Tartelettes fraise de Cédric Grolet

Bonjour les gourmands !!!!

J’espère que vous allez tous bien.  De mon côté, chaudement. Il a bien fait 30 degrés aujourd’hui à Strasbourg en cette fin Avril. Mais bon, les beaux jours m’ont donnés envie de fraises (rassurez-vous, je ne suis pas enceinte   ). En plus, elles sont excellentes. Juteuses et sucrée, juste ce qu’il faut. Bon par contre, elles ne sont pas données. Mais quand l’envie est là, ben on fait quelques petits sacrifices…

D’autant que j’ai enfin acheté le fameux livre de Cédric Grolet. Et oui, j’ai craqué ! Cela faisait un moment qu’il me faisait de l’oeil.

« Cédric Grolet est guidé par 2 exigences : faire simple, et s’inspirer de la nature… Mettre le produit au centre de son travail est un changement de perspective radical qu’il l’a amené à redéfinir les gestes de son métier. Jamais avant lui un pâtissier n’avait emprunté avec une telle intelligence, les techniques du cuisinier comme la réduction, la concentration, ou même le rôtissage… » Bel éloge d’Alain Ducasse dans la préface de son livre.

Cédric Grolet, 30 ans, est chef pâtissier au Meurice, grand palace parisien. Et on peut dire que lui aussi est un grand. Une étoile montante de la pâtisserie française. Il a d’ailleurs été élu Meilleur Chef Pâtissier en 2016. Vous l’aurez compris je suis fan  Fan de lui (c’est qu’il est pas mal comme mec), mais aussi de ses pâtisseries à vous couper le souffle !

Aujourd’hui, je vais donc vous présenter la petite tartelette façon fraise sculptée. (ah oui, j’avais oublié de vous dire que Cédric en a fait tout un Art). Donc cette tartelette est composée d’une pâte sucrée, d’une crème d’amandes, d’une gelée et compotée de fraises, de fraises entières, d’une ganache basilic (juste à tomber à la renverse sa ganache. Je kiffe, je kiffe, et je sur-kiffe   ).

Je vous laisse faire votre propre avis. Mais je vous le dis, une fois que vos papilles auront goûtées à cette merveille, vous en serez addict !!!! Et je ne parle pas seulement de ce dessert, mais de toutes les réalisations de Cédric Grolet. (bon ok j’arrête avec lui  ). Par contre, je vous préviens, c’est très technique, et très long à réaliser.

Ma réalisation est loin d’être parfaite. J’ai galéré à foncer ma pâte qui était super friable. J’ai donc fait du rafistolage.  Sauf que ça a rendu la pâte un peu épaisse. Donc à revoir…

Je reste quand même fière de mes tartelettes. Pour une première, elles ne sont pas si mal !

[bws_pdfprint display="pdf,print"]

Temps de Préparation : 4 heures

Temps de Cuisson : 35 minutes

Temps d'Attente : 24 + 4 heures

Portions : 10 tartelettes

Difficultés : Technique

 

Pâte sucrée

  • 150 g de beurre
  •  95 g de sucre glace
  • 30 g de poudre d'amandes blanche
  •  1 g de sel de Guérande
  •  1 g de vanille en poudre
  •  58 g d'oeufs (Un oeuf pèse envions 50g)
  •  250 g de farine
  1. Mélangez ensemble les matières sèches (farine, poudre d'amande, sucre glace, vanille, sel).
  2. Coupez le beurre en morceaux et sablez le avec les matières sèches.
  3. Faites un puits, et ajoutez l'oeuf. Attention de ne pas trop travailler la pâte.
  4. Filmez et mettez au frigo. pendant au moins une heure.
  5. Ensuite foncez vos 10 tartelettes dans des cercles. Et laissez croûter une journée au réfrigérateur.

Ganache basilic

  • 5 g de gélatine en poudre (Perso, j'ai mis une feuille de gélatine à la place de la poudre que je n'avais pas.)
  • 35 g d'eau
  • 375 g de crème liquide entière
  • 100 g de basilic
  • 90 g de chocolat de couverture ivoire (blanc)
  • 0,5 g de piment d'espelette (perso, je n'en ai pas mis)
  1. Mettez la gélatine en poudre dans 35g d'eau froide pour la faire gonfler. (on m'a dit que c'était environ 6 fois son poids en eau). Ou si vous utilisez comme moi une feuille de gélatine, réhydratez-là dans de l'eau froide également. (mais là peu importe le volume d'eau.)
  2. Chauffez 85g de crème avec le basilic en feuille sans bouillir. Laissez infuser 5-10 minutes selon votre goût, puis filtrez.
  3. Ajoutez la gélatine. Et mélangez à la maryse.
  4. Versez la crème sur le chocolat blanc en 3 fois, tout en émulsionnant. Puis ajoutez le reste de crème froide et le piment d'Espelette .
  5. Mixez à l'aide d'un mixeur plongeant et réservez au frais au moins 12 heures. N'oubliez pas de filmer au contact.

 

Jus de fraises

  • 300 g de fraises surgelées
  • 1 g de sucre semoule
  1. La veille, mettez les fraises surgelées avec le sucre dans un bac hermétique. Puis filmez plusieurs fois. Enfournez à 100°C pour 12 heures. Le jour même, filtrez à l'aide d'un récipient troué et d'un torchon afin de ne récupérer que le jus limpide.
  2. J'ai trouvé sa technique un peu complexe, alors j'ai fait à ma manière. Je ne suis pas certaine que ça donne le même résultat, mais c'était bon quand même. J'ai donc fait chauffer dans une casserole, les fraises surgelées et le sucre pendant une vingtaine de minutes. Puis, j'ai mixé et chinoisé.

 

Gelée de fraises

  • 300 g de jus de fraises
  • 12,5 g de sucre semoule
  • 6 g de pectine NH
  1. Chauffez le jus de fraises. Mélangez le sucre avec la pectine, puis versez-le en pluie sur le jus de fraises tout en fouettant.
  2. Faites bouillir le mélange, et laissez frémir 2 minutes.
  3. Débarrassez la gelée dans un grand bac, sur une petite épaisseur, et entreposez-la au frigo, afin de la faire refroidir plus vite.
  4. Une fois totalement froide, mixez la gelée avec un mixeur plongeant, en évitant d'incorporer des bulles d'air.

Compotée de fraises

  • 400 g de fraises fraîches
  • 20 g de basilic
  1. Cassez grossièrement les fraises au fouet, et laissez-les s'égoutter dans un chinois. (Perso, j'ai simplement chauffé les fraises à la casserole sur feu doux pendant quelques minutes, histoire d'avoir une compotée.)
  2. Incorporez-les ensuite à la gelée de fraises. Puis mixez le tout avec un mixeur plongeant. Ajoutez ensuite le basilic ciselé. (Perso, je n'ai pas mixé. J'ai voulu qu'on sente les morceaux de fraises à la dégustation.)
  3. Mettez l'appareil dans des moules demi-sphères de 3,5 cm de diamètre. Puis débarrassez au congélateur pendant au moins une heure.

