Rocher coco comme un Raffaello

Share Button

Nouvelle recette de rochers, mais cette fois à la noix de coco, façon Raffaello®. Cette fois, les vrais sont bien meilleurs. Que voulez-vous, on n'aura jamais la vraie recette.

Cela dit la mienne, ou plutôt celle trouvée sur le site cookomix est bonne quand même. Ces petits (gros) rochers sont composés de gaufrettes à la vanille, de chocolat blanc, d'une noisette entière, et bien sûr de noix de coco. 

image_pdfimage_print

 

  • Pour 32 rochers
  • Temps de préparation : 45 minutes
  • Temps de repos : 1 nuit
  • Difficultés : facile

Ingrédients 

  • - 100g de gaufrettes à la vanille
  • - 400g de lait concentré non sucré
  • - 30g de noix de coco râpée
  • - 50g de chocolat blanc
  • - 32 noisettes
  1. Mixez les gaufrettes et réservez.
  2. Chauffez le chocolat au bain-marie.
  3. Ajoutez le lait concentré, la noix de coco et les gaufrettes. Mélangez.
  4. Réservez 6 heures au frigo.
  5. Formez ensuite des boules de la taille d'une noix et insérez une noisette.

Enrobage

  • - Noix de coco
  • - 300g de chocolat blanc
  1. Faites fondre le chocolat. Perso, je l'ai tempéré, mais d'après le site de cookomix, ce n'est pas nécessaire. Vérifiez quand même que le chocolat est à 29°C.
  2. Mettez la noix de coco dans un récipient à côté.
  3. A l'aide d'une fourchette à chocolat, trempez chaque boule dans le chocolat puis roulez-les dans la noix de coco.
  4. Placez chaque rocher sur une plaque munie de papier cuisson, et réserver une petite heure au frigo.

Si vous voyez que le chocolat commence à épaissir, n'hésitez pas à le rechauffer 15 secondes au micro-onde. C'est ce que j'ai fait. Car à moins de travailler très vite, le chocolat baisse vite en température. Sinon, la coque risque d'être trop épaisse. Puis vous n'aurez pas assez de chocolat. 

Bonne dégustation !!!!!!!!

Share Button

Bonbons de chocolat orange/cannelle

Share Button
image_pdfimage_print

 

Hello les gourmands,

Dans la série des douceurs de Noël,  il y a les CHOCOLATS !!!!! C'est incontournable !!!!!  Qui dit mieux ?

Donc, suite à mon article sur le tempérage du chocolat, je vous présente ici mes bonbons de chocolat fourrés à l'orange et à la cannelle. Ils sont croquants et bien brillants. Ils sont parfaits pour offrir pour les fêtes !!!!!  Ou bien pour garnir un calendrier de l'Avent. Si vous voulez faire le vôtre, suivez le lien.

Je tiens la recette de ma tutrice lors de mon stage à L'atelier pâtissier Alice et Ben. Ils sont supers sympas, et surtout ils font des trucs de ouf ! Pour les messins, je vous conseille vivement d'aller goûter leurs chocolats et autres pâtisseries. Ce qui est bien, c'est qu'on peut adapter cette recette et changer les saveurs.

J'ai utilisé des moules en polycarbonates achetés sur Amazon, ainsi que du chocolat de couverture Valrhona et du beurre de cacao Mycryo de chez Alice délice. 

Bien, assez papoté, maintenant place à la recette.

 

  • Pour 21 bonbons
  • Temps de préparation : 1 heure (de façon approximative)
  • Temps de repos : 1 heure (de façon approximative)
  • Difficulté : technique

 

 

Ganache orange/cannelle

  • - 210g de jus d'orange
  • - 104g de sirop de glucose (on peut en trouver à Auchan)
  • - 30g de miel
  • - 2 bâtons de cannelles
  • - 24g de sucre semoule
  • - 60g de couverture lactée
  • - 60g de beurre
  1. Faites chauffer le jus d'orange, le glucose, et les bâtons de cannelle.
  2. Laissez infuser 20 minutes.
  3. Enlever les bâtons de cannelle et rechauffer le jus d'orange.
  4. Dans une casserole, réalisez un caramel avec le sucre et le miel. Ne pas mélanger. Laissez fondre et surveillez. Vous pouvez éventuellement aider en secouant la casserole. Le caramel doit avoir une belle couleur ambrée. Il ne doit pas être trop foncé au risque de devenir amer.
  5. Déglacez le caramel avec le jus d'orange. Mélangez.
  6. Faites cuire à 120°C afin d'éliminer un maximum d'eau. Moins il y a d'eau, plus le bonbon se conservera.
  7. Versez le caramel sur le chocolat. Et mélangez avec la maryse.
  8. Laissez un peu refroidir et ajoutez le beurre coupé en morceaux.
  9. Mélangez. Votre ganache est prête.
  10. Laissez refroidir puis mettez-la dans une poche sans douille.
  11. Réservez.

