Tarte graphique à la rhubarbe

Share Button

Hello les gourmands,

Qui dit été, dit rhubarbe !!!!!

Je voulais absolument tester THE fameuse tendance des tartes graphiques (ou géométriques), qu'on voit fleurir partout sur les réseaux sociaux. Les photos sont justes sublimes et on a qu'une envie : s'y mettre aussi, et s'amuser comme des enfants !

Jouer avec les couleurs, avec les formes : en tronçons, en biseaux, en triangles... Faire de la géométrie, de la symétrie, de la mosaïque... Créer des motifs en 3D. Faire du tricot en laçant des "lambeaux" de rhubarbe... Bref, il y en a pour tous les goûts...

Le plus important, pour avoir un visuel digne de ce nom, c'est de ne surtout pas éplucher la rhubarbe, et d'avoir des tiges de même épaisseur. L'essentiel est de conserver toutes les nuances de la rhubarbe !

Il suffit simplement d'avoir un brin de patience, et vous épaterez vos invités !!!!!

Ma tarte à la rhubarbe se compose d'une pâte brisée au bon goût de noisette (recette d'Eddie Benghanem tirée du livre Le Grand cours de Pâtisserie), et d'une compote fraise rhubarbe. Alors vous verrez sur mes photos, que la quantité de compote est plutôt ridicule... Je me suis retrouvée en panne de rhubarbe. Je ne pensais pas en avoir besoin d'autant pour le décor. Mais rassurez-vous, j'ai rectifié sur la recette.

Alors let's go !

 

  • Pour une tarte de 30cm de diamètre (eh oui c'est pour les grands gourmands !!!)
  • Temps de préparation : 3 heures
  • Temps de repos : 1 heure
  • Temps de cuisson : 1 heure
  • Difficulté : intermédiaire

La rhubarbe (la veille)

  • 1kg de rhubarbe de même épaisseur
  • 150g de sucre
  1. Coupez 1kg de rhubarbe (sans l’éplucher) en tronçons de 5cm. Il est très important d’avoir des tronçons de même taille et un peu près de même épaisseur.
  2. Lavez la rhubarbe et laissez égoutter dans une passoire.
  3. Ajoutez le sucre et mélangez bien afin que tout le sucre s’imprègne.
  4. Laissez dégorger une nuit dans l’idéal. Si vous être pressé, 30 minutes suffiront.

 

Pâte brisée à la noisette (Eddie Benghanem)

  • 400g de farine
  • 3g de sel
  • 255g de beurre pommade (Il doit avoir la consistance d’une mayonnaise.)
  • 30g de jaune
  • 110g de poudre de noisette
  • 80g de lait
  1. Mélangez le lait avec le sel.
  2. Avec la feuille de votre robot, mélangez ensemble la farine, la poudre de noisette, le beurre pommade et l’œuf. On doit ainsi obtenir une pâte sablée.
  3. Ajoutez le lait salé, et faites tourner encore un peu votre robot.
  4. Fraser avec la pomme de votre main (afin d’être sûr que tout soit bien incorporé.).
  5. Formez une boule et filmez avec du film alimentaire.
  6. Réservez 1 heure au frigo.
  7. Vous pouvez très bien la réaliser la veille.

 

Compote fraise/rhubarbe

  • 800g de rhubarbe
  • 200g de fraises
  • 100g de sucre
  • 50g de beurre
  • 1 gousse de vanille
  • 1cc de cannelle
  1. Epluchez et lavez la rhubarbe.
  2. Coupez-la en tronçons de 2cm.
  3. Lavez, équeutez et coupez les fraises.
  4. Dans une casserole, faites fondre le beurre sur feu doux.
  5. Ajoutez la rhubarbe, la fraise, le sucre, et les graines de vanille et la cannelle.
  6. Laissez mijoter 30 minutes à couvert. Les fruits doivent être bien ramollis.
  7. Mixez et chinoisez.
  8. Réservez.

Un peu de géométrie...

Comme je l’ai précisé plus haut, pour avoir un beau visuel, il est important d’avoir des tiges de rhubarbe de même épaisseur, des tronçons de même taille, triés par couleur. Dans ce genre de tarte, la couleur a toute son importance. C’est pourquoi, on n’épluche pas la rhubarbe.