 

Dorure

  • 25 g de crème liquide
  • 100 g de jaunes d'œufs
  1. Le jour même, préchauffez le four à 160°C, et faites cuire les fonds de tartelettes à blanc pendant 20 minutes.
  2. Mélangez la crème et les oeufs, puis badigeonnez avec un pinceau, les tartelettes cuites à blanc. Remettez au four 5 minutes afin de les faire colorer.

Crème amandes

  • 50 g de beurre pommade
  • 50 g de sucre semoule
  • 50 g d'oeufs
  • 50 g de poudre d'amandes blanche
  • 100 g de fraises coupées en rondelles
  1. Pour commencer, votre beurre doit être pommade, c'est-à-dire qu'il doit avoir la consistance d'une mayonnaise. Le mieux est de le sortir avant, mais s'il est trop froid, vous pouvez le chauffez quelques secondes au micro-onde. Attention, il ne faut pas qu'il soit trop liquide ! Puis mélangez avec une spatule.
  2. Ajoutez le sucre, l'oeuf, et la poudre d'amandes, tout en mélangeant à la spatule entre chaque ingrédient.
  3. Mettez une cuillère à soupe environs dans le fond de vos tartelettes. Lissez bien. Et ajoutez vos 100g de fraises coupées en rondelles. Attention à ce ne soit pas trop épais (j'ai fait cette erreur, en voulant mettre plus de fraises. Le problème, c'est qu'ensuite votre fraise sculptée ne sera pas droite). Enfournez pour 5 minutes.

 

Enrobage rouge (flocage)

  • 250 g de chocolat de couverture ivoire (blanc)
  • 250 g de beurre de cacao
  • QS g de colorant rouge
  1. Faites fondre le chocolat et le beurre de cacao dans une casserole, en mélangeant bien.
  2. Ajoutez le colorant rouge et mixez au mixeur plongeant, en évitant de créer des bulles d'air. (si c'est le cas, passez la préparation au chinois.)

Glaçage miroir

  • 140 g de lait
  • 290 g de crème liquide entière
  • 280 g de sucre semoule
  • 100 g de sirop de glucose
  • 25 g de fécule
  • 90 g de sucre semoule
  • 10 feuilles de gélatine
  1. Réhydrater la gélatine dans de l'eau froide.
  2. Chauffez dans une casserole le lait, la crème, le sucre et le glucose jusqu'à 50/60°C environ. N'oubliez pas de mélanger.
  3. Mélangez à sec les 90g de sucre avec la fécule. Puis ajoutez ce mélange à la première préparation. Cuire comme une crème pâtissière, c'est-à-dire, jusqu'à épaississement. (Attendez la première ébullition. )
  4. Laissez refroidir le glaçage à 40°C, et ajoutez la gélatine essorée.
  5. Enfin, ajoutez le colorant, et mixez.

 

Montage et finitions

  • QS de sésame
  1. Dans la cuve d'un robot bien froide muni du fouet, montez la ganache basilic et mettez-la dans des moules demi-sphères de 4,5 cm de diamètre. Insérez l'insert de fraises au milieu, puis lissez le tout. Réservez au congélateur pendant 3 heures.
  2. Une fois le montage congelé, démoulez vos sphères, et disposez sur chacune d'elles, une pointe de ganache. Sculptez à la forme d'une fraise à l'aide d'une spatule et de vos doigts. Faites vite car cela fond très vite. Remettez au congélateur.
  3. Ensuite, trempez successivement vos fraises dans l'enrobage rouge, puis dans le glaçage miroir rouge. Et parsemez de graines de sésames pour obtenir les points des fraises. Déposez votre montage sur les fonds de tartelettes.
Share Button

Entremet Garden Mojito (Citron vert – menthe – fraise)

Share Button

Hello les gourmands,

Cette année, pour Pâques, j'ai voulu un entremet printanier, ensoleillé, fleuri, et plein de fraîcheur...

J'ai donc pensé au printemps, au jardin, aux fleurs... Je voulais un entremet vert. J'ai immédiatement pensé au citron. Une saveur que j'affectionne particulièrement... Puis avec les beaux jours, le soleil, j'ai pensé Mojitoooooo !!!!!! (Allez savoir pourquoi ? ).

Mais j'avais aussi envie de fraises (non, je ne suis pas enceinte ! ).

Voilà comment est né mon Garden Mojito. Un entremet composé d'un biscuit viennois, d'une mousse citron/menthe, et d'un confit fraise/menthe.

Alors il y a eu quelques déconvenues à la dégustation... Mon entremet qui était si sublime... Mon insert fraise ressemblait plus à un coulis. Il n'y avait pas assez de gélatine. Puis pour moi, on ne sentait pas vraiment la menthe. J'ai donc rectifié la recette. Après pour la menthe, c'est selon les goûts.

J'ai réalisé cet entremet pour Pâques, mais vous pouvez le faire pour toutes autres occasions.

 

  • Pour un entremet de 20cm de diamètre
  • Temps de préparation : 1h30 environs (hors décoration)
  • Temps de cuisson : 12 à 15 minutes à 180°C
  • Temps de repos : 1 nuit dans l'idéal
  • Difficultés : Facile

Biscuit viennois (Recette de Christophe Michalak)

  • 30g de blancs
  • 50g de sucre
  • 20g de jaunes
  • 50g d’œufs
  • 25g de farine
  • Zeste d’un 1/2 citron vert
  1. Mélangez au fouet les œufs entiers avec les jaunes et 30g de sucre. Le mélange doit devenir mousseux.
  2. Montez les blancs en neige avec le sucre restant.
  3. Mélangez délicatement les 2 préparations à la maryse.
  4. Ajoutez les zestes.
  5. Tamisez la farine et ajoutez-là.
  6. Versez la pâte dans un moule à manquer de 20cm de diamètre environs. Si c'est plus, ce n'est pas grave.
  7. Cuire 12 à 15 minutes à 180°C. Vérifiez la cuisson avec un couteau.
  8. Laissez refroidir.

PS : J'ai découpé mon biscuit  en deux, étant trop épais à mon goût. Dans cette recette, j'ai donc divisé les proportions par deux .

1

3

2

5

Insert confit de fraises

  • 200g de purée de fraises
  • 10g de jus de citron
  • 20g de feuilles de menthe
  • 30g de sucre
  • 2 feuilles de gélatine
  1. Réhydratez la gélatine dans de l’eau très froide.
  2. Mixez la purée de fraises, le jus de citron, la menthe et le sucre.
  3. Portez ce mélange à ébullition.
  4. Ajoutez la gélatine essorée et mélangez.
  5. Coulez ce mélange dans un cercle de 16cm de diamètre.

