insèrent au début, ils ne seront pas droits.).
  8. Replacez au congélateur pour plusieurs heures, une nuit dans l'idéal.
  9. Démoulez les esquimaux et dégustez !!!!

Pour les conservez, placez-les dans des sac de congélation avec fermeture hermétique. 

Share Button

Esquimaux framboise rose

Share Button

Nous sommes début Août, et on a encore de belles journées ensoleillées devant nous.

Et pour faire face à la chaleur, ou juste par gourmandise, une jolie recette rafraîchissante et fruitée. Les bâtonnets glacées ont la côte auprès des enfants, alors pourquoi ne pas organiser un petit atelier "esquimaux". Ils sont facile à faire, pas besoin de sorbetière, un congélateur suffira. Et vous bouts de choux seront très fiers d'avoir fait leurs glaces eux-même.

Je vous propose une recette d'esquimaux à la framboise, tirée du livre Bâtonnets glacée de Cesar et Nadia Roden. J'y ai juste rajouté de l'extrait de rose (facultatif), et remplacé une partie du sucre par du miel pour plus de fondant. Le livre est bien expliqué, avec des astuces, des conseils, et des recettes parfois surprenantes et originales.

Cesar et Nadia ne chinoisent pas la purée de framboises. Pour avoir testé, je préfère sans les graines qui sont désagréables en bouche. Mais après, c'est une question de goût.

J'ai utilisé le moule à esquimaux de la marque Izndeal chez Amazon. Ce n'est pas Silikomart, malgré tout, le moule est de très bonne qualité, pour un petit prix (du coup j'ai acheté 2 moules). Je ne regrette pas mon achat. Le moule en silicone est composé de 4 cavités de 48 x 92mm. La taille est parfaite !

 

  • Pour 10 esquimaux environs
  • Temps de préparation : 35 minutes
  • Temps de congélation : 5 heures, dans l'idéal 1 nuit.
  • Difficultés : facile

Ingrédients : 

  • 130g de sucre
  • 80g de miel
  • Le zeste d'un citron vert bio
  • 30g de jus de citron vert
  • 300g d'eau
  • 500g de framboises
  • 3 gouttes d'extrait de rose (facultatif)
  1. Portez à ébullition 100g d'eau avec le sucre, le miel et les zestes de citron vert.
  2. Dans un blender, mixez les framboise avec le sirop chaud, et 200g d'eau.
  3. Ajoutez le jus de citron et l'extrait de rose.
  4. Mixez encore un coup.
  5. Chinoisez.
  6. Versez la préparation dans les moules.
  7. Réservez 1 heure au congélateur, puis insérez les bâtonnets (si on les insèrent au début, ils ne seront pas droits.).
  8. Replacez au congélateur pour plusieurs heures, une nuit dans l'idéal.
  9. Démoulez les esquimaux et dégustez !!!!

Pour les conservez, placez-les dans des sac de congélation avec fermeture hermétique. 

Share Button

Sorbet cerise (avec sorbetière)

Share Button

Hello les gourmands,

Un moment que je n'ai rien publié et je m'en excuse. Il faut dire que la canicule ne m'a pas donné envie de pâtisser... Enfin à part la glace !!!!!

Maintenant qu'il fait moins chaud, je vais essayer de rattraper mon retard dans la publication des recettes.

Aujourd'hui, je vous présente le sorbet à la cerise , recette tirée du livre Glaces Glazed. J'y ai juste mis mon grain de sel en ajoutant un peu de cannelle.

Bises et à très vite pour de nouvelles aventures gourmandes (et glacées).

 

  • Pour 1 Litre de glace
  • Temps de préparation : 1h30
  • Difficultés : facile
  • Appareil nécessaire : sorbetière

 

Ingrédients 

  • 580g de cerises
  • 1/2 citron vert
  • 50g de cassis
  • 200g de sucre
  • 4g de stabilisateur pour glace + 10g de sucre
  • 10g d'extrait de vanille
  • 1 cc de cannelle (facultatif)

La veille

  1. Lavez et dénoyautez les cerises.
  2. Pressez le demi citron.
  3. Mixez les cerises avec le cassis, le jus de citron, la vanille et la cannelle.
  4. Mélangez le stabilisateur avec 10g de sucre.
  5. Incorporez-le à la purée.
  6. Chinoisez, et laissez prendre 15 minutes.
  7. Versez la purée de cerises dans une casserole.
  8. Ajoutez le sucre et portez à ébullition.
  9. Faites refroidir le plus rapidement possible en déposant la casserole sur un lit de glaçons.
  10. Réservez au frigo pour la nuit.

Le lendemain, turbinez la préparation suivant les indications de votre sorbetière.

Share Button

Entremet Garden Mojito (Citron vert – menthe – fraise)

Share Button

Hello les gourmands,

Cette année, pour Pâques, j'ai voulu un entremet printanier, ensoleillé, fleuri, et plein de fraîcheur...