1

7

4

8

5

9

Nous allons ici utiliser la méthode du Mycryo. Ceux qui n'en ont pas ou qui ne souhaite pas utiliser cette méthode, je vous conseille vivement d'aller voir mes conseils sur le tempérage du chocolat. Et pour les autres aussi. 

  • Nettoyez bien votre moule avant utilisation, et séchez-le bien. Je ne le dirais jamais assez, mais le chocolat n'aime pas l'eau. 
  • Utilisez des gants, si vous avez les mains chaudes.
  • Travaillez dans une pièce fraîche. N'hésitez pas à ouvrir un peu la fenêtre, quitte à mettre un gros pull. 
  • Important : le Mycryo nécessite une pesée précise. Je vous conseille d'utilisez une balance cuillère.

Ingrédients : 

  • - 400g de couverture noire (J'ai utilisé Guanaja de Valrhona)
  • - 4g de beurre de cacao Mycryo
  1. Chauffez votre chocolat au bain-marie ou au micro-onde (par séquence de 30 secondes). Le chocolat doit atteindre 45/50°C.
  2. A 45°C, laissez le chocolat descendre à 34°C.
  3. A 34°C, ajoutez les 4g de beurre de cacao, et laissez fondre doucement.
  4. Attendez que le chocolat soit à 31°C, sa température d'utilisation. 
  5. Prenez une louche et remplissez les empreintes jusqu'en haut.
  6. Puis reversez le chocolat dans le récipient.
  7. Attendez un peu que le chocolat cristallise, puis "nettoyez" le moule avec un racloir. (J'utilise mon coupe pâte )
  8. Faites une deuxième couche si vous le jugez nécessaire. Perso, je préfère, mais ce n'est pas obligatoire.
  9. Prenez votre poche à douille et fourrez chaque empreinte en laissant 5mm de libre environ pour pouvoir obturer.
  10. Vérifiez que le chocolat soit toujours à la bonne température : entre 30 et 31°C. 
  11. Puis avec une cuillère, versez le chocolat sur chaque empreinte afin de refermer.
  12. Laissez cristalliser et nettoyez à nouveau votre moule.
  13. Réservez 15 minutes au frigo.
  14. Vous pouvez démouler.
  15. Pour la déco, tempérez à nouveau 50g de couverture noire. Avec un pinceau, badigeonnez le dessus de chaque bonbon, et appliquez un carré de "feuille de transfert". Une fois cristalliser, n'oubliez pas de retirer l'opercule en plastique.

J'ai tenté d'éviter cette manipulation en plaçant directement les carrés dans les empreintes. Mais le résultat n'est pas top...

 

 

Bonne dégustation !!!!!

Share Button

Bonbons de chocolat au citron

Share Button
image_pdfimage_print

 

Hello les gourmands,

Dans la série des douceurs de Noël,  il y a les CHOCOLATS !!!!! C'est incontournable !!!!!  Qui dit mieux ?

Donc, suite à mon article sur le tempérage du chocolat, je vous présente ici mes bonbons de chocolat fourrés avec une ganache citron. Ils sont délicieusement acidulés pour les fans de citron, croquants et bien brillants. Bref, une tuerie !!!!! Ils sont parfaits pour offrir pour les fêtes !!!!!  Ou bien pour garnir un calendrier de l'Avent. Si vous voulez faire le vôtre, suivez le lien.

Je tiens la recette de ma tutrice lors de mon stage à L'atelier pâtissier Alice et Ben. Ils sont supers sympas, et surtout ils font des trucs de ouf ! Pour les messins, je vous conseille vivement d'aller goûter leurs chocolats et autres pâtisseries.

J'ai utilisé des moules en polycarbonates achetés sur Amazon, ainsi que du chocolat de couverture Valrhona et du beurre de cacao Mycryo de chez Alice délice. 

Bien, assez papoté, maintenant place à la recette.