 

3

5

Mousse citron

  • 175g de mascarpone
  • 7 feuilles de gélatine
  • 96g d’oeufs
  • 125g de sucre
  • 427g de crème liquide entière
  • 200g de jus de citron
  • 40g de feuilles de menthe
  1. Hydratez la gélatine dans l’eau froide.
  2. Chauffez le jus de citron avec la menthe dans une casserole.
  3. Laissez infuser 10 minutes, et filtrez.
  4. Portez à ébullition le jus citron/menthe.
  5. Mélangez ensemble les œufs et le sucre.
  6. Versez un peu de jus chaud sur les œufs et fouettez.
  7. Remettez le tout dans la casserole et cuire à feux doux sans cesser de fouetter.
  8. Hors du feu, ajoutez la gélatine.
  9. Laissez refroidir.
  10. Montez la crème et le mascarpone en chantilly, et incorporez-la à la préparation précédente.

 

7

10

10

10

Montage à l’envers

  1. Parez votre biscuit de façon qu’il entre dans un cercle de 20cm de diamètre.
  2. Chemisez le cercle de rhodoïd.
  3. Coulez une bonne moitié de mousse citron.
  4. Démoulez et ajoutez l’insert à la fraise.
  5. Recouvrir de mousse.
  6. Pour finir, ajoutez le biscuit viennois et lissez avec une spatule.
  7. Réservez au congélateur 4 heures à une nuit.
  8. Décorez à votre goût.

 

Pour mon décors de Pâques : 

  1. Spray effet velours vert
  2. Tourbillon en chocolat avec le moule Silikomart
  3. Oeufs de Pâques en chocolat
  4. Décors en chocolat blanc réalisés avec une feuille de transfert
  5. Bonbons
  6. Fleurs en pâte d'amande réalisées avec un emporte-pièce éjecteur
  7. Fleurs comestibles

PS : Je vous mets les liens où j'ai acheté mes produits, mais vous pouvez évidemment les trouver ailleurs. J'achète beaucoup chez Alice Délice car il y a une boutique près de chez moi.

PPS : Il y a beaucoup de photos, j'espère que ça ne dérange pas. Je n'ai pas pu choisir et me résoudre à en enlever.

Bonne dégustation et Joyeuses Pâques !!!!!

Share Button

Oursons guimauve

Share Button

Hello les gourmands,

En cherchant des idées pour Pâques, je suis tombée sur les oursons guimauve de Christelle du blog Il était une fois la pâtisserie, et au passage, j'en profite pour dire que j'adore son blog. Il est très bien fait, avec de superbes recettes, et de belles photos.

Ces petits oursons m'ont fait de l'oeil. Il fallait absolument que je teste. En plus, Pâques, c'était l'occasion idéale. Je me suis donc procuré le fameux moule Scrapcooking, trouvé chez Alice Délice . Un joli retour en enfance...

J'ai opté pour la version facile et rapide de Christelle, et celle que propose Scrapcooking en achetant le moule : j'ai acheté les guimauves. Mais vous pouvez très bien les faire vous-même, c'est moins chimique. Pour cela, je vous renvois au blog de Christelle.

Ils sont également parfaits à réaliser avec les enfants, qui vont adorer j'en suis sûre.

Je les ai réalisés avec du chocolat de couverture Jivara de Valrhona. Et j'ai aussi voulu tester avec le chocolat de couverture Noisetto de Secrets de chefs, dont je suis tombée amoureuse. En parlant d'amour, pour la Saint-Valentin, ou la fête des mères, ou toutes autres occasions d'ailleurs, je testerais avec le nouveau chocolat de Barry, Ruby, naturellement rose et au bon goût de fruits rouges.

Alors que diriez-vous d'un gros câlin ?

 

  • Pour 12 oursons
  • Temps de préparation : 30 minutes
  • Temps de repos : 1 bonne heure
  • Difficultés : facile

Ingrédients

  • 170g de chocolat (lait, blanc, noir...)
  • 50g de guimauve
  1. Faites fondre le chocolat par tranche de 30 secondes au micro-onde. (Inutile de tempérer le chocolat)
  2. A l'aide d'un pinceau, recouvrez chaque empreinte, en mettant une bonne couche (sinon cela sera compliqué à démouler). Mon astuce est de mettre une demie cuillère à café dans chaque empreinte, et de l'étaler au pinceau.
  3. Réservez 5 minutes au frigo, le temps que le chocolat se cristallise.
  4. En attendant, dans un petit récipient, mettez la guimauve avec une bonne cuillère à soupe d'eau.
  5. Chauffez une 15aine de secondes pour faire fondre la guimauve. Mélangez.
  6. Remplissez à 1/3 les empreintes à l'aide d'une petite cuillère ou d'une poche à douille sans douille. (bon alors moi, j'ai été plutôt généreuse en guimauve. J'avais peur pour l'obturation (fermeture) du coup, mais ça allait.)
  7. Pour avoir testé les deux, je vous conseille la poche à douille. Il vous suffit juste de couper le bout afin de faire un petit trou. C'est beaucoup plus propre, et vous ne vous débattez pas avec la guimauve qui colle aux mains.
  8. Refermez les empreintes avec le chocolat fondu, et réservez au frigo pendant au moins une heure, voir plus. (Scrapcooking préconise 4 heures).
  9. Bonne dégustation !

 

JOYEUSES PÂQUES !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Share Button

Fritures de Pâques

Share Button

Hello les gourmands,

C'est bientôt Pâques, et je suis sûre que vous êtes tous friands de chocolats. En tout cas, moi oui !

Que diriez-vous de faire vos chocolats vous même ? Et pourquoi le faire avec vos enfants ? Ce serait l'occasion de passer un bon moment avec eux.

En plus, les fritures... rien de plus simple !!!! Même pas besoin de tempérer le chocolat, enfin sauf si vous utilisez un moule rigide. Dans ce cas, je vous le conseille fortement, sinon vous allez galérer à les démouler. Je vous donne quand même le lien concernant le tempérage du chocolat.

Cette année, j'ai voulu m'amuser un peu, et tester différentes associations. C'est vrai pourquoi faire les traditionnelles et éternelles fritures en chocolat au lait, ou noir...

J'ai donc associer : chocolat blanc/noix de coco ; chocolat au lait/riz soufflé ; chocolat noisette/pralin, chocolat rubis/framboises. Je peux vous dire que c'est une tuerie !!!!!!

Donc si vous vous n'y êtes pas encore mis, il est encore temps ! C'est facile et rapide !!!! Alors let's go !!!!