J'ai donc pensé au printemps, au jardin, aux fleurs... Je voulais un entremet vert. J'ai immédiatement pensé au citron. Une saveur que j'affectionne particulièrement... Puis avec les beaux jours, le soleil, j'ai pensé Mojitoooooo !!!!!! (Allez savoir pourquoi ? ).

Mais j'avais aussi envie de fraises (non, je ne suis pas enceinte ! ).

Voilà comment est né mon Garden Mojito. Un entremet composé d'un biscuit viennois, d'une mousse citron/menthe, et d'un confit fraise/menthe.

Alors il y a eu quelques déconvenues à la dégustation... Mon entremet qui était si sublime... Mon insert fraise ressemblait plus à un coulis. Il n'y avait pas assez de gélatine. Puis pour moi, on ne sentait pas vraiment la menthe. J'ai donc rectifié la recette. Après pour la menthe, c'est selon les goûts.

J'ai réalisé cet entremet pour Pâques, mais vous pouvez le faire pour toutes autres occasions.

 

  • Pour un entremet de 20cm de diamètre
  • Temps de préparation : 1h30 environs (hors décoration)
  • Temps de cuisson : 12 à 15 minutes à 180°C
  • Temps de repos : 1 nuit dans l'idéal
  • Difficultés : Facile

Biscuit viennois (Recette de Christophe Michalak)

  • 30g de blancs
  • 50g de sucre
  • 20g de jaunes
  • 50g d’œufs
  • 25g de farine
  • Zeste d’un 1/2 citron vert
  1. Mélangez au fouet les œufs entiers avec les jaunes et 30g de sucre. Le mélange doit devenir mousseux.
  2. Montez les blancs en neige avec le sucre restant.
  3. Mélangez délicatement les 2 préparations à la maryse.
  4. Ajoutez les zestes.
  5. Tamisez la farine et ajoutez-là.
  6. Versez la pâte dans un moule à manquer de 20cm de diamètre environs. Si c'est plus, ce n'est pas grave.
  7. Cuire 12 à 15 minutes à 180°C. Vérifiez la cuisson avec un couteau.
  8. Laissez refroidir.

PS : J'ai découpé mon biscuit  en deux, étant trop épais à mon goût. Dans cette recette, j'ai donc divisé les proportions par deux .

1

3

2

5

Insert confit de fraises

  • 200g de purée de fraises
  • 10g de jus de citron
  • 20g de feuilles de menthe
  • 30g de sucre
  • 2 feuilles de gélatine
  1. Réhydratez la gélatine dans de l’eau très froide.
  2. Mixez la purée de fraises, le jus de citron, la menthe et le sucre.
  3. Portez ce mélange à ébullition.
  4. Ajoutez la gélatine essorée et mélangez.
  5. Coulez ce mélange dans un cercle de 16cm de diamètre.

 

3

5

Mousse citron

  • 175g de mascarpone
  • 7 feuilles de gélatine
  • 96g d’oeufs
  • 125g de sucre
  • 427g de crème liquide entière
  • 200g de jus de citron
  • 40g de feuilles de menthe
  1. Hydratez la gélatine dans l’eau froide.
  2. Chauffez le jus de citron avec la menthe dans une casserole.
  3. Laissez infuser 10 minutes, et filtrez.
  4. Portez à ébullition le jus citron/menthe.
  5. Mélangez ensemble les œufs et le sucre.
  6. Versez un peu de jus chaud sur les œufs et fouettez.
  7. Remettez le tout dans la casserole et cuire à feux doux sans cesser de fouetter.
  8. Hors du feu, ajoutez la gélatine.
  9. Laissez refroidir.
  10. Montez la crème et le mascarpone en chantilly, et incorporez-la à la préparation précédente.

 

7

10

10

10

Montage à l’envers

  1. Parez votre biscuit de façon qu’il entre dans un cercle de 20cm de diamètre.
  2. Chemisez le cercle de rhodoïd.
  3. Coulez une bonne moitié de mousse citron.
  4. Démoulez et ajoutez l’insert à la fraise.
  5. Recouvrir de mousse.
  6. Pour finir, ajoutez le biscuit viennois et lissez avec une spatule.
  7. Réservez au congélateur 4 heures à une nuit.
  8. Décorez à votre goût.

 

Pour mon décors de Pâques : 

  1. Spray effet velours vert
  2. Tourbillon en chocolat avec le moule Silikomart
  3. Oeufs de Pâques en chocolat
  4. Décors en chocolat blanc réalisés avec une feuille de transfert
  5. Bonbons
  6. Fleurs en pâte d'amande réalisées avec un emporte-pièce éjecteur
  7. Fleurs comestibles

PS : Je vous mets les liens où j'ai acheté mes produits, mais vous pouvez évidemment les trouver ailleurs. J'achète beaucoup chez Alice Délice car il y a une boutique près de chez moi.