 

  • Pour 21 bonbons
  • Temps de préparation : 1 heure (de façon approximative)
  • Temps de repos : 1 heure (de façon approximative)
  • Difficulté : technique

 

 

Ganache citron

  • - 210g de jus de citron
  • - 104g de sirop de glucose (on peut en trouver à Auchan)
  • - 30g de miel
  • - 24g de sucre semoule
  • - 60g de couverture lactée
  • - 60g de beurre
  1. Faites chauffer le jus de citron et le glucose (casserole ou micro-onde, à vous de voir...).
  2. Dans une casserole, réalisez un caramel avec le sucre et le miel. Ne pas mélanger. Laissez fondre et surveillez. Vous pouvez éventuellement aider en secouant la casserole. Le caramel doit avoir une belle couleur ambrée. Il ne doit pas être trop foncé au risque de devenir amer.
  3. Déglacez le caramel avec le jus de citron. Mélangez.
  4. Faites cuire à 120°C afin d'éliminer un maximum d'eau. Moins il y a d'eau, plus le bonbon se conservera.
  5. Versez le caramel sur le chocolat. Et mélangez avec la maryse.
  6. Laissez un peu refroidir et ajoutez le beurre coupé en morceaux.
  7. Mélangez. Votre ganache est prête.
  8. Laissez refroidir puis mettez-la dans une poche sans douille.
  9. Réservez.

2

3

8

Nous allons ici utiliser la méthode du Mycryo. Ceux qui n'en ont pas ou qui ne souhaite pas utiliser cette méthode, je vous conseille vivement d'aller voir mes conseils sur le tempérage du chocolat. Et pour les autres aussi. 

  • Nettoyez bien votre moule avant utilisation, et séchez-le bien. Je ne le dirais jamais assez, mais le chocolat n'aime pas l'eau. 
  • Utilisez des gants, si vous avez les mains chaudes.
  • Travaillez dans une pièce fraîche. N'hésitez pas à ouvrir un peu la fenêtre, quitte à mettre un gros pull. 
  • Important : le Mycryo nécessite une pesée précise. Je vous conseille d'utilisez une balance cuillère.

Ingrédients : 

  • - 400g de couverture lactée (J'ai utilisé Jivara de Valrhona)
  • - 4g de beurre de cacao Mycryo
  1. Chauffez votre chocolat au bain-marie ou au micro-onde (par séquence de 30 secondes). Le chocolat doit atteindre 45°C.
  2. A 45°C, laissez le chocolat descendre à 35°C.
  3. A 35°C, ajoutez les 4g de beurre de cacao, et laissez fondre doucement.
  4. Attendez que le chocolat soit à 30°C, sa température d'utilisation. 
  5. Prenez une louche et remplissez les empreintes jusqu'en haut.
  6. Puis reversez le chocolat dans le récipient.
  7. Attendez un peu que le chocolat cristallise, puis "nettoyez" le moule avec un racloir. (J'utilise mon coupe pâte )
  8. Faites une deuxième couche si vous le jugez nécessaire. Perso, je préfère, mais ce n'est pas obligatoire.
  9. Prenez votre poche à douille et fourrez chaque empreinte en laissant 5mm de libre environ pour pouvoir obturer.
  10. Vérifiez que le chocolat soit toujours à la bonne température : entre 29 et 30°C. 
  11. Puis avec une cuillère, versez le chocolat sur chaque empreinte afin de refermer.
  12. Laissez cristalliser et nettoyez à nouveau votre moule.
  13. Réservez 15 minutes au frigo.
  14. Vous pouvez démouler.

 

 

2

4

7

9

12

3

Bonne dégustation !!!!!

Share Button

DIY Mon calendrier de l’Avent

Share Button

Lire plus

Bonbons de chocolat framboise rose

Share Button
image_pdfimage_print

 

Hello les gourmands,

Noël sans chocolat, c'est juste impossible. C'est pourquoi, je vous propose ma recette des bonbons de chocolat fourrés à la framboise et à la rose. Ils sont parfaits pour offrir pour les fêtes !!!!!  Ou bien pour garnir un calendrier de l'Avent.  D'ailleurs, si vous voulez faire votre propre calendrier, suivez le lien.

Je tiens la recette de ma tutrice lors de mon stage à L'atelier pâtissier Alice et Ben. Ils sont supers sympas, et surtout ils font des trucs de ouf ! Pour les messins, je vous conseille vivement d'aller goûter leurs chocolats et autres pâtisseries.

J'ai utilisé des moules en polycarbonates achetés sur Amazon, ainsi que du chocolat de couverture Valrhona et du beurre de cacao Mycryo de chez Alice délice. 