Donc, une fois vos tronçons coupés et triés, réalisez votre motif à l’avance sur votre plan de travail (ne faites pas comme moi, dans le moule… Sinon vous serez bien embêtés… Ah moins que vous n’ayiez deux moules à tarte identiques.).

Une astuce serait de tracer un cercle de la taille de votre moule sur du papier cuisson, que vous retournez ensuite (on ne veut pas manger de stylo), et que vous remplissez selon le motif choisi. J’ai fait au plus simple pour une première. En surfant sur la toile, vous trouverez de nombreux motifs, de nombreuses tartes, aussi belles, les unes que les autres.

Cependant, si vous choisissez la simplicité comme moi, il suffit de faire des « carrés » en décalé, en alternant la couleur, et le sens des tronçons.

Il faut de la patience, mais ça en vaut la chandelle ! Vous épaterez à coup sûr vos convives !!!!!

 

Montage

  1. Préchauffez le four à 170°C.
  2. Foncez un moule ou cercle à tarte de 30cm de diamètre.
  3. Piquez le fond de tarte avec une fourchette.
  4. Chemisez-le de papier cuisson, et recouvrez de billes de cuisson ou légumes secs.
  5. Cuire à blanc 10 minutes.
  6. Retirez le papier cuisson et les billes de cuisson, puis enfournez à nouveau pour 10 minutes environ afin que la pâte soit dorée de façon uniforme.
  7. Augmentez la température du four à 180°C.
  8. Une fois la tarte sortie du four, garnissez-la de compote.
  9. Puis placez vos tronçons de rhubarbes selon votre motif.
  10. Saupoudrez de sucre vanillé.
  11. Cuire 30 minutes à 180°C.

Bonne dégustation !!!!!!!!!

Share Button

Tarte à la rhubarbe meringuée

Share Button

Hello les gourmands,

Qui dit été, dit rhubarbe !!!!!

Je vous propose ici une version simple mais gourmande de tarte à la rhubarbe.

Une tarte à la rhubarbe meringuée composée d'une pâte brisée au bon goût de noisette (recette d'Eddie Benghanem tirée du livre Le Grand cours de Pâtisserie), d'un flan à la rhubarbe, et d'une meringue française craquante  que j'ai emprunté à Maxime du blog Empreinte sucrée.  J'aime bien cette recette car la meringue est peu sucrée. C'est un parfait équilibre entre le sucre et l'acidité.

 

  • Pour une tarte de 30cm de diamètre (eh oui c'est pour les grands gourmands !!!)
  • Temps de préparation : 1h30
  • Temps de repos : 1 heure
  • Temps de cuisson : 1 heure 
  • Difficulté : facile

La rhubarbe

  • 1kg de rhubarbe
  • 40g de sucre
  1. Epluchez la rhubarbe et coupez-la en tronçons de 2cm environ.
  2. Lavez la rhubarbe et laissez-la égoutter dans une passoire.
  3. Ajoutez le sucre et mélangez bien afin que tout le sucre s’imprègne.
  4. Laissez dégorger 30 minutes au minimum. (J’ai laissé 1 heure.)

 

Pâte brisée à la noisette (Eddie Benghanem)

  • 400g de farine
  • 3g de sel
  • 255g de beurre pommade (Il doit avoir la consistance d’une mayonnaise.)
  • 30g de jaune
  • 110g de poudre de noisette
  • 80g de lait
  1. Mélangez le lait avec le sel.
  2. Avec la feuille de votre robot, mélangez ensemble la farine, la poudre de noisette, le beurre pommade et l’œuf. On doit ainsi obtenir une pâte sablée.
  3. Ajoutez le lait salé, et faites tourner encore un peu votre robot.
  4. Fraser avec la pomme de votre main (afin d’être sûr que tout soit bien incorporé.).
  5. Formez une boule et filmez avec du film alimentaire.
  6. Réservez 1 heure au frigo.
  7. Vous pouvez très bien la réaliser la veille.