PPS : Il y a beaucoup de photos, j'espère que ça ne dérange pas. Je n'ai pas pu choisir et me résoudre à en enlever.

Bonne dégustation et Joyeuses Pâques !!!!!

Share Button

Lammele ou agneau de Pâques

Share Button

Bonjour les gourmands,

J'espère que vous allez tous bien... Aujourd'hui, j'aimerais vous partager une tradition de ma région : L'Alsace, chère à mon coeur.

Comme vous le savez certainement, la fête de Pâques est dédiée au Christ. C'est en effet le dimanche de Pâques que le Christ ressuscite. Pour les Catholiques, ce jour est à la fête. Jésus Christ est revenu d'entre les morts, après avoir été crucifié le Vendredi Saint.

Le Carême est une période de jeûne et d'abstinence de 40 jours, faisant référence aux 40 jours de jeûne du Christ dans le désert. Autrefois, le Carême était plus respecté qu'aujourd'hui. Et il fallait écouler tous les oeufs accumulés durant cette période. L'oeuf étant également assimilé à la fécondité, à la vie.

C'est ainsi qu'en Alsace est née la tradition du lammele (agneau pascal en génoise). Le lammele était partagé en famille lors du petit déjeuner, le dimanche de Pâques. Encore un symbole, puisque l'agneau représente le Christ. Une autre façon de lui rendre hommage et de célébrer sa résurrection.

On retrouve l'Agneau Pascal sous différentes appellations : Osterlammele, lamele, ou lammele (prononcé "lamala dans le Haut Rhin). La tradition veut que cette pâtisserie en forme d'agneau soit offerte le matin de Pâques.

Bon, je crois que ça suffit pour le cours d'Histoire (je détestais déjà cette matière à l'école...).  Alors place à une recette bien gourmande. Une recette de Christophe Felder, pâtissier Alsacien. Son agneau Pascal est réalisé avec un pain de Gênes hyper parfumé. Il tout simplement à tomber.... Merci à lui pour le partage de sa recette.

Concernant le moule, je vous conseille un moule en terre cuite. Je trouve que la cuisson est plus homogène. Mais il existe aussi des moules en fibre de carbone

 

  • Pour 2 grands moules à agneaux 
  • Temps de préparation : 30 minutes
  • Temps de cuisson : 30 minutes à 160°C
  • Difficultés : facile

 

Ingrédients

  • 70g de beurre + 20g pour le moule
  • 400g d’œufs
  • 135g de sucre
  • 3g de sucre vanillé
  • 80g de pâte d’amande
  • 10g de miel d’acacia
  • 1g de sel fin
  • 2g de zeste de citron
  • 175g de farine + un peu pour le moule
  • 50g de Maïzena
  • Sucre glace

 

  1. Préchauffez le four à 160°C.
  2. Faites fondre le beurre et réservez.
  3. Versez ¼ des œufs dans le bol de votre robot, et mélangez à vitesse 2 avec le fouet.
  4. Ajoutez les sucres, la pâte d’amande, le miel, le sel et les zestes de citron.
  5. Fouettez à grande vitesse.
  6. Versez le reste des œufs, et fouettez encore quelques minutes.
  7. Placez le bol du robot dans la casserole au bain-marie.
  8. Fouettez quelques minutes (l’appareil ne doit pas être chaud, mais tempéré.).
  9. Replacez le bol sur votre robot, et fouettez énergiquement jusqu’à complet refroidissement. Un ruban doit se former lorsque vous soulevez la maryse.
  10. Tamisez la farine et la Maïzena.
  11. Versez-les en pluie, et mélangez délicatement avec une maryse.
  12. Puis, ajoutez le beurre fondu.
  13. À l’aide d’un pinceau, graissez généreusement vos moules de beurre fondu. N’hésitez pas à en mettre une bonne couche sur les oreilles (ces dernières ont tendance à attacher). Puis farinez légèrement.
  14. Tapotez doucement vos moules sur le plan de travail afin de faire tomber l ‘excédent de farine.
  15. Refermez les moules, puis versez la pâte.
  16. Faites cuire 30 minutes à 160°C.
  17. Démoulez dès la sortie du four et laissez refroidir.
  18. Saupoudrez de sucre glace.

2

7

11

14

3

8

12

15

4 - 5 - 6

9

13

JOYEUSES PÂQUES !!!!!!!!!!!!!!!!

Share Button

Cheesecake chocolat – citron – faisselle de brebis (sans cuisson)

Share Button

Hello les gourmands,

C'est mon 1er cheesecake (eh oui, il faut une 1ère fois à tout !), et je dois dire que je suis conquise. La cream cheese est hyper fondante... Je ne sais pas si c'est ma recette ou si c'est pour tout les cheesecake comme ça, ou si c'est parce que c'est sans cuisson... Mais en tout cas, j'adoooore !!!! 

Pour ce cheesecake, j'ai voulu reprendre cette association citron - praliné noisette - sésame - dont je suis tombée sous le charme, lors de la confection, et dégustation, de la bûche Sur un air du Japon d'Eric Kayser.

