La République Dominicaine et ses plages paradisiaques !!!!!

 

Octobre déjà... que le temps passe. L'été trépasse tandis que déjà l'automne nous enlace. Et l'hiver bientôt glacera nos cœurs, et teintera nos humeurs. Le gris, la pluie... Le froid, la nuit... Je dois dire que je n'aime pas particulièrement cette période. Je préfère le printemps, le beau temps. Le soleil et puis les fleurs qui dansent. Le renouveau, voilà ce que j'aime ! Et les petits bonheurs, je les savoure chaque jour. Des souvenirs que je conserve précieusement. Des souvenirs que je prends plaisir à découvrir, et à redécouvrir... Tel un trésor contre le blues qui perfore mon corps.

Avec ce temps, on n'a qu'une envie : se plonger dans son lit avec de petites douceurs. Mais rassurez-vous, j'ai la solution à la pâleur de votre peau.

Une parenthèse à la grisaille.

Les pieds en éventails sur les plages de la République Dominicaine, ça vous dit ? Alors ce billet est fait pour vous... 

Je vous emmène avec moi dans mon voyage au bout du monde, juste histoire de prendre un dernier bain de soleil.

Le départ

Samedi 8 Septembre : C'est le départ !!!!!!

A 9h, c'est le TGV, direction Roissy-Charles-de-Gaulle. On a enregistré nos bagages à la gare de Strasbourg, j'ai mon billet, mon passeport... Jusque-là tout va bien.  Arrivés à l'aéroport, il faut maintenant s'enregistrer, passer par la douane, et trouver la porte d'embarquement dans ce labyrinthe.

14h : On décolle enfin avec une heure de retard. C'est parti pour 8 heures de vol... serrés comme des sardines. C'est mon premier vol, et je suis un peu stressée. J'ai tout prévu dans mon bagage à mains : antalgique, anxiolytique, huile essentielle de lavande, bouchons d'oreilles... Juste au cas où... Le décollage, puis enfin l'atterrissage, se sont bien passés. Le vol en lui-même s'est bien déroulé, bien que long... Je me suis occupée en regardant un film, écoutant de la musique, apprenant quelques mots d'espagnol (c'est la langue officielle en République Dominicaine)... On a eu le droit à un repas de "midi",  et un goûter. L'équipe était aux petits soins. Par contre, niveau confort, ce n'était vraiment pas ça. On a à peine la place pour nos jambes. En plus, la climatisation était en panne dans ma rangée, et je crevais de chaud. Par contre, au retour, on a voyagé de nuit, et la clim était à fond... J'ai réussi à avoir la crève...

Air France, c'est rendement, rendement, et encore rendement...

Bref, on était bien contents d'arriver, et de sortir de cet avion. Une fois sur place, le stress nous a gagné. On était quand même dans un pays inconnus, loin de chez nous. En plus, on nous annonce qu'une de nos valises est restée à Paris. ça commence bien...  Puis,  on a stressé aussi pour repérer notre agence de voyage parmi tout ce monde... On a voyagé avec le club Lookéa, dont l'équipe parle le français.

Il est 18h, heure locale, lorsqu'on arrive à l'hôtel Be Live Collection à Punta Cana. Il y a 6 heures de décalage avec la France.

 

Punta Cana

Le lendemain, découverte de l'hôtel.

Les chambres sont correctes. Les lits doubles sont plutôt spacieux, et on a largement la place pour dormir à deux. On a la chance d'avoir une douche. Certains ont une baignoire. Il y a également un petit frigo avec des boissons fraîches. Ce qui n'est pas du luxe vu la chaleur qu'il fait ici. Le climat est tropical. Il fait 30 degré toute l'année. L'air est chaud et humide. On nous a dit que l'indice UV était multiplié par 5. Autrement dit, le soleil est bien plus dangereux en République Dominicaine. Crème solaire à tartiner +++

Nous avons été bien accueillis. L'équipe Lookéa est top !!! Même si parfois, la barrière de la langue est un frein. On arrive toujours à se faire comprendre. Je fais un mixte d'anglais et d'espagnol, et ça passe...  Au pire, il y a toujours les gestes. 

Dans l'ensemble, l'hôtel est convenable. C'est juste dommage que nous soyons tombés dans la période "travaux". Mais bon, il faut bien qu'ils les fassent à un moment...

Les repas sont bons, mais sans plus. C'est un buffet à volonté. J'ai trouvé qu'il n'y avait pas suffisamment de "variétés", même si je peux comprendre que c'est difficile de plaire à tout le monde. Pour moi, il n'y avait pas assez de produits/plats locaux. Il y avait peu de fruits, toujours les mêmes : pastèque, papaye, des fois ananas et melon.

Il y avait également des restaurants qu'on devait réserver 48h avant : fruits de mer, méditerranéen, brésilien, japonnais, mexicain, et grill. On a ainsi testé le méditerranéen (J'ai pris une entrée à base de crevettes et d'avocat, un plat de pâtes au homard, et enfin des fraises balsamiques accompagnées d'une glace au chocolat blanc). Les repas sont servis à table. C'était super bon !  Je me suis régalée !!!

L'hôtel possède également 5 piscines, et 3 bars, dont un se situe dans la piscine principale. Il y a également une plage privée à deux pas. Par contre, il y a beaucoup d'algues. Et oui, la pollution se trouve partout.

Be live Hotel Punta Cana

Be live Hotel Punta Cana

Ile de Saona

J'ai eu l'occasion de faire une excursion sur l'île de Sanoa.