 

Flan

  • 200g de lait
  • 200g de crème liquide à 30% de MG
  • 3 œufs
  • 100g de sucre
  • 1cs de vanille liquide
  • Cannelle
  1. Fouettez les œufs avec le sucre.
  2. Ajoutez le reste des ingrédients et mélangez.
  3. Réservez.

Montage

  • 1 pâte brisée
  • 1 appareil à flan
  • La rhubarbe dégorgée
  • 30g de poudre de noisettes
  • 2 sachets de sucre vanillé (facultatif)
  1. Préchauffez le four à 170°C.
  2. Foncez un moule ou cercle à tarte de 30cm de diamètre.
  3. Piquez le fond de tarte avec une fourchette.
  4. Chemisez-le de papier cuisson, et recouvrez de billes de cuisson ou légumes secs.
  5. Cuire à blanc 10 minutes.
  6. Retirez le papier cuisson et les billes de cuisson, puis enfournez à nouveau pour 10 minutes environ afin que la pâte soit dorée de façon uniforme.
  7. Une fois la tarte sortie du four, versez la poudre de noisette sur une plaque allant au four, et torréfiez 10 minutes environ. (Cela renforce l’arôme de la noisette.)
  8. Augmentez la température du four à 180°C.
  9. Saupoudrez le fond de tarte de poudre de noisette torréfiée.
  10. Garnissez avec la rhubarbe, et versez le flan.
  11. Saupoudrez de sucre vanillé.
  12. Cuire 30 minutes à 180°C.

Meringue française (Recette de Maxime du blog Empreinte Sucrée)

  • 5 blancs d’œufs
  • 280g de sucre
  1. Montez les blancs avec le fouet de votre robot.
  2. Versez le sucre en trois fois, en attendant à chaque fois que le sucre soit bien incorporé. La meringue doit être lisse, brillante, et former un bec d’oiseau en soulevant le fouet.
  3. Placez la meringue dans une poche à douille munie de la douille de votre choix. (J’ai utilisé une douille cannelée et j’ai fait des « vagues »).
  4. Au bout de 30 minutes, sortez votre tarte du four, et baissez le four à 150°C.
  5. Pochez la meringue. Ce n’est pas grave si la tarte est chaude, par contre il ne faut pas non plus mettre des heures au risque de voir la meringue s’affaisser.
  6. Enfournez à nouveau la tarte meringuée, mais cette fois à 150°C.
  7. A la sortie du four, la meringue doit être croquante à l’extérieur, mais fondante à l’intérieur.
  8. Pour lui donner un peu de couleur, vous pouvez passer un coup de chalumeau sur la meringue. Cela reste facultatif.

 

Bonne dégustation !!!!!!!!!

Share Button

Sorbet cerise (avec sorbetière)

Share Button

Hello les gourmands,

Un moment que je n'ai rien publié et je m'en excuse. Il faut dire que la canicule ne m'a pas donné envie de pâtisser... Enfin à part la glace !!!!!

Maintenant qu'il fait moins chaud, je vais essayer de rattraper mon retard dans la publication des recettes.

Aujourd'hui, je vous présente le sorbet à la cerise , recette tirée du livre Glaces Glazed. J'y ai juste mis mon grain de sel en ajoutant un peu de cannelle.

Bises et à très vite pour de nouvelles aventures gourmandes (et glacées).

 

  • Pour 1 Litre de glace
  • Temps de préparation : 1h30
  • Difficultés : facile
  • Appareil nécessaire : sorbetière

 

Ingrédients 

  • 580g de cerises
  • 1/2 citron vert
  • 50g de cassis
  • 200g de sucre
  • 4g de stabilisateur pour glace + 10g de sucre
  • 10g d'extrait de vanille
  • 1 cc de cannelle (facultatif)

La veille

  1. Lavez et dénoyautez les cerises.
  2. Pressez le demi citron.
  3. Mixez les cerises avec le cassis, le jus de citron, la vanille et la cannelle.
  4. Mélangez le stabilisateur avec 10g de sucre.
  5. Incorporez-le à la purée.
  6. Chinoisez, et laissez prendre 15 minutes.
  7. Versez la purée de cerises dans une casserole.
  8. Ajoutez le sucre et portez à ébullition.
  9. Faites refroidir le plus rapidement possible en déposant la casserole sur un lit de glaçons.
  10. Réservez au frigo pour la nuit.