 

  • Pour 54 petites empreintes (exemple de moule)
  • Temps de préparation : 20 minutes
  • Temps de repos : 30 minutes
  • Difficultés : facile

 

  • Chocolat blanc/noix de coco
  • 200g de couverture ivoire (j'ai utilisé Ivoire de Valrhona)
  • 30g de noix de coco râpée

 

  • Chocolat au lait/riz soufflé
  • 200g de couverture lactée (Jivara de Valrhona)
  • 15g de riz soufflé

 

 

  • Chocolat rubis/framboise
  • 200g de couverture rubis de Barry

Pour info, j'ai testé les framboises congelées que j'ai ensuite mixées pour obtenir des brisures, mais ce n'est pas le top je trouve. La prochaine fois, je testerais les framboises lyophilisées. Mais je ne peux vous garantir le résultat.

 

Procédé :

  1. Faites fondre votre chocolat par tranche de 30 secondes au micro-onde. Ou alors utilisez la technique du tempérage.
  2. Ajoutez le topic et mélangez.
  3. Utilisez un moule propre et sec.
  4. Versez le chocolat dans les empreintes à l'aide d'une petite cuillère ou d'une poche munie d'une petite douille.
  5. Réservez au frigo 20 à 30 minutes.
  6. Démoulez.

Après libre à vous de rajouter ou de diminuer les quantités des "topics", voir d'en tester de nouveaux. 

 

JOYEUSES PÂQUES !!!!!!!!!!!!!!!! 

Share Button

« Coeurs à prendre » – Entremets chocolat/passion et framboise/rose

Share Button

Bonjour à tous,

Je vous ai concocté quelques douceurs remplies d'Amour. 

Pour cela, je me suis inspirée des créations de Pierre Hermé, et notamment son "coeur  plaisir sucré".

Deux  ; Deux  à prendre ; Deux  cherchant leur Valentin et leur Valentine... 

Pour LUI, un Coeur Mogador composé d'une dacquoise noisette, d'un praliné feuilleté, de feuilles de chocolat au lait, d'une ganache chocolat au lait/passion et d'une chantilly chocolat au lait.

Pour ELLE, un Coeur Framboise composé d'une dacquoise noisette, de feuilles de chocolat blanc, d'un confit framboise et d'une chantilly framboise/rose.

Du croquant, du moelleux, de l'onctueux et de la légèreté pour 2 coeurs craquants !!!!!!!!!!! 

Bien entendu, vous pouvez très bien réaliser ces petits coeurs pour la fête des mères. Je suis certaine que votre Maman sera charmée !

 

  • Pour 2 coeurs individuels 
  • Temps de préparation : 4 heures
  • Temps de cuisson : 12 minutes
  • Temps de repos : 3h à 1 nuit dans l'idéal
  • Difficultés : Intermédiaire

 

COEUR MOGADOR

Fines feuilles de chocolat au lait (à faire la veille de préférence)

  • 200g de chocolat au lait
  • 2g de beurre de cacao Mycryo
  1. Tempérez votre chocolat :
  2. Chauffez le chocolat au micro-onde par séquence de 30 secondes, et mélangez. Attention, le chocolat ne doit pas dépasser 45°C.
  3. A 33°C, ajoutez le beurre de cacao et mélangez.
  4. A 30°C, vous pouvez l’utiliser.
  5. A l’aide d’une spatule étalez le chocolat sur une feuille de transfert, puis sur une feuille guitare (ou du papier cuisson).
  6. Lorsque le chocolat commence à cristalliser, détailler un cœur sur la feuille de transfert, puis deux autres sur la feuille guitare.
  7. Réservez.

Ganache Mogador (à faire la veille de préférence)

  • 42g de purée de passion
  • 92g de chocolat au lait à 40% de cacao (Jivara de Valrhona)
  • 3g de crème entière à 30% de MG
  • 16g de beurre à température ambiante
  1. Coupez les fruits de la passion en deux, et videz-les à l'aide d'une petite cuillère. Tamisez la chair afin d'obtenir 125g de jus. (Personnellement, j'ai acheté de la purée de passion toute prête. Je peux vous dire que c'est bien plus économique. Vous pouvez en trouver sur internet. Je l'ai acheté chez Alice Délice).
  2. Hachez le chocolat, et faites-le fondre à moitié au bain-marie.
  3. Portez le jus de passion à ébullition, et versez-le en 3 fois sur le chocolat. Mélangez à la maryse.
  4. A 60°C, incorporez petit à petit le beurre coupé en morceaux.
  5. Mélangez jusqu'à ce que la ganache soit lisse.
  6. Filmez au contact et réservez au frais 4 heures, voire une nuit dans l'idéal.
  7. Puis mettez votre ganache dans une poche à douille.

Dacquoise noisette

  • 125g de blancs
  • 50g de sucre
  • 75g de sucre glace
  • 125g de poudre de noisettes
  1. Préparez vos gabarits sur une feuille de papier cuisson, à l’aide de l’emporte-pièce cœur.
  2. Tamisez le sucre glace.
  3. Montez les blancs en versant en 3 fois le sucre semoule.
  4. Ajoutez le sucre glace, puis la poudre de noisette à la meringue. Mélangez délicatement à la maryse.
  5. Mettez dans une poche munie d’une douille unie.
  6. Pochez vos 2 cœurs à l’aide des gabarits. (J'ai ajouté des framboises sur un biscuit, mais je ne vous le conseille pas. Cela détrempe trop le biscuit.)
  7. Cuire 10 minutes à 170°C.
  8. Réservez.

Croustillant praliné

  • 10g de chocolat au lait
  • 25g de praliné
  • 20g de crêpes dentelles
  1. Faites fondre le chocolat.
  2. Ajoutez le praliné, puis les crêpes dentelles émiettées.
  3. Recouvrez le biscuit sans framboise avec le croustillant.

 

Chantilly chocolat au lait

  • 100g de chocolat au lait
  • 130g de crème entière
  1. Faites fondre le chocolat.
  2. Montez la crème en chantilly.
  3. Lorsque le chocolat est à 35°C, ajoutez-le en plusieurs fois sur la chantilly et mélangez délicatement à la maryse.
  4. Placez dans une poche munie d’une douille unie.

 

Montage

  1. Placez délicatement une feuille de chocolat sur le croustillant praliné.
  2. Pochez la ganache chocolat/passion, et ajoutez la 2ème feuille de chocolat.
  3. Pochez la chantilly au chocolat.
  4. Recouvrez de la dernière feuille de chocolat (celle décorée avec la feuille de transfert).