Après 3 heures de catamaran, on arrive enfin sur les plages paradisiaques de Saona. Juste extraordinaire avec son sable fin. La mer des Caraïbes est turquoise avec un dégradé de bleus. D'après le guide, une scène de Pirates des Caraïbes a été tournée ici. 

Après un petit picnic, un moment baignade, bronzette et séance photos, c'est déjà l'heure de repartir... On a passé plus de temps sur le bateau que sur l'île. Dommage que ce soit si loin... et si court. Mais avant de repartir pour le car, on fait tout de même une baignade dans ce qu'ils appellent la "piscine naturelle". C'est un endroit, au milieu de la mer, où on a pied. L'eau est transparente, et on peut apercevoir des étoiles de mer.

Cette journée m'en aura mis plein les yeux... 

La Montana Redonda

 

J'ai également pu apercevoir la campagne Dominicaine. C'est juste magnifique !!!

On est monté sur une montagne : la Montana Redonda, avec un véhicule de safari. Je peux dire que ça secoue bien, d'autant que le chemin était cahoteux. Mais la vue là-haut en valait largement le détour. De loin, on aperçoit la baie de Samana. D'après le guide, de décembre à mars, près de 2000 baleines y viennent pour se reproduire, car l'eau y est chaude.

De loin on aperçoit la baie de Samana

Montana Redonda

Los Haitises

 

Le car nous emmène ensuite au Parc National de Los Haitises. Il protège de nombreuses espèces d'oiseaux comme les grues, les frégates, les pélicans... Pour cela, on prend un petit bateau à moteur. On passe par un canal où se trouve des mangroves. Là encore, je suis époustouflée par le charme du paysage.  On a eu le droit à la pluie. Mais heureusement, ici, cela ne dure pas longtemps. Le soleil, et la chaleur, font vite leur apparition.

Les mangroves

Une grue

Los Haitises

Les pélicans

La campagne

Enfin, on s'arrête dans un endroit où se trouve de nombreuses plantations : cacaotier, caféier, palmier, bananier, mais aussi d'autres fruits comme le fruit à pain, l'avocat, la goyave, la papaye,  le citron, des herbes aromatiques... Il y a aussi de multiples fleurs dont j'ignore le nom, une cascade...

Les habitants sont très accueillants. Sur la route, on voit  des maisons de toutes les couleurs. Beaucoup sont en bois de palmier, ou autre... (je ne sais plus trop). Elles possèdent toutes un "grillage". Le guide nous explique qu'avant c'était pour se protéger des pilleurs. Ce sont de petits villages, et la police est peu présente. Aujourd'hui, cela permet également de se protéger, mais cela a aussi un but décoratif. C'est une coutume locale. Pour eux, c'est normal d'avoir des barreaux aux fenêtres par exemple.

 

Fruits à pain

Goyave

Habitations

Localo !!!!

Comme je l'ai dit précédemment, la République Dominicaine regorge de trésors.

Elle possède une végétation abondante où poussent de nombreux fruits dits "tropicaux" : noix de coco, ananas, pitaya, papaye, avocat, fruits de la passion, fruits à pain, mangue, goyave, banane... et bien d'autres encore.

Mais elle est aussi connue pour ses plantations de canne à sucre, le cacao, le café...

Avec le sucre, ils fabriquent bien entendu le rhum, boisson locale par excellence. Et avec le rhum, outre les cocktails, ils font ce qu'ils appellent la "Mamajuana" (ne pas confondre avec Majejana hahaha !!!) : un digestif composé de rhum, de vin rouge et de miel. Pour y avoir goûté, c'est très fort. A boire avec modération. Niveau saveurs, je trouve que ça ressemble à la Sangria.

J'ai aussi pu voir la "fabrication" du riz (fabrication n'est pas le terme approprié, mais je ne trouve pas le mot exact). Une fois récolté dans les rizières, les grains sont séchés pendant 3 semaines. Puis, ils passent dans une machine afin d'en extraire la peau.

Comme les pays asiatiques, les dominicains consomment énormément de riz. Ils ne peuvent pas faire un repas sans. Ils sont aussi très friands des haricots rouges. Ils ont clairement une influence d'Amérique Latine, mais aussi espagnole.

Il faut quand même savoir que la République Dominicaine est une colonie espagnole. L'île sur laquelle elle se trouve, appelée Hispaniola, est partagée en deux dont la RD détient 2/3. Le dernier tiers appartient à Haïti, une ancienne colonie française. (Ils parlent français là-bas.) Ils ont un plus petit territoire et sont beaucoup plus nombreux.

Enfin, la RD est aussi connue pour la fabrication du cigare. (Eh oui Cuba n'est pas loin !).

Emondage des grains de riz

Cabosse du cacaotier

Fèves de cacao

Quelques douceurs dans ma valise...

Fabrication du cigare

Share Button

6
Poster un Commentaire

avatar
  Souscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Aurélie
Invité
Aurélie

Super article, nous partons à Punta Cana fin janvier, je me demandais si vous aviez fait vos excursions avec l’hotel ou par un organisme privé ? Vous avez pu faire l’aller retour du parc Los Haitises en une journée ?

Pedro
Invité

La diversité des paysages laisse rêver ! très belle présentation de cette destination qui parait idyllique ! ça donne envie de s’y rendre ! surtout en plein hiver ici en France…

Nina
Invité
Nina

Bonjour, en ce qui concerne la météo vous avez eu quel temps ? Je souhaiterais m’y rendre en septembre mais je vois que c’est la saison des pluies et je voulais tout de même profiter de ces vacances pour aller à la plage et bronzé 🙂