Le lendemain, turbinez la préparation suivant les indications de votre sorbetière.

Share Button

Crème glacée à la cannelle (avec sorbetière)

Share Button

Hello les gourmands,

Je ne sais pas vous, mais moi j'adooore la glace à la cannelle. Je crois bien que c'est ma glace fétiche... (même si tous les parfums me vont hein ! ).

Et vous vous aimé ? Si oui, dépêchez-vous de réaliser cette merveilleuse recette onctueuse à souhait ! Elle est tirée du livre Glaces, sorbets, et desserts glacés.

PS : Je m'excuse pour les photos. Cela ressemble plus à une soupe qu'à de la glace mais bon... c'est que ça fond vite !!! Au moins, mes photos sont naturelles.

 

  • Pour 1 Litre de glace
  • Temps de préparation : 1 heure
  • Difficultés : facile
  • Appareil nécessaire : sorbetière

 

Ingrédients 

  • 1L de lait
  • 160g de jaunes d'oeufs (8 oeufs)
  • 120g de sucre
  • 3g de stabilisateur pour glace
  • 2cc de cannelle

La veille : réalisez la crème anglaise

  1. Mélangez le stabilisateur avec 60g de sucre.
  2. Incorporez-le dans le lait froid, et faites prendre 15 minutes.
  3. Portez le lait à ébullition.
  4. Fouettez les jaunes avec le sucre restant et la cannelle.
  5. Une fois le lait à ébullition, versez un filet sur les jaunes tout en fouettant pour éviter de faire une omelette.
  6. Remettez le tout sur le feu doux, tout en faisant un 8 avec une maryse ou spatule. C'est ce qu'on appelle vanner. Cela évite à la crème d'accrocher au fond de la casserole et de brûler.
  7. Faites une cuisson à la nappe : réalisez un trait sur la maryse avec votre doigt. Si celui-ci reste, c'est que la crème est cuite. Autre option : le thermomètre : température entre 82 et 85°C.
  8. Réservez au frigo jusqu'à complet refroidissement.

Le lendemain, turbinez la préparation suivant les indications de votre sorbetière.

Share Button

Etoiles à la cannelle ou Zimmetsterne (bredele)

Share Button

En Alsace, la tradition est que pendant la période de l’Avent, on confectionne des biscuits appelés bredele (Bas-rhin) ou bredala (Haut-rhin).

Il en existe de toutes sortes… Certains sont même revisités. Les traditionnels sont évidemment les butterbredele, les schwowebredele, les anisbredele, les kipferle, les spritzbredele, les zimmetsterne…

Les recettes viennent du livre de Suzanne Roth.

Avec cette recette, je participe au calendrier de l’Avent gourmand de Recettes.de. Le thème pour ce 21 décembre 2018 est « Plaisirs d’offrir« . Je participe avec Catalina Le blog de Cata , avec Christine du blog Secrets de cuisine, et avec Sophie du blog La tendresse en cuisine.

Retrouvez toutes mes recettes de fête ici : Noël

Bises les gourmands 

[bws_pdfprint display= »pdf,print »]
  • Temps de préparation : 30 minutes
  • Temps de cuisson : 5 minutes à 240°C

 

Ingrédients 

  • 500g de sucre glace
  • 4 blancs d’oeugs (120g environs)
  • 550g de poudre d’amandes
  • 30g de cannelle
  • 2cs de citron (ou Kirsch)
  1. Battez les blancs jusqu’à ce qu’ils deviennent mousseux.
  2. Incorporez le sucre petit à petit. tout en continuant de battre. La meringue doit être lisse et brillante et doit former un bec d’oiseau lorsqu’on soulève le fouet.
  3. Ajoutez la poudre d’amandes, la cannelle, le jus de citron. Et formez une boule de pâte homogène. Le mieux est d’y aller avec vos mains.
  4. Saupoudrez votre plan de travail de sucre semoule et abaissez la pâte à 1cm d’épaisseur. Le sucre évite à la pâte de coller. Dans cette recette, il remplace la farine.
  5. Découpez des étoiles avec un emporte-pièce. Trempez-le régulièrement dans de l’eau froide afin d’évitez qu’il ne colle.
  6. Laissez séchez vos étoiles à température amiante pendant 12h. L’idéal est de les faire le soir et de laisser sécher la nuit.
  7. Cuire 5 minutes à 240°C.