Et comme je participe au défi de recettes.de , j'ai voulu encore un peu me compliquer la tâche en prenant un fromage peu habituel au cheesecake, qui est en général du Philadelphia. Le thème du défi du mois de Janvier 2019 est : Le fromage en cuisine.

Pour cette recette, j'ai choisi la faisselle de brebis. Mais il a fallu que je trouve une association qui se marie bien avec. En faisant, quelques recherches, j'ai donc opté pour le chocolat.

Mon cheesecake se compose donc d'un biscuit avoine/sésame, d'une cream cheese chocolat/praliné, d'un lemon curd, et d'une chantilly pour le décor.

Biscuit

  • 170g de biscuits secs (j'ai mélangé des galettes avoine et chocolat trouvées à Grand frais, et des palets bretons)
  • 30g de sésame
  • 90g de beurre
  1. Faites torréfier le sésame environ 5 minutes à 180°C selon votre four. (Le sésame doit avoir une couleur plus foncé, mais ne doit pas être noir, hein !)
  2. Mixez les biscuits. Ou placez-les dans un sac de congélation et écrasez-les avec un rouleau à pâtisserie.
  3. Faites fondre le beurre.
  4. Mélangez le tout.
  5. Sur une plaque, déposez un cercle de 20cm de diamètre, et chemisez-le avec du Rhodoïd.
  6. Versez la préparation dans le cercle, et tassez avec le dos d'une cuillère.
  7. Réservez au frigo.

 

Cream cheese 

  • 300g de faisselle de brebis 
  • 280g de crème liquide entière à 35% de MG
  • 200g de chocolat noir
  • 60g de praliné noisette (Praliné maison)
  • 160g de sucre
  1. Faites fondre le chocolat au micro-onde par séquence de 30 secondes. Mélangez à chaque fois.
  2. Montez la crème et le sucre en chantilly.
  3. Versez le chocolat sur la chantilly, et mélangez délicatement à la maryse. Attention, le chocolat doit être à 35°C. S'il est trop froid, il va se cristalliser au contact de la crème et vous aurez des grumeaux.
  4. Ajoutez ensuite le praliné, puis la faisselle de brebis. Mélangez.
  5. Versez la préparation sur le fond biscuité. Lissez avec une spatule.
  6. Réservez environ 3 heures au congélateur.

Lemon curd (à réaliser de suite après la congélation du cheesecake)

  • 40g de jus de citron
  • 100g d'oeufs (2 oeufs)
  • 62g de sucre
  • 62g de beurre
  • 1/2 feuille de gélatine
  1. Réhydratez la gélatine dans de l'eau bien froide.
  2. Dans une casserole, faites tiédir le jus de citron, le beurre, et 32g de sucre.
  3. Blanchissez les oeufs avec le restant de sucre à l'aide d'un fouet.
  4. Une fois le beurre fondu, ajoutez la gélatine essorée.
  5. Portez le tout à ébullition.
  6. Versez la moitié du mélange au citron sur les oeufs tout en fouettant.
  7. Reversez le tout dans la casserole et faites cuire à feux doux sans cesser de fouetter. (On ne veut pas d'omelette).
  8. A la première ébullition (normalement la crème doit avoir épaissie), transvasez la crème dans un récipient.
  9. Filmez au contact, et réservez 1 à 2 heures au frigo.

Crème chantilly

  • 100g de crème fleurette
  • 10g de sucre
  1. Montez la crème bien froide et le sucre en chantilly.
  2. Réservez dans une poche munie d'une douille cannelée.

 

Décors

  • Lemon curd
  • Crème chantilly
  • Praliné
  • Citron vert
  1. Sortez votre cheesecake du congélateur et décerclez-le.
  2. Enlevez le rhodoïd et placez-le sur un plat de service.
  3. Fouettez légerement le lemon curd et versez-le dans une poche munie d'une douille unie.
  4. Pochez la chantilly et le lemon curd de façon aléatoire sur le gâteau, et faites des "boules" de tailles différentes.
  5. Ajoutez quelques touches de praliné.
  6. Zestez un citron vert.

Bonne dégustation !!!!!!

Share Button

Galette des rois Sur un air du Japon (Yuzu/praliné/sésame)

Share Button

Pour cette 3ème galette 2019, j’ai voulu associer les saveurs yuzu/praliné noisette/sésame, qu’on retrouve dans la fameuse bûche d’Eric Kayser « Sur un air du Japon », et qui a eu un énorme succès lors des fêtes… C’est limite, j’aurai dû en faire une 2ème tant elle était bonne. Les accords étaient parfait entre l’acidité du Yuzu et la douceur de la noisette, et le sésame qui vient s’inviter au palais en fin de bouche…

Pour rappel, le Yuzu est un « citron » Japonnais, croisement entre le citron et la mandarine. Il a un goût plus prononcé que le citron.