COEUR FRAMBOISE

Fines feuilles de chocolat blanc

  • 200g de chocolat blanc
  • 2g de beurre de cacao Mycryo
  1. Tempérez votre chocolat :
  2. Chauffez le chocolat au micro-onde par séquence de 30 secondes, et mélangez. Attention, le chocolat doit être en 40 et 45°C.
  3. A 32°C, ajoutez le beurre de cacao et mélangez.
  4. A 29°C, vous pouvez l’utiliser.
  5. A l’aide d’une spatule étalez le chocolat sur une feuille de transfert, puis sur une feuille guitare (ou du papier cuisson).
  6. Lorsque le chocolat commence à cristalliser, détailler un cœur sur la feuille de transfert, puis deux autres sur la feuille guitare.
  7. Réservez.

 

Confit framboise (à faire la veille de préférence)

  • 100g de purée de framboises
  • 10g de glucose
  • ½ feuille de gélatine
  1. Réhydratez la gélatine dans de l’eau bien froide.
  2. Portez à ébullition la purée de framboise avec le glucose.
  3. Ajoutez la gélatine, et mélangez.
  4. Filmez au contact et réservez au frigo, durant 3 heures, une nuit dans l’idéal.

 

Chantilly framboise

  • 100g de crème entière
  • 100g de purée de framboises
  • 10g de sucre glace
  • 2 à 3 gouttes d’extrait de rose (attention n’en mettez pas trop)
  • ½ feuille de gélatine (1g)
  1. Réhydratez la gélatine dans de l’eau bien froide.
  2. Faites chauffer la purée de framboise et l’extrait de rose.
  3. Ajoutez la gélatine essorée et mélangez.
  4. Laissez refroidir.
  5. En attendant, montez la crème avec le sucre glace en chantilly.
  6. Lorsque la préparation est à 35°C, versez-la en plusieurs fois sur la chantilly et mélangez délicatement à la maryse.
  7. Placez dans une poche munie d’une douille unie.

 

Montage

  • Framboises entières
  1. Placez délicatement une feuille de chocolat.
  2. Tout aussi délicatement, nappez de confit framboise et ajoutez la 2ème feuille de chocolat.
  3. Pochez en alternance la chantilly et les framboises entières.
  4. Recouvrez avec la dernière feuille de chocolat (celle décorée avec la feuille de transfert).

BONNE DEGUSTATION !!!!!!!

Share Button

Bonbons de chocolat Mogador (chocolat au lait/passion)

Share Button

Hello les gourmands,

C'est bientôt la Saint-Valentin. Que diriez-vous d'offrir des chocolats à votre Valentin(e) ?

Je t'aime un peu, beaucoup, passionnément, à la folie !!! 

Ah la passion !!!!!!! Rien de tel pour déclarer son Amour à l'élu(e) de son  C'est pourquoi j'ai choisi la fameuse ganache Mogador de Pierre Hermé. (chocolat au lait/passion).

J'ai réalisé ces bonbons avec des empreintes "diamants". Mais vous pouvez très bien utiliser des "coeurs".

Bien entendu, vous pouvez offrir ces petites douceurs à n'importe quelle occasion que ce soit à Noël, pour la fête des mère, ou juste pour le plaisir...

J'ai utilisé des moules en polycarbonates achetés sur Amazon, ainsi que du chocolat de couverture Valrhona et du beurre de cacao Mycryo de chez Alice délice. 

Bien, assez papoté, maintenant place à la recette.

 

  • Pour 40 bonbons
  • Temps de préparation : 1h30 (de façon approximative)
  • Temps de repos : 1 nuit dans l'idéal
  • Difficulté : technique

 

Ganache Mogador

  • 5 fruits de la passion (125g de jus)
  •  275g de chocolat au lait à 40% de cacao (Jivara de Valrhona)
  • 8g de crème entière à 30% de MG
  • 50g de beurre à température ambiante
  1. Coupez les fruits de la passion en deux, et videz-les à l'aide d'une petite cuillère. Tamisez la chair afin d'obtenir 125g de jus. (Personnellement, j'ai acheté de la purée de passion toute prête. Je peux vous dire que c'est bien plus économique. Vous pouvez en trouver sur internet. Je l'ai acheté chez Alice Délice).
  2. Hachez le chocolat, et faites-le fondre à moitié au bain-marie.
  3. Portez le jus de passion à ébullition, et versez-le en 3 fois sur le chocolat. Mélangez à la maryse.
  4. A 60°C, incorporez petit à petit le beurre coupé en morceaux.
  5. Mélangez jusqu'à ce que la ganache soit lisse.
  6. Filmez au contact et réservez au frais 4 heures, voire une nuit dans l'idéal.
  7. Puis mettez votre ganache dans une poche à douille.

 

Nous allons ici utiliser la méthode du Mycryo. Ceux qui n'en ont pas ou qui ne souhaite pas utiliser cette méthode, je vous conseille vivement d'aller voir mes conseils sur le tempérage du chocolat. Et pour les autres aussi. 

  • Nettoyez bien votre moule avant utilisation, et séchez-le bien. Je ne le dirais jamais assez, mais le chocolat n'aime pas l'eau. 
  • Utilisez des gants, si vous avez les mains chaudes.
  • Travaillez dans une pièce fraîche. N'hésitez pas à ouvrir un peu la fenêtre, quitte à mettre un gros pull. 
  • Important : le Mycryo nécessite une pesée précise. Je vous conseille d'utilisez une balance cuillère.

Ingrédients : 

  • - 700g de couverture lactée (J'ai utilisé Jivara de Valrhona)
  • - 7g de beurre de cacao Mycryo
  1. Chauffez votre chocolat au bain-marie ou au micro-onde (par séquence de 30 secondes). Le chocolat doit atteindre 45°C.
  2. A 45°C, laissez le chocolat descendre à 35°C.
  3. A 35°C, ajoutez les 4g de beurre de cacao, et laissez fondre doucement.
  4. Attendez que le chocolat soit à 30°C, sa température d'utilisation. 
  5. Prenez une louche et remplissez les empreintes jusqu'en haut.
  6. Puis reversez le chocolat dans le récipient.
  7. Attendez un peu que le chocolat cristallise, puis "nettoyez" le moule avec un racloir. (J'utilise mon coupe pâte )
  8. Faites une deuxième couche si vous le jugez nécessaire. Perso, je préfère, mais ce n'est pas obligatoire.
  9. Prenez votre poche à douille et fourrez chaque empreinte en laissant 5mm de libre environ pour pouvoir obturer.
  10. Vérifiez que le chocolat soit toujours à la bonne température : entre 29 et 30°C. 
  11. Puis avec une cuillère, versez le chocolat sur chaque empreinte afin de refermer.
  12. Laissez cristalliser et nettoyez à nouveau votre moule.
  13. Réservez 15 minutes au frigo.
  14. Vous pouvez démouler.

2

4

3

Bonnes fêtes  !!!!!