 

Finition : sucre glace, jus de citron

Une fois vos biscuits refroidis, glacez-les avec le mélange sucre glace/jus de citron.

BONNES FÊTES !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Share Button

Schwowebredele (biscuits aux épices)

Share Button

En Alsace, la tradition est que pendant la période de l’Avent, on confectionne des biscuits appelés bredele (Bas-rhin) ou bredala (Haut-rhin).

Il en existe de toutes sortes… Certains sont même revisités. Les traditionnels sont évidemment les butterbredele, les schwowebredele, les anisbredele, les kipferle, les spritzbredele, les zimmetsterne…

Les recettes viennent du livre de Suzanne Roth.

Retrouvez toutes mes recettes de fête ici : Noël

[bws_pdfprint display= »pdf,print »]
  • Temps de préparation : 30 minutes
  • Temps de repos : 1 nuit
  • Temps de cuisson : 12 minutes à 180°C

 

Ingrédients (à faire la veille)

  • 500g de farine
  • 270g de beurre tempéré
  • 250g de sucre
  • 2 oeufs (+1 pour la dorure)
  • 150g de noisettes en poudre
  • 10g de cannelle
  • 10g de 4 épices
  • 1 pincée de sel
  • Zestes d’un citron
  1. Sablez le beurre mou et la farine avec le crochet du robots, ou vos petites mains.
  2. Ajoutez le reste des ingrédients.
  3. Travaillez la pâte jusqu’à obtenir un mélange homogène.
  4. Enveloppez la pâte dans du film alimentaire, et réservez-la au frigo durant une nuit.
  5. Le lendemain, sortez la pâte 1/2 heure avant.
  6. Abaissez-la à 4mm d’épaisseur environ, et détaillez des formes à l’aide d’emportes-pièces.
  7. Dorez avec un oeuf battu et laissez sécher.
  8. Dorez une nouvelle fois.
  9. Enfournez 12 minutes environ à 180°C.

Glaçage royal (facultatif)

  • 1 blanc d’oeuf
  • 100g de sucre glace
  • Quelques gouttes de jus de citron en fonction de la texture que vous souhaitez
  • Colorants alimentaires
  • Décors en sucre, vermicelles en chocolat, bonbons…
  1. Mélangez ensemble le blanc, le sucre glace et le jus de citron.
  2. Ajoutez du colorant si vous le souhaitez.
  3. Pour décorez vos biscuits, vous pouvez utilisez une poche à douille munie d’une douille à décors Wilton ou bien utiliser des ustensiles pour pâte à sucre (ça marche assez bien), un cure-dent…
  4. Il vous faudra surtout de la patience et de l’imagination, mais ça vaut la peine. 

JOYEUSES FÊTES !!!!!!!!!!!!!!!

Share Button

Boules de neige (bredele)

Share Button

En Alsace, la tradition est que pendant la période de l’Avent, on confectionne des biscuits appelés bredele (Bas-rhin) ou bredala (Haut-rhin).

Il en existe de toutes sortes… Certains sont même revisités. Les traditionnels sont évidemment les butterbredele, les schwowebredele, les anisbredele, les kipferle, les spritzbredele, les zimmetsterne…

Les recettes viennent du livre de Suzanne Roth.

Retrouvez toutes mes recettes de fête ici : Noël

[bws_pdfprint display= »pdf,print »]
  • Temps de préparation : 20 minutes
  • Temps de repos : 3 ou 4 heures
  • Temps de cuisson : 20 minutes à 140°C

 

Ingrédients

  • 2 oeufs 
  • 200g de sucre
  • 125g de pépites de chocolat
  • 250g d’amandes en poudre
  • 1 cc de 4 épices ou de cannelle
  • 4 cs de farine
  • Sucre glace
  1. Battre les oeufs avec le sucre en un mélange mousseux.
  2. Incorporez le reste des ingrédients et mélangez afin d’obtenir une pâte homogène et souple.
  3. Formez des boules de la taille d’une noix (environ 15g).
  4. Roulez-les dans le sucre glace et posez-les sur une plaque.
  5. Laissez-les sécher 3 ou 4 heures.
  6. Cuire 20 minutes à 140°C.  Les boules doivent se fendre et être encore molles à la sortie du four.