Bref, j’ai vraiment craqué sur cette bûche que je referais sans hésiter. Et si l’envie vous prenez de la tester, la recette est ici.

Malheureusement, la galette en son honneur fut un peu décevante… Je ne dis pas qu’elle n’était pas bonne, mais trop sucrée à mon goût, et un peu lourde aussi (trop d’appareil). Dans la recette que je vous propose, j’ai donc réduit le sucre, et les quantités. En fait, j’ai carrément enlevé le sucre du yuzu curd, vu que le reste en comporte déjà suffisamment. Je n’ai pas testé cette recette 2.0, et je compte sur vous pour me donner votre avis, vos suggestions d’améliorations…

1, 2, 3… Pâtissez et préparez vous pour le couronnement 

 

Pour une galette

Yuzu curd ou crème de yuzu

  • 200g de jus de Yuzu
  • 2 oeufs
  • 10g de sucre
  • 50g de beurre
  1. Chauffez le jus de yuzu avec le beurre à feux doux. Lorsque celui-ci est fondu, portez à ébullition.
  2. Mélangez les oeufs avec le sucre.
  3. Hors du feu, versez les oeufs dans le jus tout en fouettant.
  4. Portez à ébullition sans cesser de fouetter. La crème doit épaissir.
  5. Réservez au frigo dans un récipient filmé au contact.

Crème noisettes/sésame

  • 35g de beurre pommade (texture mayonnaise)
  • 45g de sucre
  • 35g d’oeufs (Battez un oeuf et prenez 35g. Gardez le reste pour la dorure)
  • 45g de poudre de noisette
  • 30g de sésame en poudre
  • 250g de crème de yuzu selon les goûts de chacun.
  1. Torréfiez le sésame et la poudre de noisettes environ 5 min à 180°C. Surveillez bien. (la torréfaction permet de relever les saveurs)
  2. Mixez le tout afin d’obtenir une poudre fine.
  3. Mélangez le beurre pommade avec le sucre.
  4. Ajoutez les oeufs et mélangez à nouveau. Ne vous inquiétez pas si les oeufs ne s’incorporent pas bien.
  5. Ajoutez le mélange noisette/sésame.
  6. Incorporez ensuite la crème yuzu
  7. Versez-la dans un cercle  plus petit que votre disque de pâte. C’est important pour la soudure. Moi, j’ai utilisé un cercle de 20cm de diamètre.
  8. N’oubliez pas la fève !!!!
  9. Réservez au congélateur pendant 2 heures environ. (Cette étape n’est pas obligatoire. Vous pouvez aussi bien pochez la crème directement sur votre disque de pâte feuilletée.)

Montage

  • 2 rouleaux de pâte feuilletée de 230g ou 460g de pâte feuilletée maison
  • Votre crème yuzu/noisette
  • Pâte de praliné (je dirais environ 50g, je n’ai pas pesé)
  • Oeuf + sel pour la dorure
  1. Pour les courageux, abaissez votre pâte à 2mm d’épaisseur environ. Puis avec un cercle de 24cm de diamètre, découpez vos disques.
  2. Placez un disque de pâte feuilletée sur une plaque munie de papier sulfurisé, en le retournant. (Le dessous d’une abaisse est plus lisse et plus parfait que le dessus.)
  3. Avec un pinceau humidifiez le pourtour du disque (avec de l’eau ou du jaune d’oeuf, au choix). Vous pouvez vous aider avec le cercle de 20cm, en laissant une légère empreinte. Attention à ne pas découper la pâte.
  4. Badigeonnez de pâte de praliné en faisant attention de ne pas en mettre sur les bords.
  5. Décercler et déposez votre crème yuzu/noisette.
  6. Fermez avec votre 2ème disque en le retournant également.
  7. Appuyez sur les bords pour sceller la pâte. Puis chiquetez avec un couteau.
  8. Dorez avec un mélange oeuf/sel.
  9. Réservez 12 à 24h au frigo pour obtenir une galette parfaitement ronde. Mais cela n’est pas obligatoire. Si vous êtes pressés, une heure au frigo suffira.
  10. Dorez à nouveau.
  11. Réalisez le décors avec le dos d’un couteau. Et faites des cheminées pour laisser passer l’air, et évitez que votre galette explose.
  12. Enfournez 40 minutes à 180°C.
  13. A la sortie du four, badigeonnez la galette dun sirop 30B : Portez 90g d’eau avec 100g de sucre à ébullition et cela jusqu’à ce que le sucre soit fondu. Vous pouvez utiliser ce sirop froid sans problème. Il se conserve quelques jours au frigo.

 

 

Alors qui a eu la fève ???? 

Share Button

Bûche Sur un air du Japon d’après Eric Kayser (Yuzu/noisette)

[printfriendly]
Share Button

Hello les gourmands,

Cette année, j'avais envie de Yuzu, mais aussi de praliné. En feuilletant le numéro spécial "+ de 100 recettes de fêtes" du magazine Fou de pâtisserie, j'ai eu un coup de coeur pour la bûche d'Eric Kayser "Sur un air du Japon" (bon ok j'ai eu du mal à choisir parmi toutes ces délicieuses bûches ).

