Projet de Mouss : Ce n’était qu’une galette et pourtant…

Share Button

Hello les gourmands,

J'espère que vous avez bien fêté la Nouvelle Année. Pour ce 1er jour de l'année, je vous propose un texte sur la galette des rois. Et oui, après Noël... l'épiphanie ! Décidément, on n'arrête pas de manger. Mais pour cette fois, vous mangerez avec les yeux, c'est moins calorique ! 

Je suis tombée par hasard sur le blog de Mouss "Mouss et Cie", et j'ai été séduite par son projet d'écriture créative. Chaque semaine, un nouveau thème ! Moi qui suit souvent en manque d'inspiration, je dois dire que ça tombait bien ! Et puis, j'adore les challenges.  Le thème de cette semaine s'intitule : "Ce n'était qu'une galette et pourtant..."  Et ce qui est bien, c'est que tout le monde peut participer... Alors à vos stylos (ou clavier) !!! 

Et encore mes meilleurs voeux pour cette année qui commence. Que 2019 soit remplit de joie, d'amour, de bonheur, de bonne santé, de projets en tout genre, d'amitié...

Ce n'était qu'une galette et pourtant...

 

Ce n’était qu’une galette et pourtant… On était là, mon frère et moi, à gigoter devant ce trésor doré, les yeux pétillants d’envie. Oh oui, c’était un trésor. Un trésor d’espoir… Une lueur cachée dans le noir. Un peu comme lorsqu’on découvre nos cadeaux de Noël. L’espace d’un instant, le temps fige le fiel.

Non, c’était bien plus que ça ! C’était le Destin. Seul le Destin peut conter nos lendemains. Seul le Destin peut nous donner le trésor tant convoité. La fève ! Non, ce n’était pas la fève…

La fève en est seulement la clé. La clé qui nous mènera tout droit au couronnement. J’entends déjà les frémissements de la pâte qui s’effrite. C’est comme les berceuses de maman. C’est de la douceur qui s’invite. De la douceur au bon goût d’amandes… Oh oui c'est sûr, on en redemande !

 

Mais qui sera le Roi ou la Reine cette année ? Si seulement je pouvais être nominée... Vous savez, comme les miss à la télé.

Vous n’imaginez pas comme cette couronne ferait toute la différence. Vous allez me dire… ah l’innocence de l’enfance ! Mais croyez-moi, l’innocence, il y a longtemps qu’elle a désertée.

Grâce à cette couronne, je serais protégée. Oh oui, je serais protégée de toutes les horreurs de l’univers. Ou plutôt devrais-je dire de l’Enfer. L’Enfer de la maison. Ma maison est une prison dorée. Dorée oui, mais pas comme la couronne. La couronne est étincelante, elle, tandis que ma maison est effrayante.

 

Alors oui, je dois bien l’avouer, ça ne ferait pas de mal d’avoir un peu d’espoir. De cette lueur dans le noir. Et en même temps, il y a mon frère. Et il y a ma mère aussi… Qui va donc les protéger du monstre ?

Je diviserai ma couronne en trois, comme ça il y aura un bout d’espoir pour chacun de nous. Et comme ça, peut-être que l’année sera plus douce. Et peut-être que papa cessera de boire… Je l’espère. Je l’espère de tout mon cœur.

 

 

Tous droits réservés © – Le 1er Janvier 2019

4
Poster un Commentaire

avatar
  Souscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
nina
Invité
nina

bravo pour ta premiere participation au projet d’ecriture de mouss! un tres beau texte a la fois dur et tout doux qui tient en haleine jusqu’au bout, qui donne un peu la chair de poule mais plein d’espoir et de mignonitude, plein d’ingredients savamment melangés comme dans une recette reussie!

morgane
Invité
morgane

J’ai aimé la finesse de ton texte et sa délicatesse aussi. Le début m’a donné envie de déguster une galette avec vous et la fin d’en connaître plus encore. .. Je suis contente de te lire et de découvrir ta plume, j’attends la suite maintenant !