JOYEUSES FÊTES !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Share Button

Langhopf : brioche traditionnelle alsacienne

Share Button

Hello les gourmands,

Aujourd’hui, je vous présente la recette du Langhopf, brioche traditionnelle alsacienne. Le langhopf est un cousin méconnu du Kouglof. Je trouve cela bien dommage car il est bien meilleur.

Cette brioche est composée d’amandes, de noix, de noisettes, de fruits secs et d’épices. Elle est ensuite badigeonnée d’un mélange beurre/sucre/cannelle pour encore plus de gourmandise. Le langhopf est façonné dans un moule allongé en terre cuite, fabriqué à l’origine par le pâtissier colmarien Jean Deutschmann. Il est aujourd’hui fabriqué par la poterie Henri Siegfried à Soufflenheim en Alsace. (Source : bredele-alsace ).

J’ai découvert le langhopf lors de ma formation au Greta. Et je détiens cette précieuse recette de mon formateur.

N’ayant pas de moule à Langhopf (il faudrait vraiment que je m’en procure un), j’ai réalisé cette délicieuse brioche dans un moule à kouglof.

 

[bws_pdfprint display= »pdf,print »]
  • Temps de préparation : 30 minutes
  • Temps de repos : 2 heures
  • Temps de cuisson : 45 minutes
  • Difficultés : facile
  • Matériel nécessaire : un moule à langhopf ou kouglof

 

Ingrédients 

  • 500g de farine
  • 10g de sel
  • 15g de sucre
  • 40g de glucose (facultatif : il permet simplement d’améliorer la conservation, et donc le moelleux.)
  • 25g de levure fraîche
  • +/- 150g de lait tempéré
  • 2 oeufs
  • 150g de beurre
  • 25g de kirsch (facultatif)
  • 25g de rhum (facultatif)
  • 2 cc de cannelle
  • 1 pincée de gingembre moulu
  • 1 cc de badiane en poudre
  • 100g de raisins secs (je n’en ai pas mis car je n’aime pas ça, du coup j’ai mis plus d’amandes et noisettes.)
  • 25g d’amandes hachées
  • 25g de noisettes hachées
  • 50g de noix hachées
  • 50g de pruneaux haché (remplacé par de l’orange confite)
  1. Mettez dans le bol de votre robot : la levure émiettée, la farine, le sucre, le glucose, les oeufs et le sel.
  2. Pétrir 5 minutes en 1ère vitesse.
  3. Ajoutez le lait à la fin, afin d’ajuster la consistance.
  4. Pétrir en 2ème vitesse pendant 7 minutes et ajoutez le beurre une fois que la pâte est lisse et élastique. Elle doit se décoller des parois du bol. Pour plus d’informations sur le procédé de la brioche, je vous conseille de consulter mon article sur la pâte levée briochée.
  5. Ajoutez le reste des ingrédients (noix, noisettes…) et pétrir jusqu’à que tout soit mélangé.
  6. Laissez pousser (c’est le pointage) 1 heure à température ambiante.
  7. Dégazez en rabattant la pâte et mettez la pâte dans le moule préalablement beurré.
  8. Laissez à nouveau pousser 1 heure (on appelle cette étape l’apprêt).
  9. Cuire 45 minutes environ à 180°C (selon votre four).

Enrobage (à la sortie du four)

  • 40g de beurre fondu
  • 60g de sucre semoule
  • 2 cc de cannelle
  1. A l’aide d’un pinceau, badigeonnez de beurre fondu. (N’hésitez pas à en mettre une bonne couche pour que le sucre puisse se coller.)
  2. Mélangez le sucre avec la cannelle et saupoudrez le langhopf (plus il y en a, meilleur c’est. )
  3. Laissez refroidir.
Share Button

Jus d’orange chaud aux épices de Noël

Share Button

Hello les gourmands,

A Strasbourg, le marché de Noël est déjà en place depuis deux semaines. J’adore sentir ces bonnes odeurs de Noël : l’odeur du sapin, mais aussi des beignets, des bredeles, du vin chaud, et autres douceurs.