 

  • Pour 21 bonbons
  • Temps de préparation : 1 heure (de façon approximative)
  • Temps de repos : 1 heure (de façon approximative)
  • Difficulté : technique

Ganache framboise

  • - 210g de purée de framboise
  • - 104g de sirop de glucose (on peut en trouver à Auchan)
  • - 54g de sucre semoule
  • - 60g de couverture ivoire
  • - 60g de beurre
  • - QS arôme rose
  1. Faites chauffer la purée de framboise et le glucose (casserole ou micro-onde, à vous de voir...).
  2. Dans une casserole, réalisez un caramel à sec avec le sucre. Ne pas mélanger. Laissez fondre et surveillez. Vous pouvez éventuellement aider en secouant la casserole. Le caramel doit avoir une belle couleur ambrée. Il ne doit pas être trop foncé au risque de devenir amer.
  3. Déglacez le caramel avec la purée de framboise. Mélangez.
  4. Faites cuire à 120°C afin d'éliminer un maximum d'eau. Moins il y a d'eau, plus le bonbon se conservera.
  5. Versez le caramel sur le chocolat. Et mélangez avec la maryse.
  6. Ajoutez quelques gouttes d'arôme à la rose.
  7. Laissez un peu refroidir et ajoutez le beurre coupé en morceaux.
  8. Mélangez. Votre ganache est prête.
  9. Laissez refroidir puis mettez-la dans une poche sans douille.
  10. Réservez.

1

4

6

2

5

8

Nous allons ici utiliser la méthode du Mycryo. Ceux qui n'en ont pas ou qui ne souhaite pas utiliser cette méthode, je vous conseille vivement d'aller voir mes conseils sur le tempérage du chocolat. Et pour les autres aussi. 

  • Nettoyez bien votre moule avant utilisation, et séchez-le bien. Je ne le dirais jamais assez, mais le chocolat n'aime pas l'eau. 
  • Utilisez des gants, si vous avez les mains chaudes.
  • Travaillez dans une pièce fraîche. N'hésitez pas à ouvrir un peu la fenêtre, quitte à mettre un gros pull. 
  • Important : le Mycryo nécessite une pesée précise. Je vous conseille d'utilisez une balance cuillère.

Ingrédients : 

  • - 400g de couverture ivoire (J'ai utilisé Ivoire de Valrhona)
  • - 4g de beurre de cacao Mycryo
  1. Chauffez votre chocolat au bain-marie ou au micro-onde (par séquence de 30 secondes). Le chocolat doit atteindre 40-45°C.
  2. A 40-45°C, laissez le chocolat descendre à 34°C.
  3. A 34°C, ajoutez les 4g de beurre de cacao, et laissez fondre doucement.
  4. Attendez que le chocolat soit à 29°C, sa température d'utilisation. 
  5. Prenez une louche et remplissez les empreintes jusqu'en haut.
  6. Puis reversez le chocolat dans le récipient.
  7. Attendez un peu que le chocolat cristallise, puis "nettoyez" le moule avec un racloir. (J'utilise mon coupe pâte )
  8. Faites une deuxième couche si vous le jugez nécessaire. Perso, je préfère, mais ce n'est pas obligatoire.
  9. Prenez votre poche à douille et fourrez chaque empreinte en laissant 5mm de libre environ pour pouvoir obturer.
  10. Vérifiez que le chocolat soit toujours à la bonne température : entre 28 et 29°C. 
  11. Puis avec une cuillère, versez le chocolat sur chaque empreinte afin de refermer.
  12. Laissez cristalliser et nettoyez à nouveau votre moule.
  13. Réservez 15 minutes au frigo.
  14. Vous pouvez démouler.
  • PS : J'ai pris l'exemple de la couverture ivoire dans cet article. Mais j'ai également utilisé la couverture noire. Concernant le tempérage, vous le chauffez jusqu'à 45-50°C. Et à 35°C, vous ajoutez le Mycryo. A 31°C, vous pouvez l'utiliser. Si vous ne savez plus, je vous conseille de regarder mon article sur le tempérage.
  • J'ai également fait des essais de décors : j'ai fait fondre du beurre de cacao (autre que le Mycryo) auquel j'ai ajouté du colorant. Et j'ai fait un autre essai avec un spray velours blanc que j'ai floqué sur le dessus des coeurs noirs.

4

7

11

5

9

Bonne dégustation !!!!!

Share Button

Technique : tempérer le chocolat

Share Button
image_pdfimage_print

Nous sommes fin novembre, et je suis en pleine préparation des douceurs de Noël... 