Share Button

Cheesecake chocolat – citron – faisselle de brebis (sans cuisson)

Share Button

Hello les gourmands,

C'est mon 1er cheesecake (eh oui, il faut une 1ère fois à tout !), et je dois dire que je suis conquise. La cream cheese est hyper fondante... Je ne sais pas si c'est ma recette ou si c'est pour tout les cheesecake comme ça, ou si c'est parce que c'est sans cuisson... Mais en tout cas, j'adoooore !!!! 

Pour ce cheesecake, j'ai voulu reprendre cette association citron - praliné noisette - sésame - dont je suis tombée sous le charme, lors de la confection, et dégustation, de la bûche Sur un air du Japon d'Eric Kayser.

Et comme je participe au défi de recettes.de , j'ai voulu encore un peu me compliquer la tâche en prenant un fromage peu habituel au cheesecake, qui est en général du Philadelphia. Le thème du défi du mois de Janvier 2019 est : Le fromage en cuisine.

Pour cette recette, j'ai choisi la faisselle de brebis. Mais il a fallu que je trouve une association qui se marie bien avec. En faisant, quelques recherches, j'ai donc opté pour le chocolat.

Mon cheesecake se compose donc d'un biscuit avoine/sésame, d'une cream cheese chocolat/praliné, d'un lemon curd, et d'une chantilly pour le décor.

Biscuit

  • 170g de biscuits secs (j'ai mélangé des galettes avoine et chocolat trouvées à Grand frais, et des palets bretons)
  • 30g de sésame
  • 90g de beurre
  1. Faites torréfier le sésame environ 5 minutes à 180°C selon votre four. (Le sésame doit avoir une couleur plus foncé, mais ne doit pas être noir, hein !)
  2. Mixez les biscuits. Ou placez-les dans un sac de congélation et écrasez-les avec un rouleau à pâtisserie.
  3. Faites fondre le beurre.
  4. Mélangez le tout.
  5. Sur une plaque, déposez un cercle de 20cm de diamètre, et chemisez-le avec du Rhodoïd.
  6. Versez la préparation dans le cercle, et tassez avec le dos d'une cuillère.
  7. Réservez au frigo.

 

Cream cheese 

  • 300g de faisselle de brebis 
  • 280g de crème liquide entière à 35% de MG
  • 200g de chocolat noir
  • 60g de praliné noisette (Praliné maison)
  • 160g de sucre
  1. Faites fondre le chocolat au micro-onde par séquence de 30 secondes. Mélangez à chaque fois.
  2. Montez la crème et le sucre en chantilly.
  3. Versez le chocolat sur la chantilly, et mélangez délicatement à la maryse. Attention, le chocolat doit être à 35°C. S'il est trop froid, il va se cristalliser au contact de la crème et vous aurez des grumeaux.
  4. Ajoutez ensuite le praliné, puis la faisselle de brebis. Mélangez.
  5. Versez la préparation sur le fond biscuité. Lissez avec une spatule.
  6. Réservez environ 3 heures au congélateur.

Lemon curd (à réaliser de suite après la congélation du cheesecake)

  • 40g de jus de citron
  • 100g d'oeufs (2 oeufs)
  • 62g de sucre
  • 62g de beurre
  • 1/2 feuille de gélatine
  1. Réhydratez la gélatine dans de l'eau bien froide.
  2. Dans une casserole, faites tiédir le jus de citron, le beurre, et 32g de sucre.
  3. Blanchissez les oeufs avec le restant de sucre à l'aide d'un fouet.
  4. Une fois le beurre fondu, ajoutez la gélatine essorée.
  5. Portez le tout à ébullition.
  6. Versez la moitié du mélange au citron sur les oeufs tout en fouettant.
  7. Reversez le tout dans la casserole et faites cuire à feux doux sans cesser de fouetter. (On ne veut pas d'omelette).
  8. A la première ébullition (normalement la crème doit avoir épaissie), transvasez la crème dans un récipient.
  9. Filmez au contact, et réservez 1 à 2 heures au frigo.

Crème chantilly

  • 100g de crème fleurette
  • 10g de sucre
  1. Montez la crème bien froide et le sucre en chantilly.
  2. Réservez dans une poche munie d'une douille cannelée.

 

Décors

  • Lemon curd
  • Crème chantilly
  • Praliné
  • Citron vert
  1. Sortez votre cheesecake du congélateur et décerclez-le.
  2. Enlevez le rhodoïd et placez-le sur un plat de service.
  3. Fouettez légerement le lemon curd et versez-le dans une poche munie d'une douille unie.
  4. Pochez la chantilly et le lemon curd de façon aléatoire sur le gâteau, et faites des "boules" de tailles différentes.
  5. Ajoutez quelques touches de praliné.
  6. Zestez un citron vert.

Bonne dégustation !!!!!!

Share Button

Galettes des rois poire chocolat

Share Button

Hello les gourmands,

Nous voilà en 2019. J’espère que vous avez bien fêté. On continue les festivités la galette des rois. Alors qui sera le roi ou la reine cette année ?

Je dois dire que je suis fière de moi. D’habitude ma galette dégueule à la cuisson, mais là c’était parfait ! En plus c’était une tuerie !!!!!!!!!!!!!!  Trop, trop bonne !!!!

 

Ingrédients pour 1 galette

  • 2 rouleaux de pâte feuilletée de 230g ou 460g de pâte feuilletée maison
  • 1 boîte de poires au sirop
  • 100g de beurre pommade (texture mayonnaise)
  • 100g de sucre
  • 100g d’oeufs (2 oeufs) + 1 oeuf pour la dorure
  • 100g de poudre de noisette
  • 100g de gianduja (ou bien du chocolat noir)
  1. Mélangez le beurre pommade avec le sucre.
  2. Ajoutez les oeufs et mélangez à nouveau. Ne vous inquiétez pas si les oeufs ne s’incorporent pas bien.
  3. Ajoutez les noisettes en poudre et le gianduja fondu.
  4. Votre crème de noisette est prête.
  5. Versez-la dans un cercle  plus petit que votre disque de pâte. C’est important pour la soudure. Moi, j’ai utilisé un cercle de 20cm de diamètre.
  6. N’oubliez pas la fève !!!!
  7. Egouttez les poires au sirop et coupez les demies poires en tranches dans le sens de la largeur. Puis disposez-les en rosaces sur la crème, comme pour la tarte Bourdaloue. (Ou sinon, autre option, coupez les poires en dés et incorporez les directement dans la crème de noisettes.)
  8. Réservez au congélateur pendant 2 heures environ.
  9. Pour les courageux, abaissez votre pâte à 2mm d’épaisseur environ. Puis avec un cercle de 24cm de diamètre, découpez vos disques.
  10. Placez un disque de pâte feuilletée sur une plaque munie de papier sulfurisé, en le retournant. (Le dessous d’une abaisse est plus lisse et plus parfait que le dessus.)
  11. Décercler votre crème noisette/poires.
  12. Avec un pinceau humidifiez le pourtour du disque. Vous pouvez vous aider avec le cercle de 20cm, en laissant une légère empreinte. Attention de ne pas découper la pâte.
  13. Déposez votre insert crème noisette/poire.
  14. Fermez avec votre 2ème disque en le retournant également.
  15. Appuyez sur les bords pour sceller la pâte. Puis chiquetez avec un couteau.
  16. Dorez avec un mélange oeuf/sel.
  17. Réservez 12 à 24h au frigo pour obtenir une galette parfaitement ronde. Mais cela n’est pas obligatoire. Si vous êtes pressés, une heure au frigo suffira.
  18. Dorez à nouveau.
  19. Réalisez le décors avec le dos d’un couteau. Et faites des cheminées pour laisser passer l’air, et évitez que votre galette explose.
  20. Enfournez 40 minutes à 180°C.
  21. A la sortie du four, badigeonnez la galette d’un sirop 30B : Portez 90g d’eau avec 100g de sucre à ébullition et cela jusqu’à ce que le sucre soit fondu. Vous pouvez utiliser ce sirop froid sans problème. Il se conserve quelques jours au frigo.