Parmi elles, il y a le jus d’orange chaud… Pour les enfants et ceux qui n’apprécient pas l’alcool, le jus d’orange sent bon les épices. Acidulé et légèrement sucré, il est parfait pour se réchauffer lorsqu’il fait froid l’hiver. Et le soir, lorsque la nuit commence à tomber, c’est encore mieux. On est transporté par la magie, la féerie de Noël avec les illuminations, les décorations, les couleurs, les saveurs… Le marché de Noël de Strasbourg vaut clairement le détour.

Mais revenons à nos moutons… J’ai imaginé pour vous une recette de jus d’orange chaud. Je sais qu’on en trouve plein sur les blogs, et j’espère que le mien fera la différence.

Avec cette recette, je participe au calendrier de l’Avent gourmand du site recettes.de avec Catalina du Le blog de Cata, Hélène du blog Keskonmangemaman?, et Christine du blog Les secrets de cuisine de Christine. Pour ce 9 décembre, le thème est « les boissons de Noël« . J’espère vraiment vous transporter aux pays du père Noël avec ce jus d’orange.

 

  • [bws_pdfprint display= »pdf,print »]
  • Pour 4 grands verres/tasses
  • Temps de préparation : 10 minutes
  • Temps de repos : 15 minutes
  • Difficultés : facile

 

 

Ingrédients 

  • – 1 litre de jus d’orange pur jus
  • – 1 mangue (environ 300g)
  • – 1 demi citron
  • – 40g de miel (de sapin ou de châtaigne de préférence)
  • – 20g de sucre
  • – 20g de thé de Noël (facultatif)
  • – 3 bâtons de cannelle
  • – 100g de mélange spécial vin chaud : badiane, cannelle, gingembre, macis, clous de girofle, coriandre, piment de Jamaïque  (vous en trouvez facilement dans les grandes surface, style Auchan, en période de Noël)
  • – 1 pointe de piment d’Espelette
  1. Couper la mangue et le demi citron en morceaux.
  2. Mettez tous les ingrédients dans une grande casserole.
  3. Chauffez légèrement et laissez infuser 15 minutes.
  4. Filtrez le jus d’orange.
  5. Réchauffez légèrement (le jus d’orange doit être tiède)
  6. Et servir immédiatement avec une rondelle d’orange.

 

Bonne dégustation et bonnes fêtes !!!!!!!!!

Share Button

Chocolat chaud de Noël

Share Button

Demain, c'est la Saint-Nicolas, et j'avais envie d'un goûter gourmand. Rien de tel lorsqu'il fait froid dehors, et lorsque les enfants rentrent de l'école...

Dans mon article précédent, je vous ai donné ma recette des fameuses brioches alsaciennes en forme de bonhomme : les mannele 

Et pour aller avec les brioches, qui diriez-vous d'un bon chocolat chaud de Noël ?

  • [bws_pdfprint display="pdf,print"]
  • Pour deux tasses
  • Temps de préparation : 10 minutes
  • Difficultés : facile

Ingrédients 

  • - 300g de lait
  • - 200g de crème
  • - 90g de chocolat au lait ou noir
  • - 4 bâtons de cannelle
  • - 1 pointe de piment d'Espelette
  • - 1 gousse de vanille
  • - Guimauves, chantilly, billes de chocolat... (facultatif)
  1. Dans une casserole, faites chauffer le lait, la crème, la cannelle, la gousse de vanille fendue et grattée, et le piment d'Espelette.
  2. Laissez infuser 5 minutes, et remettre la casserole sur le feu.
  3. Retirez la gousse de vanille en l'essorant avec vos doigts et la cannelle.
  4. Ajoutez le chocolat concassé, et mélangez.
  5. Servez avec des guimauves, de la chantilly... ou simplement comme ça.