Aujourd'hui, je vais vous apprendre à bien tempérer votre chocolat afin de faire de beaux bonbons (se dit pour les chocolats moulés), mais aussi des décors. Le chocolat tout le monde aime ça !  Et c'est tellement mieux de pouvoir les faire soi-même, de pouvoir choisir les ingrédients, les saveurs...

Donc revenons au tempérage : c'est une technique de chocolatier (et pâtissier) afin de rendre le chocolat brillant, cassant, croquant, et facile à démouler.

 

Quel chocolat utiliser ?

Il faut bien choisir son chocolat. Il est important d'utiliser un chocolat dit de couverture. La différence avec les tablettes des commerces : le taux de beurre de cacao qui est plus élevé. Ce dernier permet de rendre le chocolat plus fluide. Il est composé par de nombreuses molécules, chacune bien différentes, et qui ne fondent pas à la même température. C'est pourquoi il est important de respecter la courbe de température.

Il existe des couvertures noires (chocolat noir), des couvertures ivoires (chocolat blanc), et des couvertures lactées (chocolat au lait).

 

  • Le chocolat noir se compose de : fêves de cacao, beurre de cacao, sucre.
  • Le chocolat au lait se compose de : fêves de cacao, beurre de cacao, sucre, et lait.
  • Le chocolat blanc se compose de : beurre de cacao, sucre, et lait.

Le tempérage c'est quoi ?

Il s'agit d'une technique consistant à respecter une courbe de température. Cette courbe diffère selon la couverture utilisée. En général, elle est inscrite sur le paquet. Je dis, en général, car sur les miens, ce n'est pas noté. J'utilise le chocolat Valrhona, paquet de 1kg.

Exemple pour le chocolat noir, il faut chauffer le chocolat de sorte qu'il atteigne la température de 45-50°C. Puis, il faut le faire redescendre à 28-29°C. Et enfin le rechauffer à 30-31°C. Cela a l'air compliqué comme ça, mais c'est en fait très simple. Il suffit juste d'avoir une bonne couverture, de la patience, et un bon thermomètre.

Bien tempérer son chocolat permet de conserver des qualités organoleptiques. Il permet d'avoir un chocolat brillant (et non terne), cassant, de ne pas devenir blanc, et de se démouler facilement.

 

Les courbes de température

Le matériel

  • - un bon thermomètre
  • - spatules et racloirs
  • - des moules en polycarbonates : le chocolat se démoule plus facilement, et gros avantage : les moules sont transparents, et on peut donc bien vérifier que les empreintes soient bien remplies.
  • - fourchettes à chocolat pour les chocolats à enrober.
  • - Cadres pâtissiers
  • - Grille
  • - une poche à douille
  • - Pinceaux
  • - Colorants liposolubles
  • - Feuilles de cuisson pour faire des cornets éventuellement
  • - des gants
  • - Feuilles guitare ou rhodoïd pour les décors
  • - Feuilles de transfert pour décorer vos bonbons en chocolat.
  • - Un bain-marie pour maintenir le chocolat à bonne température. Les professionnels utilisent une tempéreuse.
  • - une balance
  • - une balance cuillère de précision

 

Les méthodes de tempérage

Il existe plusieurs méthodes pour tempérer le chocolat :

  • - Le tablage au marbre : consiste à refroidir le chocolat sur le marbre.
  • - Le bain-marie : fonte du chocolat au bain-marie
  • - Le micro-onde : 30 secondes par 30 secondes
  • - Par ensemencement : méthode qui consiste à rajouter des pistoles de chocolat pour faire descendre en température.
  • - Avec le mycryo : le mycryo est un beurre de cacao cryogénisé et réduit en poudre. Il évite de suivre la courbe de température (ou presque). Je dirais que c'est la méthode la plus simple, avec le mico-onde. 

Autres conseils

Le chocolat n'aime pas l'eau ! 

Moins il y a d'eau, plus le chocolat se conserve.

  • - Ne jamais mettre d'eau le chocolat : il durcira et sera impossible à travailler.
  • - Bien nettoyer et sécher ses moules.
  • - Travailler dans une pièce fraîche.
  • - Utilisez des gants si vous avez les mains chaudes.
  • - Concernant les intérieurs : préférez les ganaches ou les caramels. Evitez les recettes avec des oeufs qui se conservent mal.
  • - Vous avez du chocolat fondu "en trop" : Versez le sur une plaque munie d'un papier cuisson et laissez cristalliser. Vous pourrez le réutiliser sans soucis.
  • - Conservation des bonbons dans un endroit frais et sec pendant environ un mois.
Share Button