 

Beurre pommade mélangé avec le sucre

Crème de noisette dressée en escargot + fève

Insert après congélation

Crème de noisette

Mise en place des poires

Finition de la galette avec la cuisson

Astuces de chef 

  • Cédric Grolet congèle son insert, cela évite que ça coule de partout lors de la soudure.
  • Le chef Dupont conseille de réserver la galette 24h au frigo pour qu’elle soit plus ronde, et ne se déforme pas à la cuisson.
  • Selon Pierre Hermé, il ne faut pas trop appuyer sur la soudure pour que la pâte feuilletée soit plus développée. Mais pas facile de trouver la juste mesure. Avec tous mes déboires de galettes lol, je préfère bien souder. 
  • Le dessous d’une abaisse est toujours plus lisse que le dessus.

 

Share Button

Royal ou trianon au chocolat

[printfriendly]
Share Button

Hello les gourmands,

J’ai réalisé cet entremet il y a quelques mois déjà pour l’anniversaire de ma tante. Vous allez me dire, pourquoi la recette n’est pas déjà sur le blog ? Tout simplement parce que j’ai raté mon glaçage miroir qui a des coulures. C’est très moche… Sans parler de mon écriture au cornet. Ah ce cornet, je l’ai maudit durant toute ma formation… Et puis mes photos ne sont pas top non plus !

Mais comme on dit, il n’y a que les idiots qui ne changent pas d’avis…  Et puis, il était tout de même délicieusement gourmand. Je n’ai eu que des compliments. Même si ce sont des membres de ma famille et qu’ils ne sont pas très objectifs… 

Mon oncle m’avait commandé un entremet tout chocolat. Le Royal s’y prêtait à merveille !!!! J’ai réalisé la recette Cap qui est très bien. Pour la déco, je ne voulais pas de pâte à sucre. Je n’aime pas trop ça. Mais, je voulais tout de même quelque chose de girly.  Après de longues heures de réflexions, je me suis souvenue qu’une de mes collègues de formation avait réalisé une fleur avec une ganache au chocolat… Et il se trouvait justement que j’avais acheté (je ne sais même plus quand) un coffret de douilles à décors avec le support à fleurs fourni avec… C’était parfait ! Je ne l’avais jamais utilisé et c’était l’occasion. Je ne suis pas encore une experte, mais je les trouve pas mal mes fleurs. Oh moins quelque chose que j’aime sur ce Royal. 

Si j’ai décidé de déterrer les vieux dossiers  c’est que je participe au calendrier de l’Avent gourmand du site Recettes.de. Et en ce jour de 31 décembre, on fête les anniversaires avec mes coéquipières Sandstyle du blog Les délices de Sandstyle, Emilie du blog Emilie Sweetness, et Emeline du blog Aussi délicieux qu’un gâteau.

 

  • Temps de préparation : 2 heures
  • Temps de repos : 5 heures minimum
  • Temps de cuisson  : 12 minutes à 180°C
  • Difficultés : intermédiaire

 

Glaçage miroir (A faire la veille)

  • 6 feuilles de gélatine
  • 100g d’eau
  • 170g de sucre
  • 75g de cacao en poudre non sucré
  • 90g de crème entière
  1. Faites ramollir la gélatine dans de l’eau bien froide.
  2. Dans une casserole, mélangez l’eau, le sucre, le cacao, et la crème.
  3. Faites bouillir 1 minute environ.
  4. Ajoutez la gélatine essorée.
  5. Réservez 1 nuit au frigo.

Dacquoise noisette

  • 125g de blancs
  • 50g de sucre semoule
  • 75g de sucre glace
  • 125g de poudre de noisettes
  1. Préparez vos gabarits : sur une feuille de papier cuisson, tracez 2 cercles de 18cm de diamètre.
  2. Fouettez les blancs jusqu’à ce qu’ils deviennent mousseux puis versez le sucre semoule en pluie. La meringue doit être lisse et brillante. Et un bec d’oiseau doit se former lorsque vous soulevez le fouet.
  3. Incorporez ensuite délicatement le sucre glace tamisé et la poudre de noisettes. Mélangez à la maryse. Attention à ce qu’il ne reste pas de poudres au fond.
  4. Mettez en poche munie d’une douille unie, et pochez vos deux cercles en escargot.
  5. Cuire 12 minutes environ à 180°C.
  6. Après refroidissement, parez vos disques de biscuit.
  7. Placez un cercle à entremet de 20cm de diamètre sur une plaque munie de papier cuisson. Et chemisez-le avec du rhodoïd.
  8. Déposez un 1er disque de biscuit.

Meringue – bec d’oiseau sur le fouet

Dressage en escargot

Ajout des poudre

Après cuisson

Croustillant praliné

  • 40g de couverture lactée
  • 136g de praliné
  • 80g de crêpes dentelles émiettées
  1. Faites fondre le chocolat.
  2. Ajoutez le praliné et les crêpes dentelles. Mélangez.
  3. Etalez le croustillant sur le 1er biscuit.

Mousse au chocolat pâte à bombe

  • 300g de couverture noire
  • 300g de crème entière
  • 100g d’oeufs
  • 50g d’eau
  • 150g de sucre
  1.  Faîtes fondre le chocolat au bain-marie.
  2. Réalisation de la pâte à bombe : Mettez vos oeufs dans le bol du robot et fouettez doucement. Chauffez l’eau et le sucre à 121°C. Versez le sirop en filet sur les oeufs et laissez tourner à vitesse rapide jusqu’à refroidissement.
  3. Versez le chocolat dans la pâte à bombe. Mélangez à la maryse.
  4. Fouettez la crème, et ajoutez-la en 2 fois dans le mélange au chocolat.
  5. Mettez la mousse dans une poche sans douille.