Elle se compose d'un biscuit cuillère, d'un croustillant praliné sésame (le sésame renforce le goût du praliné je trouve. En tout cas, très bon ce croustillant.), d'un crémeux noisette, et d'une mousse Yuzu. Une tuerie quoi !!!!!!!!!!!!

Par contre, vu qu'il me restait encore du biscuit chocolat de la bûche Forêt Noire, je n'ai pas fait le biscuit cuillère. J'ai trouvé que le chocolat se mariait très bien avec l'ensemble. Et puis, j'avoue, c'était une préparation en moins à faire.  Donc si vous souhaitez réaliser le biscuit au chocolat (hyper fondant), c'est par ici. Divisez peut-être par deux. 

J'ai également craqué pour le moule Starlight de Silikomart, acheté chez Alice délice.

Avec cette recette, je participe au défi du mois de décembre : Le tour du monde du Père Noël du site Recettes.de

Retrouvez également toutes mes recettes de Noël !!!!!

Bon il est temps de bûcher...

 

  • Temps de préparation : 3 heures
  • Temps de repos : 1 nuit
  • Temps de cuisson : 10 minutes à 180°C
  • Difficultés : intermédiaire

Biscuit cuillère

  • 80g de blancs d’œufs
  • 60g de sucre cristal (le sucre semoule va très bien aussi)
  • 50g de jaunes d’œufs
  • 24g de Maïzena
  • 30g de farine
  1. Montez les blancs avec le sucre. La meringue doit être lisse et brillante.
  2. Incorporez délicatement les jaunes à la maryse.
  3. Puis ajoutez la farine et la fécule tamisées, toujours avec la maryse.
  4. Pochez la pâte en 2 rectangles légèrement plus petits que votre moule à bûche.
  5. Enfournez 10 minutes à 180°C.

 

Croustillant praliné sésame

  • 35g de praliné
  • 13g de corn-flakes
  • 26g de chocolat au lait fondu
  • 26g de sésame torréfié
  • 4g d’huile de sésam
  1. Mélangez tous les ingrédients.
  2. Etalez sur 1 rectangle de biscuit.
  3. Réservez au congélateur.

Crémeux noisette

  • 180g de crème entière
  • 30g de jaunes d’œufs
  • 40g de chocolat noir
  • 70g de chocolat au lait
  • 30g de praliné noisettes
  • 4g d’huile de sésame
  1. Chauffez la crème avec les jaunes à 82°C sans cesser de mélanger.
  2. Mettez le praliné, les chocolats et l’huile de sésame dans un cul de poule.
  3. Versez la crème sur le chocolat.
  4. Mixez et coulez dans un moule à insert (plus petit que le moule à bûche).
  5. Parez le 2ème rectangle de biscuit cuillère et posez-le sur le crémeux.
  6. Réservez au congélateur.

1

3

4

2

3

Mousse yuzu

  • 65g de jus de citron
  • 35g de jus de yuzu
  • 55g de sucre (1)
  • 3 feuilles de gélatine
  • 35g d’eau
  • 30g de blancs d’œufs
  • 60g de sucre (2)
  • 200g de crème entière
  1. Hydratez la gélatine dans de l’eau froide.
  2. Chauffez les jus avec les 55g de sucre.
  3. Ajoutez la gélatine essorée.
  4. Chauffez les 60g de sucre avec l’eau à 121°C.
  5. Versez le sirop sur les blancs légèrement montés (mousseux), et fouettez jusqu’à refroidissement.
  6. Incorporez la meringue italienne au mélange précédent à 35°C avec une maryse.
  7. Fouettez la crème et incorporez-la en plusieurs fois au mélange précédent.

4

5

6

7

5

6

7

Montage

  • Chocolat blanc
  • Colorant jaune
  • Poudre d’or
  1. Saupoudrez chaque étoile de poudre d’or avec un pinceau.
  2. Faites fondre le chocolat blanc et ajoutez une pointe de colorant jaune.
  3. Pochez dans chaque étoile.
  4. Attendez que le chocolat cristallise légèrement et insérez le tapis dans le moule à bûche.
  5. Versez 1/3 de mousse au fond du moule.
  6. Ajoutez l’insert.
  7. Complétez avec le reste de mousse.
  8. Ajoutez le biscuit/croustillant.
  9. Réservez au congélateur.

1

5

8

3

7

JOYEUSES FÊTES !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Bûche « Secret des Anges » (Yuzu/fruits rouges)

Share Button

Bonsoir à tous,

Je n'arrive pas à dormir, alors je me suis dit pourquoi ne pas écrire un nouvel article spécial fêtes !!! 

J'avais imaginé cette bûche pour Noël 2016, où disons que je m'étais inspirée par certaines bûches trouvées sur internet, et j'ai fait à ma sauce. Je me souviens avoir été séduite par ce décors en meringues, mais je ne sais plus de quel blog. Donc toutes mes excuses au blogueurs et blogueuses. Concernant, les recettes, il est clair que je n'ai rien inventé. Difficile d'inventer en pâtisserie, à moins d'être un grand chef.  J'ai simplement associé des saveurs que j'aimais. Et je dois dire que je suis fière de ma 1ère bûche. Car oui c'est la première.  Et je n'avais même pas commencé ma formation au Greta. J'espère que je me suis améliorée depuis. 

Donc ma bûche "Secret des Anges" (ne me demandez pas pourquoi ce nom, ça sonnait bien je trouve.) est composée d'une mousse citron/yuzu, d'une gelée de fruits rouges, d'un croustillant chocolat blanc feuilletine, et d'un biscuit pain de Gênes. Et décorée avec des meringues et des brisures de chocolat blanc.

PS : Je m'excuse pour le manque de photos concernant les différentes étapes. Mais je n'avais pas encore de blog à cette époque, et je n'ai absolument pas pensé à en prendre.

[bws_pdfprint display="pdf,print"]

Insert fruits rouges

  • - 600g de fruits rouges
  • - 50g de sucre
  • - 5 feuilles de gélatine
  1. Hydratez la gélatine dans l’eau froide.
  2. Chauffez les fruits rouges avec le sucre.
  3. Incorporez la gélatine ramollie et essorée.
  4. Versez le coulis dans un moule à insert.
  5. Réservez au congélateur.

Le pain de Gênes

  • - 135g de pâte d’amande
  • - 100g d’œuf
  • - 33g de farine
  • - 2g de levure chimique
  • - 40g de beurre
  1. Montez la pâte d’amande et les œufs avec la feuille de votre robot.
  2. Faites fondre le beurre et ajoutez-le à la préparation précédente.
  3. Incorporez ensuite les matières sèches : farine et levure préalablement tamisées.
  4. Etalez la pâte sur une plaque avec une palette.
  5. Faîtes cuire pendant 15 min à 180 °C.
  6. Réservez.

La mousse Yuzu

  • - 100g de mascarpone
  • - 4 feuilles de gélatine
  • - 2 oeufs
  • - 80g de sucre
  • - 245g de crème liquide entière
  • - 100g de jus de yuzu
  • - 20g de jus de citron
  1. Hydratez la gélatine dans l’eau froide.
  2. Chauffez les jus dans une casserole.
  3. Mélangez ensemble les œufs et le sucre.
  4. Versez un peu de jus chaud sur les œufs et fouettez.
  5. Remettez le tout dans la casserole et cuire à feux doux sans cesser de fouetter.
  6. Hors du feu, ajoutez la gélatine.
  7. Laissez refroidir.
  8. Montez la crème et le mascarpone en chantilly, et incorporez-la à la préparation précédente.

Feuilletine chocolat blanc

  • - 150g de chocolat blanc
  • - 70g de crêpes dentelles

Faites fondre le chocolat au bain-marie, et ajoutez les crêpes dentelles émiettées.

 

Le montage

  1. Détaillez un rectangle dans votre biscuit.
  2. Etalez le croustillant sur le biscuit à l’aide d’une cuillère ou spatule.
  3. Pochez avec une poche la moitié de votre mousse yuzu dans un moule à bûche.
  4. Déposez votre insert sur la mousse en l’enfonçant légèrement.
  5. Recouvrez-le du reste de mousse.
  6. Déposez le pain de Gênes.
  7. Placez au congélateur et laissez prendre pendant une nuit.

Laissez décongeler au réfrigérateur au moins 12h avant de réaliser la décoration.

 

 

Décors : bâtonnets de meringues

  • - 80g de blancs d’œufs
  • -80g de sucre glace
  • - 80g de sucre semoule
  1. Fouettez les blancs.
  2. Lorsque les blancs commencent à bien monter, ajoutez le sucre en 3 fois. Attendez à chaque fois que le sucre soit bien incorporé.
  3. Continuez de fouetter jusqu’à ce que la meringue soit bien ferme, lisse et brillante.
  4. Ajoutez le sucre glace, et incorporez-le à la meringue avec une maryse.
  5. Remplissez une poche munie d’une douille de 0,5mm et dressez des bâtonnets sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.
  6. Cuire 1h45 à 80°C.
  7. Laissez refroidir dans le four éteint.

Le lendemain...

  1. Démoulez votre bûche.
  2. Collez les meringues avec du glucose ou du miel.
  3. J’ai également réalisé des « brisures » de chocolat blanc auxquelles j’ai ajouté des zestes de citrons.
  4. Décorez selon vos envies et votre imagination. Laissez-vous guider par l’esprit de Noël !!!! Ho ! Ho ! Ho !