Montage

  1. Pochez 1/3 de la mousse sur le biscuit/croustillant.
  2. Ajoutez le 2ème biscuit.
  3. Finir avec la mousse, et lissez.
  4. Réservez au congélateur.

Finition

  1. Décerclez votre entremet.
  2. Placez le sur une grille posée sur un plat assez grand pour récupérer l’excédent de glaçage.
  3. Réchauffez le glaçage à 35°C.
  4. Glacez votre entremet.
  5. Puis posez-le sur un plat/semelle à gâteau.

Décor : fleurs en chocolat

  1. Portez la crème à ébullition, et la verser en 3 fois sur le chocolat.
  2. Divisez la ganache et ajoutez une pointe de colorant de votre choix.
  3. Technique pour les fleurs ici

 

 

Share Button

Bûche Forêt Noire selon Laurent Duchêne

Share Button

Pour ma 1ère bûche 2018, j’ai craqué pour la bûche Forêt Noire. Eh oui, je ne suis pas Alsacienne pour rien. 

Il s’agit d’une recette de Laurent Duchêne, trouvé sur le blog Délices et partages. Je dois dire que j’ai adoré la présentation de la bûche.

Par contre, j’ai légèrement changé la recette. Je voulais plus de fruits pour enlever le côté sucré du chocolat. Or dans sa recette, Laurent Duchêne badigeonnait simplement la gelée sur le biscuit (une fine couche donc). J’ai trouvé la recette de l’insert à la cerise sur le fabuleux blog de Christelle Il était une fois la pâtisserie. Encore merci pour ces belles recettes.

Pour le montage de cette bûche, il est important de voir apparaître les différentes couches, c’est pourquoi je vous conseille d’utiliser une gouttière à bûche rectangulaire. LD l’a réalisée dans un cadre.

Sinon, la réalisation du biscuit est un peu longue (bcp de préparations), mais ça vaut la peine. Ce biscuit est vraiment excellent, super fondant. D’ailleurs lorsqu’on le réalise, on dirait une mousse au chocolat. 

Retrouvez également toutes mes recettes de Noël !!!!!

Voili voilou vous savez tout. Bon, il est temps de se mettre à bûcher vous ne croyez pas ? La bûche ne va pas se faire toute seule… 

 

  • Pour 1 bûche de 30cm
  • Temps de préparation : 3h30
  • Temps de repos : 12 heures
  • Temps de cuisson : 15 minutes
  • Difficultés : intermédiaire

 

Biscuit fondant au chocolat

  • 50g de chocolat noir à 64%
  • 70g de sucre glace
  • 100g de beurre pommade
  • 200g de jaunes d’oeufs
  • 30g de farine
  • 10g de cacao en poudre non sucré
  • 160g de blancs d’oeufs
  • 60g de sucre
  1. Faites fondre le chocolat.
  2. Dans le bol de votre robot, fouettez ensemble le beurre pommade (texture d’une mayonnaise), le sucre glace et le chocolat fondu.
  3. Ajoutez les jaunes petit à petit.
  4. Réservez dans un cul de poule et lavez le bol de votre robot ainsi que le fouet.
  5. Montez les blancs avec le sucre.
  6. Incorporez la meringue délicatement au mélange précédent à l’aide d’une maryse.
  7. Tamisez la farine et le cacao et ajoutez-les à la préparation. Soulevez bien la maryse de bas en haut pour éviter qu’il ne reste de poudres au fond, et que tout soit bien incorporé.
  8. Etalez la pâte sur une plaque de 30x40cm munie de papier cuisson. Egalisez avec une spatule coudée.
  9. Enfournez 15 minutes à 180°C.

2

3

6

8

2

5

7

9

Gelée de cerises

  • 250g de cerises dénoyautées (1)
  • 80g de sucre
  • 3 feuilles de gélatine
  • 100g de cerises dénoyautées (2)
  1. Réhydratez la gélatine dans de l’eau froide.
  2. Mixez les cerises (1). Réservez un peu de jus.
  3. Chauffez la purée de cerises avec le sucre.
  4. Ajoutez la gélatine essorée.
  5. Coulez dans un moule à insert rectangulaire, ou alors comme moi, coulez directement dans le moule à bûche.
  6. Parsemez de cerises entières (2)
  7. Réservez au congélateur.

Mousse au chocolat

  • 65g de crème entière (1)
  • 30g de sucre
  • 50g de jaunes d’oeufs
  • 155g de chocolat noir à 64%
  • 255g de crème entière (2)
  1. Faites fondre à moitié le chocolat.
  2. Chauffez la crème (1) avec 10g de sucre.
  3. Fouettez les jaunes avec le restant de sucre.
  4. Versez un peu de crème dans les jaunes tout en fouettant.
  5. Reversez le tout dans la casserole et cuire à 85°C en continuant à mélanger.
  6. Versez sur le chocolat et mélangez à la maryse.
  7. Montez la crème (2) en chantilly.
  8. Incorporez-la délicatement au mélange précédent descendu à 35°C.

3

5

6

8

5

6

7

8

Montage

  1. Détaillez deux rectangles de la taille de votre moule à bûche. (gouttière à bûche rectangulaire)
  2. Imbibez vos biscuits avec le jus de cerises réservé précédemment. Vous pouvez y ajouter un peu de Kirsch si vous le souhaitez.
  3. Démoulez votre insert. Si vous avez utilisez le même moule que pour la bûche, lavez-le.
  4. Mettez la mousse au chocolat dans une poche sans douille.
  5. Pochez un peu de mousse au fond du moule.
  6. Déposez un rectangle de biscuit sur la mousse.
  7. Ajoutez ensuite l’insert, puis complétez avec la mousse.
  8. Puis placez le 2ème rectangle de biscuit.
  9. Réservez 12 heures au congélateur.

Crème chantilly

  • 200g de crème entière
  • 20g de sucre
  • 1 cs de d’extrait de vanille liquide.
  1. Montez le tout en chantilly.
  2. Réservez dans une poche munie d’une douille Saint-Honoré.

 

Décors en chocolat

  • 200g de chocolat noir
  • Feuille de transfert
  1. Tempérez le chocolat.
  2. Coulez-le sur la feuille de transfert et égalisez avec une spatule.
  3. Attendre qu’il cristallise légèrement (pas de traces sur les doigts au toucher.).
  4. Puis, à l’aide du gabarit, découpez le chocolat. Et avec un petit emporte-pièce rond, et une douille, détaillez des cercles.
  5. Laissez cristalliser.

 

Finitions

  • Crème chantilly
  • Décors en chocolat
  • Quelques cerises
  1. Démoulez votre bûche.

Share Button