Bonne dégustation et joyeuses fêtes !!!!!!!!!!!! 

Share Button

Bonbons de chocolat au citron

Share Button
[bws_pdfprint display="pdf,print"]

 

Hello les gourmands,

Dans la série des douceurs de Noël,  il y a les CHOCOLATS !!!!! C'est incontournable !!!!!  Qui dit mieux ?

Donc, suite à mon article sur le tempérage du chocolat, je vous présente ici mes bonbons de chocolat fourrés avec une ganache citron. Ils sont délicieusement acidulés pour les fans de citron, croquants et bien brillants. Bref, une tuerie !!!!! Ils sont parfaits pour offrir pour les fêtes !!!!!  Ou bien pour garnir un calendrier de l'Avent. Si vous voulez faire le vôtre, suivez le lien.

Je tiens la recette de ma tutrice lors de mon stage à L'atelier pâtissier Alice et Ben. Ils sont supers sympas, et surtout ils font des trucs de ouf ! Pour les messins, je vous conseille vivement d'aller goûter leurs chocolats et autres pâtisseries.

J'ai utilisé des moules en polycarbonates achetés sur Amazon, ainsi que du chocolat de couverture Valrhona et du beurre de cacao Mycryo de chez Alice délice. 

Bien, assez papoté, maintenant place à la recette.

 

  • Pour 21 bonbons
  • Temps de préparation : 1 heure (de façon approximative)
  • Temps de repos : 1 heure (de façon approximative)
  • Difficulté : technique

 

 

Ganache citron

  • - 210g de jus de citron
  • - 104g de sirop de glucose (on peut en trouver à Auchan)
  • - 30g de miel
  • - 24g de sucre semoule
  • - 60g de couverture lactée
  • - 60g de beurre
  1. Faites chauffer le jus de citron et le glucose (casserole ou micro-onde, à vous de voir...).
  2. Dans une casserole, réalisez un caramel avec le sucre et le miel. Ne pas mélanger. Laissez fondre et surveillez. Vous pouvez éventuellement aider en secouant la casserole. Le caramel doit avoir une belle couleur ambrée. Il ne doit pas être trop foncé au risque de devenir amer.
  3. Déglacez le caramel avec le jus de citron. Mélangez.
  4. Faites cuire à 120°C afin d'éliminer un maximum d'eau. Moins il y a d'eau, plus le bonbon se conservera.
  5. Versez le caramel sur le chocolat. Et mélangez avec la maryse.
  6. Laissez un peu refroidir et ajoutez le beurre coupé en morceaux.
  7. Mélangez. Votre ganache est prête.
  8. Laissez refroidir puis mettez-la dans une poche sans douille.
  9. Réservez.

2

3

8

Nous allons ici utiliser la méthode du Mycryo. Ceux qui n'en ont pas ou qui ne souhaite pas utiliser cette méthode, je vous conseille vivement d'aller voir mes conseils sur le tempérage du chocolat. Et pour les autres aussi. 

  • Nettoyez bien votre moule avant utilisation, et séchez-le bien. Je ne le dirais jamais assez, mais le chocolat n'aime pas l'eau. 
  • Utilisez des gants, si vous avez les mains chaudes.
  • Travaillez dans une pièce fraîche. N'hésitez pas à ouvrir un peu la fenêtre, quitte à mettre un gros pull. 
  • Important : le Mycryo nécessite une pesée précise. Je vous conseille d'utilisez une balance cuillère.

Ingrédients : 

  • - 400g de couverture lactée (J'ai utilisé Jivara de Valrhona)
  • - 4g de beurre de cacao Mycryo
  1. Chauffez votre chocolat au bain-marie ou au micro-onde (par séquence de 30 secondes). Le chocolat doit atteindre 45°C.
  2. A 45°C, laissez le chocolat descendre à 35°C.
  3. A 35°C, ajoutez les 4g de beurre de cacao, et laissez fondre doucement.
  4. Attendez que le chocolat soit à 30°C, sa température d'utilisation. 
  5. Prenez une louche et remplissez les empreintes jusqu'en haut.
  6. Puis reversez le chocolat dans le récipient.
  7. Attendez un peu que le chocolat cristallise, puis "nettoyez" le moule avec un racloir. (J'utilise mon coupe pâte )
  8. Faites une deuxième couche si vous le jugez nécessaire. Perso, je préfère, mais ce n'est pas obligatoire.
  9. Prenez votre poche à douille et fourrez chaque empreinte en laissant 5mm de libre environ pour pouvoir obturer.
  10. Vérifiez que le chocolat soit toujours à la bonne température : entre 29 et 30°C. 
  11. Puis avec une cuillère, versez le chocolat sur chaque empreinte afin de refermer.
  12. Laissez cristalliser et nettoyez à nouveau votre moule.
  13. Réservez 15 minutes au frigo.
  14. Vous pouvez démouler.

 

 

2

4

7

9

12

3

Bonne dégustation !!!!!

Share Button